Le Père Rutilio Grande sj bientôt béatifié

Il y a 43 ans, le 12 mars 1977, le Père jésuite salvadorien Rutilio Grande, 48 ans, était assassiné par des «escadrons de la mort» d’extrême-droite avec deux compagnons, Manuel Solórzano, 72 ans, et Nelson Rutilio Lemus, 16 ans, dans sa paroisse d’Aguilares, à une trentaine de kilomètres de la capitale San Salvador. Martyrs tués «en haine de la foi», ils devraient bientôt être proclamés par l’Église «bienheureux». Un article de Jacques Berset.

Lire la suite : Le Père Rutilio Grande sj bientôt béatifié

30 ans de droits de l'enfant: Pascal Meyer sj intervient sur le projet éducatif de JWL en Afghanistan

Les Nations Unies viennent de célébrer, en ce mois de novembre 2019, le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant (CDE). Dans ce cadre, le Siège Sainte a invité du 18 au 20 novembre plusieurs représentants du monde politique, de l’Église et des organisations humanitaires à un sommet sur l’importance de l’éducation pour le bien de l’enfant et de son développement, et sur la relation entre les droits de l’homme et l’éducation. Pascal Meyer sj, scolastique membre de Jesuit Worldwide Learning (JWL) à Carouge, y a participé.

Lire la suite : 30 ans de droits de l'enfant: Pascal Meyer sj intervient sur le projet éducatif de JWL en...

L'étoile de Bethléem interroge science et foi

Au dessus de chaque crèche trône l’étoile de Bethléem. Mais qu’était le célèbre phénomène astronomique qui, selon l’Évangile de Mathieu, guida des savants de l’Orient jusqu’en Palestine? Le frère Guy Consolmagno sj, directeur de l’Observatoire astronomique du Vatican, donne un éclairage à ce signe céleste qui continue de questionner la science. Un article de Cristina Vonzun/cat.ch, traduction et adaptation Davide Pesenti pour cath.ch.

Lire la suite : L'étoile de Bethléem interroge science et foi

Bonne fête à tous les saints et bienheureux jésuites!

Le 5 novembre, nous fêtons tous les Saints et Bienheureux de la Compagnie de Jésus. Une seule date pour les célébrer tous afin que soit plus clairement comprise et plus intimement vécue l’unité de toute la Compagnie. «Cette fête, chère aux jésuites et à tout ceux qui sont connectés à la spiritualité ignatienne, célèbre la diversité de la sainteté dans la vie», rappelle Pascal Meyer sj. «Elle est le reflet de personnalités certes différentes, mais toutes attachées aux mêmes fondements jésuites: les Exercises spirituels, la maxime «chercher et trouver Dieu en toutes choses» et tout ce que qui est fait ad maiorem Dei gloriam («pour une plus grande gloire de Dieu»). Et chercher le MAGIS (« plus ») dans la vie... même si cela peut signifier de perdre la réputation, être apatride ou même risquer la vie.

Lire la suite : Bonne fête à tous les saints et bienheureux jésuites!