Étienne Perrot SJ

Étienne Perrot sj est un jésuite de la Province d'Europe Occidentale Francophone (EOF) qui a vécu 15 ans à Genève (de 2001 à 2016), au sein de la communauté de Carouge. Il écrit régulièrement sur le site des jésuites de Suisse depuis 2013. Il est en outre membre du conseil de rédaction de la revue culturelle suisse choisir.
Étienne Perrot, né en 1944 dans le Doubs (France). Il a enseigné  l'économie et l'éthique sociale à Paris, et l'éthique des affaires à l'Université de Fribourg 3. Il a écrit plusieurs livres, notamment Esprit du capitalisme, es-tu là ? Derrière les chiffres, discerner l’humain, Bruxelles, Lessius 2020.

«Le mythe de la pureté a encore frappé !» relève Étienne Perrot sj qui dénonce «les jugements abrupts» qui s'étalent à tous propos dans les journaux, «signe d’une sorte de violence latente».

De la génération analogique à la génération numérique, il n'a qu'un pas. Mais ce pas n'est pas toujours facile à réaliser. Et est-il toujours souhaitable? Coup d'épingle.

Cette rencontre qualifiée d’historique entre le Président Poutine et le Président Biden ne l’est pas. Les deux hommes se connaissent, et laisse dans l’ombre un grand absent, le Président chinois.

Accepter que les soucis de la planète ou du bon fonctionnement de la société freine la croissance économique et financière, ne peut apparaître comme une régression qu'à ceux qui amputent leur vision du monde en ne prenant en compte qu’une seule des multiples dimensions de la vie sociale.

«Des chercheurs qui cherchent, on en trouve; mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche», dit l'adage. Car pour trouver, il s’agit de se défaire des routines qui figent l’intelligence...

Le scénario se répète, année après année, ou presque. Des régions de Suisse et d'ailleurs subissent pluies abondantes, orages violents, parfois grêles qui tombent comme des hallebardes. Une preuve du réchauffement climatique?

La banque centrale européenne (BCE) vient d’annoncer qu’elle tolèrera désormais une inflation «un peu supérieure à 2% par an». La banque nationale suisse (BNS) ne suivra pas l'exemple. Et elle fait bien.

Allez savoir pourquoi, «la Suisse est l’un des pays les moins touchés par l'hypertension». Et l'économiste Étienne Perrot d’esquisser une partie de réponse par la santé économique, mais pas seulement...

Newsletter