Les dirigeants religieux portent leur responsabilité dans les émeutes

«Il ne faut pas être dupe, si les émeutiers du Capitole avaient été noirs, c’est l’armée qui serait intervenue», estime Thomas Reese sj, après l’intrusion chaotique d’émeutiers pro-Trump dans le Congrès de Washington le 6 janvier 2021. Pour le jésuite américain, les dirigeants religieux portent leur responsabilité dans ces dérives.

Lire la suite : Les dirigeants religieux portent leur responsabilité dans les émeutes

Les racines pas si païennes du sapin de Noël

Le sapin fait depuis des siècles partie intégrante de l’imagerie de Noël. Aujourd’hui considéré comme un symbole profane, il plonge néanmoins ses racines dans le terreau de la religion, notamment chrétienne.  Cocasse lorsque l'on sait que, depuis quelques années, le sapin de Noël le plus cher du monde (11,4 millions de dollars) -et certainement l’un des plus spectaculaires- est installé à…. Abou Dabi. Sa présence pleinement acceptée, dans un pays musulman tel que les Émirats arabes unis, est le signe que ce symbole a atteint un statut complètement profane. Difficile en effet d’imaginer une crèche ou un crucifix dans le hall d’un grand hôtel d’un pays du Golfe.

Cette histoire de sapin aura cette année un échos tout particulier chez les jésuites suisses, allemands et autrichiens qui formeront bientôt, avec la Lituanie, la Lettonie et la Suède, la Province d'Europe centrale (ECE).

Lire la suite : Les racines pas si païennes du sapin de Noël

«America» contre Trump!

Le célèbre magazine jésuite America ​​a attaqué le président américain Donald Trump avec une extrême sévérité et a mis en garde contre sa réélection. L'administration Trump a «sapé l'ordre constitutionnel dans une mesure sans précédent dans l'histoire américaine moderne», ont déclaré les éditorialistes, dont la principale préoccupation n'est pas les positions politiques du président sortant, «certaines fausses et certaines bonnes», mais le «mépris de Trump pour le système de lois et de coutumes du pays  qui crée les conditions nécessaires pour le débat, la prise de décision et la responsabilité publique dans cette république». Ils poursuivent en disant que «Trump a sapé l'état de droit en politisant le ministère de la Justice et en intervenant dans ses délibérations et enquêtes de manière sans précédent.»

Lire la suite : «America» contre Trump!

Esprit du capitalisme, es-tu là?

Économiste, membre du conseil de rédaction de choisir et chroniqueur sur jesuites.ch, Étienne Perrot sj vient de publier Esprit du capitalisme, es-tu là? Derrière les chiffres, discerner l’humain. Un ouvrage qui se propose d’élargir la vision du lecteur, pour comprendre que l’économie, le culturel, l’écologique, le politique et le social forment un système complexe à la logique contraignante, mais dont le destin n’est pas écrit.

Lire la suite : Esprit du capitalisme, es-tu là?

Le chinois, pas si chinois

Alors que l’accord signé par le Saint-Siège et la Chine le 22 septembre 2018 portant sur la nomination des évêques du pays devrait être reconduit pour deux ans, revenons à la base de toute inculturation: la langue. Le chinois est-il si chinois à apprendre et quel intérêt portent les jeunes générations à cette langue réputée si difficile à s'approprier? La réponse du chercheur Joël Bellassen qui propose un tour d'horizon de l’apprentissage de cette écriture hors normes qui a séduit les jésuites sinologues depuis le XVIIe siècle et interpelle les collégiens d’aujourd’hui.

Lire la suite : Le chinois, pas si chinois

Fratelli tutti repousse le spectre de la peur de l’autre

Selon la théologienne française Dominique Coatanea, professeur aux Facultés jésuites du Centre Sèvres à Paris, l’encyclique Fratelli tutti n’est pas une utopie mais un horizon de sens. À l’heure du repli identitaire, des fractures sociales et de la pandémie, l’appel à «l’amitié sociale» qu’elle contient invite les politiques à penser un projet d’envergure basé sur l’hospitalité, la convivialité et la fraternité.

Lire la suite : Fratelli tutti repousse le spectre de la peur de l’autre

Les notes? Une idée jésuite?

La rentrée scolaire est effectives depuis ce lundi dans tous les cantons romands. Les universitaires ont encore quelques semaines de répit. Que les élèves étudient dans leur établissement ou soient contraints de suivre une partie des enseignements à distance, il est une dimension qui ne varie pas: leur parcours d’études reste marqué par les bulletins de notes. En Suisse comme en France, on l’a vu avec la dernière session de la maturité et du baccalauréat, bouleversée par le confinement. Si les examens ont été supprimés, l’évaluation a pris la forme du continu. Comment les notes se sont-elles imposées dans le système scolaire français? D’où viennent-elles? Les jésuites ne seraient pas étrangers à l'histoire... Un article de Claude Lelièvre, enseignant-chercheur en histoire de l'éducation, paru sur le site The Conversation.

Lire la suite : Les notes? Une idée jésuite?

Sous-catégories