Le Père Dall’Oglio serait vivant

PaoloDallOglio veDrò 2012Il existe encore des civils tenus en otage par les miliciens du prétendu «Etat islamique» dans la dernière enclave de territoire syrien contrôlée par les djihadistes dans le nord-est du pays. Parmi eux se trouverait, selon des sources kurdes reprises par des moyens de communication libanais, le Père Paolo Dall’Oglio, jésuite romain, disparu en juillet 2013 à Raqqa, alors place forte du prétendu «État islamique» en Syrie. Al-Akhbar, moyen de communication libanais proche du parti chiite Hezbollah, en arrive à écrire que la libération du jésuite de la «cage de Baghuz» serait imminente, tout comme celle d’autres otages kurdes et occidentaux.

Lire la suite : Le Père Dall’Oglio serait vivant

Noël à Deir Mar Musa

La douleur et l’espérance sont, en arabe, deux mots composés «des mêmes lettres mais ayant une signification complètement différentes, deux mots dans tous les cas étroitement unis par un lien qui se manifeste clairement et de manière tangible dans la prière et à proximité de Dieu». C’est ainsi que débute la «Lettre de Noël» envoyée ces jours-ci aux amis, bienfaiteurs et connaissances par les moines et moniales de Deir Mar Musa, la communauté monastique fondée par le Père Paolo Dall'Oglio sj, disparu en Syrie en juillet 2013 alors qu’il se trouvait à Raqqa, alors place forte des djihadistes en lutte contre le gouvernement syrien.

Lire la suite : Noël à Deir Mar Musa

«La Syrie au-delà du silence»

LNawrasSamour Home’Association «Chemin de solidarité avec les Chrétiens d’Orient» organise une conférence «La Syrie aujourd’hui au-delà du silence médiatique- Situation et besoins humanitaires actuels» avec le Père Nawras Sammour sj, directeur du Service Jésuite des Réfugiés (JRS) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord :
le lundi 28 janvier à 19h15 à la paroisse du Christ-Roi (Chemin de l’Epargne 6, 1213 Petit-Lancy). Plus d'infos sur le pdf ci-joint: invitation

Lire la suite : «La Syrie au-delà du silence»

Pacte mondial sur la migration

Le 11 décembre, un pacte mondial des Nations Unies doit être signé à Marrakech reconnaissant la responsabilité partagée des autorités et des sociétés des pays de départ, de transit et d'arrivée pour encadrer et réglementer les migrations dans l'intérêt de toutes les personnes et communautés concernées. Il vise à assurer la sécurité et la protection des personnes migrantes ainsi que des sociétés d’accueil en promouvant des voies de migration légales, empêchant ainsi le trafic d’êtres humains, les voyages meurtriers, les bouleversements familiaux et la violence.

Rappelant les exhortations du Saint-Siège sur ce sujet, la COMECE, par le voix de son président l'Archevêque Jean-Claude Hollerich sj, encourage les États membres de l'Union européenne à faire de ce pacte mondial un accomplissement pour le bien commun d'une humanité partagée.

Lire la suite : Pacte mondial sur la migration

Protection des mineurs - Les grandes leçons de la crise

La réunion sur la protection des mineurs convoquée par le pape François du 21 au 24 février 2019 ne part pas du «point zéro», mais «est sans aucun doute un événement sans précédent qui vise à donner une impulsion forte pour de nouvelles avancées urgentes». C’est ce que souligne le père Federico Lombardi sj, président de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoit XVI, dans un article intitulé «Vers la réunion des évêques sur la protection des mineurs».

Lire la suite : Protection des mineurs - Les grandes leçons de la crise

Projet jésuite d'alphabétisation au profit des plus pauvres

L'instruction fait partie intégrante de l'engagement en faveur de l'évangélisation. C'est en étant conscients de cela que les jésuites s'engagent dans la lutte contre l'analphabétisme. En République démocratique du Congo, «Foi et Joie», une fédération d'organisations liée à la Compagnie de Jésus offre des opportunités éducatives aux strates les plus pauvres de la société et a lancé un projet qui s'adresse à 50 jeunes de 16 à 18 ans analphabètes, appartenant aux familles les plus pauvres de la ville de Kikwit, dans le sud-ouest du pays. Ces jeunes pourront participer à des cours, formels et informels, permettant d'apprendre à lire et à écrire mais aussi à développer leur autonomie personnelle.

Lire la suite : Projet jésuite d'alphabétisation au profit des plus pauvres