Assassinat du Frère Cañas sj au Brésil: mandant condamné

VCanasRonaldo Antônio Osmar, ancien délégué de la police civil et unique survivant des accusés du meurtre en avril 1987 du Frère Vicente Cañas, jésuite espagnol, a été jugé coupable par le Tribunal fédéral régional de Cuiabá et condamné à 14 ans et 3 mois de réclusion. Dans le cadre du premier procès, remontant à 2006, soit 19 ans après les faits, les inculpés avaient été acquittés pour manque de preuve. Ce nouveau procès, qui aura duré deux jours, les 29 et 30 novembre 2017, a porté à la condamnation de Ronaldo Antônio Osmar, qui fut le mandant et contacta les tueurs responsables de l’embuscade mortelle.

Lire la suite : Assassinat du Frère Cañas sj au Brésil: mandant condamné

Naissance de la province euro-méditerranéenne

JesuitesMalte celebration 0202bLes jésuites de Malte, d'Italie et d'Albanie ont célébré le week-end dernier la naissance de la nouvelle province euro-méditerranéenne en l'église de Gesú à Rome.
Cette union de cœurs et d'esprits «fait sens en ce moment de l'histoire de la Société», a déclaré le père Sosa sj dans son homélie. «Notre incertitude quant à un avenir que nous ne pouvons pas anticiper nous invite également à mettre une confiance totale dans le même Dieu qui a appelé Abraham, à l'âge de 75 ans, à quitter sa patrie et à entreprendre un voyage vers un lieu inconnu».

Lire l'article du site des jésuites de Malte (en anglais) ici

Du mois de Marie au mois des camps scouts

FacebookAlep scoutStIgnace ecbc9Malgré la guerre, les scouts sont toujours présents à Alep et sur Facebook.En mai, mois de Marie, les femmes demandent traditionnellement au prêtre de formuler les règles à suivre. «Mais les dames sont malignes. Si la recommandation du prêtre ne leur plaît pas elles s’adressent à un autre jusqu’à ce qu’elles trouvent la réponse qui leur plaît», s’amuse le Père Hallak sj du Service jésuite des réfugiés (JRS) d’Alep dans son journal. De mai à juillet, «la vie a continué son train normal, ou plutôt ce que nous considérons à Alep comme normal: trajets longs et périlleux, manque d’électricité, stagnation de l’économie, chaleur torride, etc.» Août est le temps des camps des scouts: le mouvement n'a jamais cessé à Alep, malgré la guerre. Trois phénomènes marquent toujours la ville «une pénurie en forces humaines jeunes, un non-retour des familles musulmanes déplacées, une investigation policière intense.»

Lire la suite : Du mois de Marie au mois des camps scouts

Tchad: éduquer pour changer le monde

gozbeida djabalcamp joana1 90809Dans un petit village du Tchad Oriental où les conditions de vie sont dures et l'environnement est perpétuellement chaud et sec, Joana, directrice de projet pour le JRS à Goz Beida, au Tchad, trouve de la beauté dans les montagnes environnantes et dans la communauté. «J'aime ce lieu. Même si c'est éloigné, j'ai une vie normale. En vivant avec ces personnes si ouvertes et gentilles, j'en ai fait mon chez-moi» dit-elle.

A Goz Beida et dans la ville voisine de Kuku, le JRS se concentre fortement sur l'éducation et la protection de l'enfant. Le JRS vise à favoriser une instruction primaire et moyenne à tous, mais avec 6000 enfants et trop peu de ressources, notamment 140 enseignants seulement dans chaque camp, les conditions sont peu satisfaisantes. De nombreux enfants doivent apprendre en étant simplement assis par terre.

Lire la suite : Tchad: éduquer pour changer le monde

Se réconcilier avec les autochtones

Pilgrimage2017 ee897Dans une démarche de réconciliation avec les populations autochtones, dès le 21 juillet 2017 et durant près d’un mois, une équipe composée de rameurs indigènes, de jésuites, de Canadiens anglophones et francophones, se lancera dans un parcours de canoë de plus de 800 kilomètres, de l’Ontario au Québec. L’expédition reprendra la route historique parcourue en canot par Samuel de Champlain et saint Jean de Brébeuf sj, accompagnés de leurs guides autochtones. Cet itinéraire en canot a d’abord été parcouru par divers groupes autochtones qui l’ont fait connaître aux premiers missionnaires et explorateurs français.

Lire la suite : Se réconcilier avec les autochtones