Vers la meilleure des formations pour les jésuites

Mark RavizzaFraîchement nommé conseiller par le Père Genéral, Mark Ravizza sj, originaire de la Province USA-Ouest, fait partie des nouveaux venus à la Curie générale jésuite à Rome. Le service de communication de cette dernière l’a invité à parler de son expérience, de ses responsabilités, de ses espoirs.
Père Mark Ravizza, le Père Général vous a choisi pour être l’un de ses conseillers généraux. Qu'est-ce qui vous a amené à la Curie générale? Quelles sont vos responsabilités?
Ce qui m’amène à la Curie, c’est la mission. D’abord dans le sens où c'est ici que la Compagnie m’a confié sa mission. Rétrospectivement, je soupçonne que deux des principaux facteurs ont pu être: premièrement, le travail que j’avais fait pour renouveler la formation à la Conférence du Canada et des États-Unis et, deuxièmement, ma participation à la 36e Congrégation générale. Quelles que soient les raisons, cette mission particulière m’a surpris. Cependant, la grâce d’être appelés et envoyés en mission est fondamentale pour qui nous sommes, en tant que jésuites.

Lire la suite : Vers la meilleure des formations pour les jésuites

La sécularisation comme «signe des temps»

Sosa gen speechAu Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, le Père Général de la Compagnie de Jésus s’est exprimé sur le thème de la sécularisation. Le Père Sosa a d’abord constaté que le document de travail ne parlait que brièvement de cette dimension importante du monde contemporain -et toujours de façon négative. Il a proposé un exercice de discernement nécessaire, dans le cadre de la confrontation de nos façons de penser avec la réalité. Cet exercice peut mener à comprendre la sécularisation comme un signe des temps, une manière pour l’Esprit Saint d’orienter notre réflexion et notre action aujourd’hui.

Lire la suite : La sécularisation comme «signe des temps»

Toute mission dans la Compagnie de Jésus est une expression de confiance

maxresdefault

Le Conseil élargi du Père Général s’est réuni en septembre. À cette instance participent les présidents des Conférences jésuites. Nous avons posé trois questions à chacun d’eux. Troisième témoignage, celui du Père Agbonkhianmeghe E. Orobator sj, président de la Conférence des provinciaux d'Afrique et de Madagascar (JCAM).

Dans votre service en tant que Président de la Conférence jésuite d’Afrique et de Madagascar, qu’est-ce qui a été, jusqu'à présent, votre principale source de "consolation" ou de joie?

Je crois que toute mission dans la Compagnie de Jésus est une expression de confiance. Mon principal sentiment intérieur en est un de gratitude -gratitude à la Compagnie pour m’avoir confié cette mission de service à la direction de la Conférence de l’Afrique et de Madagascar. Beaucoup de choses me consolent: la vitalité de la mission de la Compagnie en Afrique et à Madagascar, le dévouement et le désintéressement des supérieurs majeurs, des supérieurs locaux et des directeurs d’œuvres, la grâce de la coopération pour des projets communs, comme le programme de protection de l’enfance et un nouveau programme de Troisième an pour la Conférence. Je puis ajouter; le compagnonnage, l’amitié et la collaboration avec les présidents des Conférences, l’énergie positive des jésuites en formation et l’orientation positive de la Conférence en général. Et je pourrais en rajouter!

Lire la suite : Toute mission dans la Compagnie de Jésus est une expression de confiance

Nous sommes invités en tant que corps à identifier la main de Dieu

Le CoMorenoAntonioSJ AsiePacifiquenseil élargi du Père Général s’est réuni en septembre. À cette instance participent les présidents des Conférences jésuites. Trois questions ont été avons posées à chacun d’eux. Nous poursuivons la publication de leurs témoignages avec le Père Antonio Moreno sj, président de la Conférence des provinciaux jésuites d'Asie-Pacifique (Jesuit Conference of Asia Pacific-JCAP).

Dans votre service en tant que président de la JCAP, qu’est-ce qui a été, jusqu’à présent, votre principale source de «consolation» ou de joie?

