Notre travail

L'un donne des cours de méditation zen, l’autre enseigne la métaphysique. Un troisième supervise un projet agricole en Zambie alors que son confrère s’occupe d’élèves de septième année en Allemagne. Et ce n’est qu’un petit aperçu de ce que font les jésuites d’Europe centrale. Leur point commun? Une ouverture à toutes les cultures, qu’elles soient celles d’autres générations, d'autres origines sociales, d'autres religions ou d'autres langues. La rencontre avec l’altérité fait autant partie de la vie d’un jésuite que la prière quotidienne.

Si la Compagnie de Jésus, comme elle s’est définie depuis ses débuts, est au service des personnes et de la foi; si l'enseignement et la catéchèse, le dialogue, l'engagement pour la justice et la réconciliation doivent être au centre de son action, cela n'est possible que si le mode de vie de la communauté est adapté à sa mission. Un mode de vie qui permet une grande flexibilité d’actions et d’interactions. La première génération de jésuites l’avait bien compris. Ils n’ont imposé aux jésuites ni habits particuliers, ni chant de prière communs. Aujourd’hui encore, nos communautés se recomposent continuellement, en fonction de la personne qui assume une tâche donnée à un moment donné. Et ce qu’un jésuite entreprend, comment il se spécialise pour mener à bien sa mission, est décidé avec les supérieurs, de sorte que besoins et talents coïncident le mieux possible. En tant que communauté, les premiers jésuites se sont mis à la disposition de l'Église et du pape, ce dernier sachant mieux que quiconque où ils seraient le plus utiles. Être jésuite, c’est écouter les appels et répondre aux besoins du monde. Nous devons et voulons travailler là où l'on a besoin de nous.

Les Préférences apostoliques : nos quatre priorités


En février 2019, la Compagnie de Jésus a fixé les quatre Préférences apostoliques universelles auxquelles les jésuites s’attacheront dans leurs missions pour les dix prochaines années. Le fruit d’un long travail de discernement auquel les jésuites du monde entier ont participé -une première dans l’histoire de l’Ordre- déterminant comment ils entendent servir au mieux le monde et l’Église. Jugées en harmonie avec les priorités de l’Église, ces quatre Préférences apostoliques universelles ont été approuvées par le pape François. Ce sont donc les lignes directrices qui guideront notre vie et notre engagement au sein de l’Église, de la société et du monde.

  • Un chemin vers Dieu

    Qui suis-je vraiment? Comment voudrais-je mener ma vie? Quelle est ma vocation? Dans notre monde en rapide évolution, il y a de moins en moins d'espace et de calme pour trouver son identité véritable ou pour laisser Dieu venir à nous. C'est là qu'intervient notre première Préférence apostolique universelle: en tant que jésuites, nous voulons aider à trouver Dieu grâce au discernement et aux Exercices spirituels.

  • Aux côtés des défavorisés

    Partout dans le monde, le fossé entre riches et pauvres se creuse. Les personnes les plus touchées sont les réfugiés, les marginaux, les malades ou bien encore les personnes isolées. Nous souhaitons que les mentalités et les cœurs des gens changent, afin de nous rendre plus sensibles à la souffrance du Christ parmi nous. C'est là qu'intervient notre deuxième Préférence apostolique universelle:  apporter notre soutien aux pauvres, ceux que le monde a rejetés, ceux qui sont blessés dans leur dignité, pour leur apporter réconciliation et justice.

  • Auprès des jeunes

    Les jeunes ont énormément de portes ouvertes dans cette aire numérique, qui les unit comme jamais auparavant. En même temps, ils sont confrontés à de grands défis et d’importants obstacles: une fragilité dans les relations, une insécurité croissante sur le marché du travail, une dégradation de l'environnement menaçant la vie des populations. La jeunesse est une période de rêves et d’expérimentations, mais aussi de choix et de décisions cruciales. C'est là qu'intervient notre troisième Préférence apostolique universelle:  accompagner les adolescents et les jeunes adultes dans la construction d'un avenir prometteur.

  • Pour la création

    La crise environnementale au niveau mondial impacte tout particulièrement les personnes vulnérables et dans une situation précaire. Il est donc urgent pour les chrétiens et les personnes de bonne volonté d’agir. Une conversion écologique est nécessaire pour protéger notre merveilleuse planète et la préserver. En tant que Compagnie de Jésus, nous voulons répondre à l'appel de notre Créateur. Ainsi, notre quatrième Préférence apostolique universelle est de travailler ensemble à la préservation de notre maison commune.

Notre travail en Europe centrale : quelques chiffres.

0
églises et paroisses

Accompagnement des jeunes

0
universités

0
étudiants au Jesuit Worldwide Learning (JWL)

Un chemin vers Dieu

0
écoles

Aux côtés des défavorisés

0
repas servis à la « Table de midi » de Göttingen et de Ludwigshafen

0
centres de formation et de retraites spirituelles

Apprenez-en plus sur notre travail !

Notre pèlerinage numérique sur le chemin de Saint-Pierre-Canisius nous emmène à travers la nouvelle Province d’Europe centrale Il compte actuellement 33 étapes, part de Vilnius en Lituanie pour arriver à Fribourg, en Suisse, en passant par tous les pays de la nouvelle Province, y compris en Suède et aux États-Unis. Un menu de sélection géographique et thématique facilite la recherche ciblée. Vous aurez une idée précise de la vie, du travail et de la spiritualité des jésuites en Europe centrale et apprendrez ce que signifie chercher et trouver Dieu en toutes choses.