• Le jésuite allemand Franz Hürth a été l'éminence grise du pape Pie XII | DR
1 / 1

Franz Hürth sj, l’éminence grise de Pie XI et Pie XII

Quelle influence les conseillers du pape ont-ils sur le chef de l’Église? Dans une interview au site katholisch.de, l’historien de l’Église Matthias Daufratshofer explique comment le jésuite allemand Franz Hürth a joué le rôle d’«écrivain fantôme» pour deux papes. Un article traduit et adapté par Maurice Page de l'agence catholique suisse.

Comment naissent les encycliques et à qui un pape s’adresse-t-il lorsqu’il est lui-même à bout d’idées ou d’arguments? C’est à ces questions que répond la thèse de doctorat de Matthias Daufratshofer. L’historien de l’Église a centré ses recherches sur le jésuite Franz Hürth qui fut un des proches conseillers de Pie XI puis de Pie XII.

Un travail de détective

«Je me suis parfois senti comme le personnage de Robert Langdon dans le thriller Illuminati de Dan Brown, même si les archives du Vatican décrites dans le film n’ont pas grand-chose à voir avec les conditions réelles», rigole M. Daufratshofer. Mais sérieusement: la recherche au Vatican est vraiment un travail de détective. Il existe près d’une centaine de kilomètres de dossiers. Outre les archives secrètes du Vatican (dites aujourd’hui apostoliques), il y a les archives de la Secrétairerie d’État et de la Congrégation pour la doctrine de la foi etc. J’ai fait mes découvertes les plus importantes dans les archives de la Maison généralice des jésuites (la Curie jésuite) et de l’Université Pontificale Grégorienne de Rome.

Newsletter