Bonne fête à tous les saints et bienheureux jésuites!

Le 5 novembre, nous fêtons tous les Saints et Bienheureux de la Compagnie de Jésus. Une seule date pour les célébrer tous afin que soit plus clairement comprise et plus intimement vécue l’unité de toute la Compagnie. «Cette fête, chère aux jésuites et à tout ceux qui sont connectés à la spiritualité ignatienne, célèbre la diversité de la sainteté dans la vie», rappelle Pascal Meyer sj. «Elle est le reflet de personnalités certes différentes, mais toutes attachées aux mêmes fondements jésuites: les Exercises spirituels, la maxime «chercher et trouver Dieu en toutes choses» et tout ce que qui est fait ad maiorem Dei gloriam («pour une plus grande gloire de Dieu»). Et chercher le MAGIS (« plus ») dans la vie... même si cela peut signifier de perdre la réputation, être apatride ou même risquer la vie.

Lire la suite : Bonne fête à tous les saints et bienheureux jésuites!

«La société hongkongaise est très divisée»

De retour de Hong Kong où il séjourne régulièrement, le jésuite suisse Stephan Rothlin revient sur la crise qui secoue l’ancienne colonie britannique. Au plan ecclésial, il défend l’accord conclu entre le Vatican et la Chine. La solution proposée s’inspire du modèle du diocèse de Bâle, relève-t-il dans un entretien accordé à Raphael Rauch de kath.ch (traduction et adaptation Maurice Page de cath.ch)

Lire la suite : «La société hongkongaise est très divisée»

Apprendre l'anglais est primodial

À l'occasion de la journée mondiale des réfugié(e)s de ce 20 juin 2019, JWL a invité les étudiants de son programme Global English Language (GEL) à participer à un concours vidéo pour expliquer pourquoi des compétences en anglais sont si importantes, ainsi que pour partager leurs espoirs et leurs rêves.

Lire la suite : Apprendre l'anglais est primodial

Chine-Vatican, un exigeant pas de danse

Le jésuite suisse Stephan Rothlin, directeur du Macau Ricci Institute, est un spécialiste de la Chine où il est établi et enseigne depuis 1998. En marge du mois missionnaire extraordinaire Baptisés et envoyés: l’Église du Christ en mission dans le monde, il revient sur l’accord historique signé il y a un an, le 22 septembre 2018, entre le Vatican et la Chine, accord qui a fait couler beaucoup d’encre.

Lire la suite : Chine-Vatican, un exigeant pas de danse

JWL: nouvelle directrice académique

Professeur d'informatique syrienne, le Dr. Oula Abu-Amsha est depuis le 1er juin la nouvelle directrice académique et responsable des cursus du programme universitaire de Jesuit Worldwide Learning (JWL). Son profil académique est non seulement impressionnant, mais elle a aussi de nombreuses années d'expérience interdisciplinaire. Le 7 juin, elle participera à une table ronde intitulée Contextualiser les migrations: la crise des migrants européens, la fuite des cerveaux (pour les uns) et le gain des cerveaux (pour les autres) dans le cadre de la conférence annuelle de la Fondation Partager le Savoir qui tient au CERN les 7 et 8 juin. Le programme ici.

Lire la suite : JWL: nouvelle directrice académique

Reconnaître les droits des réfugiés syriens au Liban

Alors que la Syrie est dans sa neuvième année de guerre, le Liban peine à assumer le million et demi de réfugiés syriens qu’il accueille (935 454 selon le HCR sur un total de 5,6 millions de réfugiés à l’étranger et 6,2 millions de déplacée en Syrie selon les chiffres de 2019). Pays limitrophe, le Liban compte le plus grand nombre de réfugiés syriens par habitant et cette situation devient difficilement soutenable pour la société libanaise, ce qui l’a conduite à prendre des mesures malheureusement délétères pour les réfugiés: les cabanes et autres habitations provisoires construites par les syriens doivent être démolies d’ici fin juin (ce qui touche directement quelque 25 600 personnes); des règles et règlements très stricts en matière de travail et de permis de travail vont être désormais imposées à tous les étrangers, y compris les réfugiés, faisant perdre à ces derniers leur principal moyen de subsistance. Ces mesures devraient être mises en œuvre rapidement, ne laissant guère de temps aux migrants pour trouver un moyen de se sortir de la misère.
Inquiet, le Père Nawras Sammour sj, directeur régional du Service jésuite des réfugiés pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (JRS), a publié le 21 juin une déclaration en anglais plaidant pour «Reconnaître les droits des réfugiés syriens au Liban». Nous proposons sa traduction ci-dessous.

Lire la suite : Reconnaître les droits des réfugiés syriens au Liban