COVID-19 - Mgr Charles Morerod a émis un décret supprimant toutes les messes dans le canton de Genève jusqu’au 15 mai 2020, y compris pendant la période pascale. Les funérailles également devront se dérouler dans l’intimité stricte des proches. «Aucune autre dérogation ne sera acceptée», précise le décret. Cette décision s’inscrit dans les mesures des autorités genevoises de lutte contre la propagation du coronavirus.

«Certes il est capital pour nous de prier ensemble et de recevoir l’eucharistie, mais cela ne saurait nous dispenser du devoir de ne pas causer la mort d’autrui, et d’obéir aux autorités de notre État de droit», écrit Mgr Morerod,  évêque de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), dans le décret épiscopal daté du 12 mars 2020 . «Avec les instances compétentes du Vicariat épiscopal de Genève, j’ai donc décidé que toutes les messes dès ce jour et jusqu’au 15 mai 2020, y compris pendant la période pascale, sont supprimées».

La décision se conforme ainsi aux mesures prises le 12 mars 2020 par le Conseil d’État du canton de Genève. Celles-ci interdisent notamment les rassemblements de plus de 100 personnes. «On ne peut pas garantir que le nombre de personnes sera inférieur à cela lors des offices», explique à cath.ch Pascal Desthieux, vicaire épiscopal pour le canton de Genève. Mais c’est surtout l’impossibilité de garantir le respect de la distance préconisée de 2m entre chaque personne qui pose problème.

L’abbé Desthieux n’exclut pas que de telles mesures puissent être étendues en Suisse au-delà de Genève. Une éventualité confirmée par Laure-Christine Grandjean, porte-parole de LGF, qui précise que la décision dépendra de celles des autorités civiles.

Funérailles dans l’intimité

Les funérailles également devront se dérouler dans l’intimité stricte des proches. «Aucune autre dérogation ne sera acceptée», précise le décret.

«Les églises resteront toutefois ouvertes pour les personnes désirant y prier», souligne Pascal Desthieux. «Cette situation va nous obliger à faire preuve de créativité», note-t-il. Le vicaire épiscopal mentionne l’éventualité de diffuser des messes en streaming. Le décret indique qu’une messe dominicale sera diffusée chaque semaine sur le site internet www.eglise-catholique.ch. RTSreligion transmet également tous les dimanches à 9h une messe radio sur Espace 2 depuis divers lieux de culte de Suisse romande.

«Nous prierons ensemble de nos différents domiciles», assure Mgr Morerod dans son message. Il rappelle aux croyants «la réalité de la communion de désir (on reçoit vraiment un sacrement que l’on désire, quand il est impossible de participer directement à une célébration)».

«Nous vous remercions donc de suivre scrupuleusement ces consignes dans l’effort commun de lutte contre la propagation du virus«, conclut l’évêque. (cath.ch/com/red-)

Pour info:
RTSreligion confirme qu’avec l’accord de Mgr Morerod, les messes radio-diffusées des trois prochains dimanches de Carême sont pour l’instant maintenues, à l’église St-Paul de Cologny (GE). Les offices se dérouleront cependant strictement à huis-clos. Seuls technicien, présentateur, et acteurs liturgiques seront admis sur place.