Pierre Emonet SJ

Né en 1936, entré chez les jésuites en 1976, il se consacre à l'écriture et aux ministères ordinaires de la Compagnie: exercices spirituels dans la vie ou en retraites, accompagnement spirituel, prédication et aide dans le ministère paroissial. Il est également le directeur de la revue choisir depuis 2013. Il a publié plusieurs livres, et notamment chez Lessius trois biographies de jésuites: Ignace de Loyola - Légende et réalitéPierre Favre (1506-1546) - Né pour ne jamais s'arrêter, et récemment Pierre Canisius - L’infatigable réformateur de l’Église d’Allemagne (1521-1597). Il travaille sur une biographie de Pedro Arrupe sj.

«En recourant à la parabole de la vigne, Jésus ne fait que reprendre une image qui traverse toute la Bible» rappelle Pierre Emonet sj.

En une certaine occasion, Jésus avait rappelé à ses disciples que «le fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude» (Mc 10,45). Au…

Deux histoires de guérisons imbriquées l’une dans l’autre, qui ont de nombreux points communs, tel est le point de départ de la méditation proposée par Pierre Emonet sj pour le dimanche 27 juin 2021.

«L’essentiel unit, les querelles de chapelles divisent», rappelle Pierre Emonet sj dans sa méditation du dimanche 31 octobre 2021. «N’ayez de dette envers personne, sauf celle de l’amour mutuel!»

Jésus qui ne supporte pas l’hypocrisie, dénonce ces m’as-tu vu, qui cachent leur goût du pouvoir et de l’argent sous des airs dévots de bons pratiquants, commente Pierre Emonets sj pour ce dimanche.

Parler de royauté dans un pays sous occupation romaine est explosif. À part quelques roitelets à la solde de l’occupant, le titre est réservé à l’empereur de Rome. Conscients de tenir le bon grief…

«Deux sentiments contraires se disputent notre cœur lorsqu’il est question de la fin du monde: la frayeur qui paralyse, et la confiance qui permet de rester debout», relève Pierre Emonet sj dans sa méditation du dimanche.

«Contre toute impatience, l’Évangile rappelle que le Seigneur n’entre pas dans l’histoire de l’humanité à la manière d’une météorite qui tomberait subitement du ciel», note Pierre Emonet sj dans sa méditation de dimanche.

«Impressionnés par la prédication austère de Jean Baptiste, ses auditeurs se demandent que faire pour échapper à la rigueur divine (...) il insiste sur le comportement social de ses auditeurs» note Pierre Emonet sj dans sa méditation du 3e dimanche de l'Avent.

«Dans la mesure où elle est authentique, la rencontre avec le Seigneur ne replie jamais une personne sur elle-même. Elle la met en route...» note Pierre Emonet sj dans sa méditation du 4e dimanche de l'Avent.

 

«Jean propose un rite purificateur, une plongée dans l’eau courante du fleuve pour en ressortir remis à neuf». Dans sa méditation, Pierre Emonet relate le jour du baptême du «plus fort».

Enfermés dans leur déprime, les disciples ruminent l’échec de leur vie (...) il ne leur reste qu’à retourner à leur ancienne vie de paysans-pêcheurs sur le lac de Galilée. Voici que Jésus vient à leur rencontre...

 

«Le Seigneur est mon berger: je ne manque de rien!» Pierre Emonet sj propose de méditer sur l’image du berger que Jésus reprend à son compte pour expliquer la relation qu’il entretient avec ses disciples.

Dans son numéro d'été, la revue culturelle suisse "choisir" fait souffler un vent d'impermanence en traitant deux sujets très actuels: le changement et le doute.

«Il ne s’agit pas de reproduire le style de vie de Jésus. À chaque époque sa culture! Mais de comprendre que l’urgence du salut invite à avancer en se dégageant de tout ce qui entrave sa propre liberté.»

Le chiffre symbolique de 72 fait allusion au nombre des famille qui ont repeuplé la terre après le déluge (Gn 10), une manière de rappeler l’universalité du salut, commente Pierre Emonet sj.

Après Ignace de Loyola, Pierre Favre et Pierre Canisius, Pierre Emonet publie "Pedro Arrupe, un réformateur dans la tourmente". Dans cette interview, il dévoile ses liens avec celui qui fut Supérieur général de 1965 à 1981.

Pour le premier dimanche de l'Avent, Pierre Emonet sj rappelle que Jésus ne cherche pas à menacer ses disciples. Il les encourage à rester éveillés pour ne pas manquer le rendez-vous-surprise.

Jean Baptiste avait annoncé un juge sévère, un homme fort qui, la hache à la main, viendrait trancher et faire le tri. Rien de commun avec comportement de Jésus...

Newsletter