L'AOT s'ouvre sur la beauté de l'autre

L'AOT -Association Œcuménique de Théologie- ouvre en septembre 2019 un nouveau cycle de formation sur le thème Découvrir la beauté de l'autre: chemins vers Dieu? Destinée à toute personne de toutes les confessions, cette formation -à laquelle le Père Bruno Fuglistaller sj participe en tant qu'enseignant- s’étend sur deux ans, répartis en six trimestres, avec des rencontres hebdomadaires durant les périodes scolaires genevoises. La démarche de l’AOT se veut Atelier, c’est-à-dire un lieu où chaque participante et chaque participant est appelé à entrer en recherche avec d’autres.

Pour les personnes désirant suivre ce nouveau cycle, les pré-inscriptions sont ouvertes!

Lire la suite : L'AOT s'ouvre sur la beauté de l'autre

Douce Nuit, Sainte Nuit fête ses 200 ans

"La Nativité d’Assise" par Giotto

Douce Nuit, Sainte Nuit fête son 200e anniversaire. Originaire d'Autriche, c’est la chanson de Noël la plus adaptée dans le monde entier: 300 versions dans presque toutes les langues et dialectes. Stille Nacht, Heilige Nacht est reconnu patrimoine culturel par l’Unesco. Chant de Noël préféré de nombreux enfants, il a été joué pour la première fois le 24 décembre 1818 dans l’église Saint-Nicolas d’Oberndorf.

Lire la suite : Douce Nuit, Sainte Nuit fête ses 200 ans

Un jésuite portugais précurseur des droits de l'homme au Brésil

Padre Antonio Vieira copieLe jésuite portugais António Vieira sj (1608-1697) sera au centre de l'une conférences publiques des Carrefours Historiques: le monde lusophone jusqu’au XIXe siècle organisées par l’unité de Portugais de la Faculté des lettres de l’Université de Genève. Donnée par le professeur Pedro Cardim le 15 octobre 16h-18h à Uni Bastions (salle B101), elle aura pour thème: Esclavage et travail forcé des Amérindiens dans l’Amérique portugaise. L’intervention du jésuite António Vieira en question.

Lire la suite : Un jésuite portugais précurseur des droits de l'homme au Brésil

Échos de la rencontre entre le Pape et des jésuites des Pays baltes

PapeLituane rencontrejesuiteRencontre du pape avec des jésuites à Vilnius @ Antonio Spadaro sjAu cours de son voyage en Lituanie, le Pape François a rencontré le 23 septembre 2018 un groupe de vingt-huit prêtres jésuites originaires des trois États baltes, pour un entretien.

La discussion entre les jésuites et le Pape François s’est déroulée de manière privée à Vilnius, la capitale lituanienne. Le Saint-Père venait tout juste de visiter le Musée des Occupations et des Luttes pour la Liberté, connu comme le «Golgotha lituanien», douloureux lieu de mémoire de la domination soviétique. Un des moments les plus intenses de son voyage en Lituanie. Les résonances spirituelles et les liens avec l’actualité ont été forts, en particulier lors du bref entretien entre le Pape François et Mgr Sigitas Tamkevičius, qui a connu les prisons du KGB.

Voici quelques extraits de cette rencontre issu du site Vatican News.

Lire la suite : Échos de la rencontre entre le Pape et des jésuites des Pays baltes

L’Église universelle et la solidarité globale

Home ForumFribourg 2018Prêtre jésuite, docteur en théologie, maître de conférences en théologie morale, le Père Grégoire Catta est l’un des invités du 10e Forum bilingue Fribourg-Église dans le monde, organisé du 18 au 19 octobre à l’Université de Fribourg sur le thème Solidarité globale: Impulsions de l’Église universelle. Un Forum coorganisé par l’Institut pour l’étude des religions et le dialogue interreligieux, et par le Centre d’études pastorales comparées de la Faculté de l’Université de Fribourg.

Lire la suite : L’Église universelle et la solidarité globale

Teilhard de Chardin: Dieu dans la guerre

Pierre Teilhard de Chardin JeuneLa réflexion du jésuite français Teilhard de Chardin peut aider à percevoir comment Dieu se rend présent au cœur de situations aussi tragiques que la guerre. C’est sa propre expérience spirituelle qu’il a tenté de mettre en mots.
Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955) a vécu la Première guerre mondiale comme brancardier dans un régiment d’infanterie. Il fut présent sur les lieux les plus symboliques: Verdun, le Chemin des dames. Il a perdu deux de ses frères, plusieurs amis et vu mourir de nombreux combattants autour de lui. Élevé dans un environnement «protégé», la guerre fut pour lui une véritable «plongée dans le réel».
La période de la guerre fut aussi l’occasion d’une intense production littéraire. Il profitait des temps de repos à l’arrière pour mettre par écrit les réflexions que lui inspirait ce qu’il avait vécu sur le front. Les Écrits du temps de la guerre (1916-1919), édités après sa mort, contiennent les principaux thèmes qu’il développera plus tard.

Lire la suite : Teilhard de Chardin: Dieu dans la guerre

Sous-catégories