Le discernement sur les Préférences apostoliques universelles (PAU) est une nouveauté dans la manière de procéder de la Compagnie. L’outil que nous utilisons est le discernement en commun. Nous sommes habitués au discernement vertical, c’est-à-dire que l’on discerne personnellement l’appel que Dieu fait à une personne. Dans le discernement des PAU qui a commencé l’année dernière, nous sommes invités en tant que corps à identifier la main de Dieu en ce qui concerne les défis apostoliques que la Compagnie doit relever au cours des dix prochaines années. Tout ce processus est très réconfortant pour moi. Il y a beaucoup de prière, de réflexion et de conversation spirituelle vécues par un seul corps qui se veut à la recherche du désir de Dieu pour les préférences apostoliques de la Compagnie selon l’esprit des «Premiers compagnons» à Venise.

Lire la suite : Nous sommes invités en tant que corps à identifier la main de Dieu

L’Europe est traversée par des forces de repli, de peurs, d’exclusions mutuelles

Janin FranckSJ 2018Le Conseil élargi du Père Général s’est réuni en septembre. À cette instance participent les présidents des Conférences jésuites. Nous avons posé trois questions à chacun d’eux. Nous poursuivons la publication de leurs témoignages avec le Père Franck Janin sj, président de la Conférence des provinciaux jésuites européens (Jesuit Conference of European Provincials  - JCEP).

Dans votre service en tant que Président de la JCEP, qu’est-ce qui a été, jusqu'à présent, votre principale source de "consolation" ou de joie?

Cette première année comme président de la Conférence d’Europe fut une année de découverte. Une grande partie de mon temps consista à participer aux rencontres des réseaux de collaboration (une vingtaine) qui existent entre les Provinces et Régions. Ce qui m’a particulièrement réjoui et consolé fut de voir tous ces compagnons –et aussi, pour certains réseaux, leurs partenaires dans la mission– venus de toute l’Europe, entrer en dialogue, partager leurs expériences, envisager des projets communs. La Conférence européenne est marquée par une grande diversité de pays, de langues, avec des histoires parfois difficiles. Ce que nous pouvons bâtir comme pensée et action commune est d’une importance capitale alors que l’Europe est traversée par des forces de repli, de peurs, d’exclusions mutuelles. La Province du Proche Orient fait aussi partie de notre Conférence. L’idée que les conflits d’intérêts peuvent dégénérer en conflits meurtriers ne doit jamais être sous-estimée.

Lire la suite : L’Europe est traversée par des forces de repli, de peurs, d’exclusions mutuelles

Le Père Général loue "Fe y Alegria"

home cabecera minLe Père Général Arturo Sosa s'est récemment rendu en Espagne pour assister à l'Assemblée Générale de la Conférence jésuite des Provinciaux européens (JCEP) à Barcelone, ainsi qu'au 47e Congrès international de Fe y Alegria à Madrid. S'adressant aux délégués du Congrès Fe y Alegria, le Père Général a observé que «Fe y Alegria fait partie des réseaux d'éducation aux frontières qui donnent un nouveau visage à l'apostolat éducatif de la Compagnie de Jésus. J'oserais même dire que Fe y Alegria est le plus important réseau international d'éducation de qualité pour les secteurs populaires que la Compagnie de Jésus, en collaboration avec de nombreuses autres congrégations et personnes, offre à l'Église et au monde. »
Lire le discours du Père Général ici.

Lire la suite : Le Père Général loue "Fe y Alegria"

La Chine et le Saint-Siège, toute une Histoire!

HistoireChineVatican LombardisjÀ la suite de l'accord signé entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine au sujet des nominations d'évêques, le Père Federico Lombardi sj revient sur l'histoire des relations entre Pékin et Rome depuis le milieu du XIXe siècle.

Photo: Cathédrale Saint Ignace de  Shangai (à g.); séminaristes chinois dans une mission jésuite (En Chine au Tché-Ly Sud-Est: une mission d'après les missionnaires du Père Henri-Joseph Leroy sj, éd. Desclée de Brouwer) vers 1900; Père Fédérico Lambardi sj.

Lire la suite : La Chine et le Saint-Siège, toute une Histoire!