Eneignement JRS Malawi 9f25eLe Service Jésuite des Réfugiés (JRS) a développé un programme d'enseignement inédit dans les camps de réfugiés en collaboration avec un réseau international d'écoles supérieures et d'universités jésuites. Baptisé Jesuit Commons : Higher Education at the Margins (JC:HEM), il vise à donner aux réfugiés la possibilité de faire des études supérieures par Internet et d'obtenir un diplôme universitaire (3 ans) ou un certificat qui corresponde à leurs besoins et à leurs désirs. La Mission des jésuites de Suisse soutien le projet.

Actuellement, quelque 249 étudiants ont choisi de suivre des études universitaires (en connexion avec la Regis University de Denver, USA), et 258 autres suivent les cours (de 3 à 6 mois) visant l'obtention d'un certificat les habilitant à travailler dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la psychologie, de la formation permanente pour les enseignants, du management, de l'enseignement de la langue anglaise, de l'informatique, des médias ou bien encore de l'art. L'enseignement complet est dispensé par Internet par des universités et des écoles dirigées par les jésuites. Le JRS donne accès à l'infrastructure nécessaire pour suivre les cours. Dans les camps de Jordanie, du Kenya et du Malawi, 458 réfugiés ont à ce jour obtenu leur certificat, et 52 étudiants leur diplôme ; une soixantaine d'autres réfugiés se préparaient à passer leurs examens en septembre 2014.

Ici ou ailleurs
Le but poursuivi par les jésuites grâce à ce programme d'enseignement est d'améliorer la vie des réfugiés. Mais aussi d'augmenter leurs compétences à œuvrer à la reconstruction de leur pays, et d'aider ceux qui vont s'établir dans un pays tiers à repartir du bon pied dans une vie nouvelle. Et ce, en possession d'un diplôme ou d'un certificat d'une université américaine reconnu partout dans le monde. Le JRS cherche surtout à former des personnes capables de réfléchir et de guider leurs concitoyens lors de leur retour dans leur pays natal. Il lui paraît, en effet, essentiel d'utiliser le temps passé dans les camps pour préparer l'avenir.

Les jésuites ont engagés des programmes similaires à Myanmar, en Birmanie, et en Thaïlande. Des programmes qui débutent avec l'apprentissage de l'anglais pour créer les conditions d'études-cadre; puis se poursuivent par les études proprement dites, qui aboutissent à l'obtention d'un diplôme ou d'un certificat. Le même procédé a été mis sur pied à Herat, en Afghanistan, ainsi qu'au Tchad. D'autres programmes similaires seront prochainement lancés aux Philippines, au Sri Lanka et à l'est de Congo.
Soutien nécessaire

Certains des étudiants diplômés des camps de réfugiés poursuivent ensuite leurs études ailleurs. D'autres travaillent dans les ONG à l'intérieur des camps. D'autres encore sont en poste dans des entreprises locales. « Après plusieurs années d'expérience, une analyse des programmes et de leurs fonctionnements sera réalisée », commente Peter Balleis sj.

Cette analyse ne serait pas possible sans l'aide et sans la collaboration de nombreux techniciens, coordinateurs et tuteurs qui accompagnent les étudiants dans les camps. Evidemment, le JRS a également besoin de matériel et de lieux adaptés à l'enseignement sur place. La façon la plus simple et la plus directe de soutenir l'action du JRS est de lui apporter les moyens financiers nécessaires. Une place d'étude coûte 200 dollars (180 CHF) par mois : 100 dollars pour le support et développement des programmes, et 100 dollars pour le réseau JC:HEM qui propose les contenus d'enseignement. Il faut également des moyens pour installer le système photovoltaïque fournissant l'énergie électrique. Bien-sûr, le JRS a également besoin de personnes qualifiées pour travailler comme tuteurs auprès des étudiants.

« Ainsi, les personnes privés et les entreprises peuvent nous aider, et elles l'ont déjà faits, en Suisse comme ailleurs. A tous, nous exprimons nos vifs remerciements en notre nom et celui de tous ceux qui bénéficient de nos programmes d'études et de formations. » Peter Balleis sj

L'Article initial – sous la forme d'une interview de Peter Balleis sj, directeur du JRS international – a paru dans le journal de la Mission jésuite dans le monde - Die Jesuitenmission Schweiz (www.jesuiten-weltweit.ch), traduit de l'allemand et remanié par la rédaction de jesuites.ch.

Site du projet : www.jc-hem.org

Pour soutenir ce projet d'enseignement dans les camp de réfugiés, vous pouvez adresser vos dons directement au JRS ou par le biais de la Mission jésuite dans le monde des jésuites de Suisse :
https://jesuitenmission.ch/spenden/onlinespende.html
https://fr.jrs.net/dons?LID=281&For=&Type=NA