Déclaration interreligieuse au nom des migrants forcés

syrie2013 psychosocial school shelter jrsaleppo 49779« Des politiques vigoureuses sont nécessaires pour contrecarrer les tendances racistes et xénophobes – la diversité doit être reconnue comme étant un avantage et un don, pas une menace. » Ce 20 septembre, par voie de communiqué, des leaders catholiques et musulmans ont diffusés une Déclaration interreligieuse pour interpeller les gouvernements, institutions religieuses et personnes de bonne volonté, leur demandant d'œuvrer ensemble pour combattre les causes à la racine des migrations forcées. Un communiqué relayé notamment par le Service jésuite des réfugiés.

Lire la suite : Déclaration interreligieuse au nom des migrants forcés

Cinq ans de guerre à Alep

Cinq ans de guerre à Alep... «Les combats entre forces pro-gouvernementales et rebelles, qui divisent la ville depuis 2012, se sont intensifiés dans les dernières semaines. Des centaines de personnes sont mortes et de nombreux civils sont privés d’eau, d’électricité et de denrées de base», relate Le Temps de ce 17 août 2016. «Nous risquons de voir à Alep une catastrophe humanitaire sans précédent à l’issue de plus de cinq années de massacres et de souffrances dans le conflit syrien», a affirmé Ban Ki-moon mardi devant le Conseil de sécurité de l’ONU dans son rapport mensuel sur l’accès de l’aide humanitaire, consulté par Reuters.
Sur place, à Alep, le Père jésuite Sami Hallak, engagé auprès du Service jésuite des réfugiés (JRS), relate dans son journal les tensions, les pénuries, les peurs et les difficultés de garder une harmonie entre communautés quand la situation s’envenime.
Nous avons déjà publié quatre extraits de ce journal depuis avril 2015. Voici le cinquième reçu ce 17 août à la rédaction de la revue choisir.

Lire la suite : Cinq ans de guerre à Alep

Prévenir le trafic des êtres humains et des migrants au Pérou

Mori sj c54c5La Commission pour la Pastorale de la Mobilité humaine de la Conférence épiscopale du Pérou veut réduire la vulnérabilité sociale des victimes potentielles du trafic de migrants sur tout le territoire péruvien, avec une attention particulière aux zones frontalières et à risque. Et elle le fera en collaboration avec l’ONG Projet Monde MLAL (Mouvement des Laïcs d’Amérique latine).

L’une des zones d’intervention du projet est le Vicariat apostolique de Jaen qui, grâce au soutien du Vicaire apostolique S.Exc. Mgr Gilberto Vizcarra Mori sj, organise un séminaire de formation pour prêtres, religieux, catéchistes ruraux et autorités locales. Son but : définir les réseaux et les plans d’action en matière de migration et de trafic de personnes.

Lire la suite : Prévenir le trafic des êtres humains et des migrants au Pérou

Un jésuite au chevet des migrants en Grèce

FrontièrMacédoineGrèce décembre2015 PhotoKristofHolvenyt 8f3e5La police bloquant la frontière à l'entrée de la Macédoine, à Idomeni, Grèce. © Kristof Holvenyt/JRS - décembre 2015Aleteia a recontré le père Maurice Joyeux, directeur du Service jésuite des réfugiés en mer Égée. Le jésuite agit en première ligne depuis le début de la crise des réfugiés qui frappe le pays. Missionnaire aguerri aux cas d’urgence, il multiplie les interventions sur tous les fronts, notamment sur l’île de Lesbos - il a également été actifs plusieurs années en Inde et en Afrique, notamment dans les camps de réfugiés au Rwanda et au Tchad. Depuis 2008, il s’est installé à Athènes. Interview.

Lire la suite : Un jésuite au chevet des migrants en Grèce

Aider les réfugiés à démarrer une nouvelle vie

JRS refugies 2016 6cd77Le JRS et le Rotary collaborent
Vendredi 29 avril, à l'Université Lumsa de Rome, le Père Thomas H. Smolich sj, directeur international du Service Jésuite des Réfugiés (JRS), interviendra dans le cadre d’un comité de discussion initié par le Rotary international. Ce dernier vise à débattre des besoins et des défis liés à la question de l’intégration des réfugiés, afin de trouver des solutions durables à apporter. Le père Smolich parlera aux côtés de Carlotta Sami, porte-paroles du Haut-Commissaire des Réfugiés pour l'Europe du Sud, ainsi que de John Hewko et K. R. Ravindran, respectivement secrétaire général et président du Rotary international, afin de discuter le thème « Aider les réfugiés à recommencer ».

Lire la suite : Aider les réfugiés à démarrer une nouvelle vie

« L'Education ne peut attendre »

Le Service jésuite des Réfugiés (JRS) est heureux que la communauté internationale ait pris un engagement concernant l'éducation lors du récent Sommet Humanitaire du Monde (World Humanitarian Summit) à Istanbul. Le fonds L'Éducation ne peut Attendre suit les pas de l'Initiative d'une Éducation Globale du JRS lancée en décembre dernier. « L'Éducation ne peut Attendre est un pas important fait pour parvenir à s'assurer que ceux qui sont les plus vulnérables et privés de droits aient accès à une éducation », a dit à Istanbul le P. Thomas H. Smolich sj, directeur du Service Jésuite des Réfugiés. Le JRS pense que l'éducation fait toujours partie d'une situation d'urgence. (sjweb.info)

Vers un nouveau paradigme éducatif

Paraguay

La Compagnie de Jésus au Paraguay s'est embarquée dans un programme de réexamen du curriculum d'éducation proposé à la fois dans le système scolaire normal et dans le système scolaire Fe y Alegria. La révision intitulée Horizonte 2020 (Horizon 2020) est une initiative de la Province d'Espagne. Elle naît du besoin d'une transformation en profondeur du système éducatif. Au départ Horizonte 2020 est enraciné dans la maxime ignatienne du Magis (être plus pour mieux servir). (sjweb.info)

Lire la suite : Vers un nouveau paradigme éducatif