Belgique: Accueil et insertion des migrants

RapportJRS Europe 2017Dans un climat de discorde rhétorique et de populisme xénophobe venant de dirigeants politiques en Europe, une nouvelle recherche du Service jésuite des Réfugiés (JRS) d'Europe publiée récemment montre qu'un nombre écrasant d'Européens accueillent activement et insèrent dans leurs communautés des migrants malgré eux. «Nos conclusions montrent que les politiciens sont en retard sur les citoyens ordinaires quand on en vient à l'insertion sociale des migrants forcés», déclare le P. José Ignacio García Jimenez, directeur du SJR d'Europe. «Il est temps pour les gouvernements en Europe de soutenir, d'investir et d'apprendre des initiatives de la société civile qui ouvrent la voie à des communautés efficaces et dynamiques, où tous les membres, nouveaux et anciens ont un rôle à jouer.» Le rapport complet est disponible ici...

Qui sont les jésuites d'Europe ocidentale francophone (EOF)?

LogoJesEOF«L’histoire des jésuites est en une extraordinaire aventure humaine et spirituelle, commencée au cœur de l’Europe il y a cinq siècles à la suite d’Ignace de Loyola», rappelle les jésuites d’Europe Occidenbtale Francophone (EOF) sur leur site. Pour présenter leur Province nouvelle -née le 30 juillet 2017, veille de la fête de saint Ignace et qui rassemble des jésuites en France, en Belgique, en Grèce, et bien au-delà…-, ils viennent d’éditer une nouvelle brochure à travers laquelle ils parlent de leur «vie et de leurs engagements vécus avec de nombreux amis et collaborateurs: accompagnement spirituel, éducation des jeunes, formation théologique, publications et édition, travail social et engagement pour la justice…»

Lire la suite : Qui sont les jésuites d'Europe ocidentale francophone (EOF)?

Indonésie: Frères en humanité

JRS indonesie2017Nico SJ (quatrième à partir de la droite) avec des membres du personnel JRS et des bénévoles. (Jesuit Refugee Service) Bogor, 3 novembre 2017 – Il y a quelques mois, j’ai œuvré comme bénévole au Service Jésuite des Réfugiés (JRS) Indonésie lors mon Troisième An, dernière étape de ma formation de jésuite qui est aussi appelée la troisième étape de probation. Cela a été une bonne expérience parce que j’ai pu observer et apprendre comment travaille le JRS.
J’admire le travail du personnel  et des bénévoles du JRS. Ils prennent des notes sur tout ce qu’ils font.  Le lundi matin, ils se réunissent et planifient leurs activités de la semaine. Ils exposent aussi ce qu’ils ont fait au cours de la semaine précédente. Pendant la période passée au JRS, j’ai été bénévole au service médical et j’ai aidé à la fourniture de nourriture et à la recherche de logement pour les demandeurs d’asile les plus vulnérables.

Lire la suite : Indonésie: Frères en humanité

Alep: le prix des opérations

Quartier Sakhour alepDepuis octobre, les jésuites, le JRS, les frères maristes, le service social des grecs orthodoxes, Caritas et les franciscains collaborent pour financer des interventions chirurgicales bien trop onéreuses pour la majeure partie de la population d’Alep. Le Père Hallak sj, du Service jésuite des réfugiés (JRS) d’Alep, a été mandaté pour constituer une équipe opérationnelle qui gère les demandes et les actions. Il relate cette nouvelle collaboration sanitaire dans son journal. Reflet d’une ville qui sort petit à petit de la torpeur.

Lire la suite : Alep: le prix des opérations

Un appel à agir pour la crise de l'île Manus

Detainees Manus IslandLe Service jésuite des réfugiés (JRS) d'Australie et les Services sociaux jésuites se sont joints à d'autres organisations catholiques pour faire connaître leurs grandes préoccupations au sujet de la crise humanitaire qui sévit dans l'île Manus et pour inviter le gouvernement australien à réimplanter en Australie les réfugiés et les demandeurs d'asile qui sont détenus sur l'île. Le gouvernement australien a fermé officiellement son centre de détention sur l'île Manus le 31 octobre 2017. Depuis lors, l'électricité, la nourriture, l'eau et les autres services essentiels ont été coupés. On a supposé que les détenus amenés en 2013 et 2014 dans cette île située dans la Papouasie-Nouvelle-Guinée, étaient invités à s'installer à Lorengau, une ville proche, mais beaucoup d'entre eux ont refusé par crainte d'être attaqués par les gens du coin, et ils ont choisi de rester dans le camp, bien qu'ils soient dépourvus de nourriture et d'eau potable.(infosj) Lire davantage (en anglais)...

Lire la suite : Un appel à agir pour la crise de l'île Manus

Réhabilitation de Haïti après "Matthieu"

Spain Xavier Haiti 2Une année après la dévastation causée par l'Ouragan Matthieu à Haïti, le Xavier Network -réseau jésuite pour la mission et le développement- continue de soutenir la réhabilitation à long terme, une réhabilitation spécialement centrée sur l'éducation. Plus de 2 millions de personnes ont été touchées lorsque l'Ouragan Matthieu a dévasté la côte sud-ouest de Haïti en octobre 2016. Le Xavier Network a immédiatement activé son protocole d'urgence, en nommant Entreculturas (Espagne) comme l'agence leader en vue d'une réponse humanitaire. Cette organisation espagnole de développement a géré la crise sur le terrain, au nom de Fe y Alegría, le plus grand réseau jésuite d'éducation dans le monde et l'un des principaux partenaires stratégiques du Xavier Network. D'autres membres du réseau ont levé des fonds et ont fourni une aide et un avis techniques. Pour en savoir davantage (en anglais)...

Bisbille Collège des Jésuites de Djakarta

Au centre le gouverneur BaswedanAu centre le gouverneur BaswedanLa présence du nouveau gouverneur de Djakarta, le musulman Anies Baswedan, à la célébration des 90 ans du prestigieux Collège masculin Canisius, géré par la Compagnie de Jésuites en Indonésie, a provoqué une contestation limitée mais évidente contre sa personne. Le gouverneur avait été invité par les responsables de l’école à la cérémonie tenue ces derniers jours au grand Centre des Congrès Jakarta International Expo afin de commémorer la fondation de l’Institut d’Études supérieures ouvert dans la capitale indonésienne en 1927. Parmi les participants, étaient présents le célèbre pianiste Ananda Sukarlan, ancien élève du Collège, et d’autres élèves qui se sont ostensiblement levé et ont quitté la salle lorsque le gouverneur a pris la parole pour prononcer son discours. Les contestataires ont affirmé que «ses valeurs contredisent les principes enseignés dans cette école».

Lire la suite : Bisbille Collège des Jésuites de Djakarta