Rencontre des «jésuites européens en formation» à Rome

EJIF 2018 Rom Bilder Sebastian Ortner SJ 15

Chaque année, issus de toute l'Europe, les Jésuites en formation se réunissent. Cette année, la rencontre a eu lieu à Rome. Sebastian Ortner sj, jésuite autrichien, l'un des organisateurs de l'événement, en donne le reflet en un articles et des photos.

Du 28 juillet au 18 août 2018 s'est tenue, la rencontre annuelle des «jésuites européens en formation». En tant que délégué de la province autrichienne, j'étais l'un des 23 scolastiques des 19 provinces participantes. Nous avons été hébergés dans la communauté de San Pietro Canisio, située juste à côté de la Curie générale. D'un côté, la vue s'ouvre sur la Basilique Saint-Pierre toute proche, de l'autre, sur le vénérable paysage du toit de la ville éternelle. La communauté nous a tous impressionnés par son hospitalité fraternelle. Franck Janin, président de la Conférence des provinciaux jésuites européens, a passé quelques jours avec nous au début et à la fin de la rencontre, ce qui nous a rendu particulièrement heureux.

Lire la suite : Rencontre des «jésuites européens en formation» à Rome

Tous les chemins mènent au Christ

NZZ RutihauserDans un texte inédit publié par la version allemande de la revue de théologie Communio de juillet-août 2018, le pape émérite Benoît XVI déclare que la théorie selon laquelle l’Église aurait pris la place d’Israël dans l’alliance avec Dieu -la théologie de la substitution- n’a «jamais existé en tant que telle». «L’alliance» entre Dieu et le peuple juif n'a «jamais» été «révoquée». Le judaïsme, insiste-t-il, n’est ainsi pas une religion «comme les autres». Il occupe une position «spéciale», que l’Église doit reconnaître, peut-on lire en introduction d'un article paru sur le site du média catholique Aleteia le 12 juillet. «Des réflexions qui ont été critiquées par des théologiens chrétiens comme par des autorités juives, car elles semblent remettre en question le fondement du dialogue judéo-chrétien qui s’est développé depuis le concile Vatican II», commente le provincial des jésuites de Suisse Christian Rustishauser sj.

Quelques jours plus tôt, le Père provincial publiait dans la Neue Zürcher Zeitung (8 juillet2018), un article en «réponse» à la publication «délicate» du texte du pape émérite, rappelant qu'en renonçant à ses fonctions, Benoît XVI avait aussi pris la décision de se retirer de la vie publique pour mener une existence contemplative. «Benoît XVI s’est jusqu’à présent tenu à sa décision. Et voici que la revue théologique Communio, dont Joseph Ratzinger est l’un des co-fondateurs, publie sur proposition du cardinal Kurt Koch un essai de près de vingt pages écrit par le pape émérite daté du 26 octobre 2017», note Christian Rustishauser sj. Un texte certes «brillamment rédigé», mais dont «l'argumentation est problématique.»

Nous vous proposons la traduction de l'analyse du Père Rutishauser sj en intégralité.

Lire la suite : Tous les chemins mènent au Christ

Une messe à 360 degrés

L'avis de Julien Lambert sj, scolastique, jésuite de Genève, suite à la visite du pape François à Genève
Lambert TDG juin18 FBJulien Lambert est aussi l'invité de la TDG du 28 juin 2018

Étudiant au Centre Sèvre de Paris, le jésuite genevois Julien Lambert avait fait le déplacement à Genève pour participer à la messe du pape François dans sa ville natale. Une occasion unique qui suscitait toute sa curiosité. Comment a-t-il vécu cet événement rare? Une messe papale, à Genève, célébrée par le premier saint Père jésuite de l’histoire? «Mon ressenti dominant, c’est la joie d’avoir vécu un événement aussi exceptionnel». Le fait que la messe soit célébrée dans la cité de Calvin alors que le jeune jésuite est issu d’une famille pluriconfessionnelle donnait une tonalité supplémentaire à l’événement.

Lire la suite : Une messe à 360 degrés

Échos des jésuites de Suisse - été 2018

Couv EchosJes juillet18

«Chacun des voyages des papes a ses particularités, dépendant de l’occasion qui l’a motivé ou de son objectif», rappelle le Père Federico Lombardi sj qui a dirigé durant 10 ans le Bureau de presse du Saint-Siège et qui replace la récente visite du pape François à Genève dans son contexte historique, une visite faite à l'occasion du 70e anniversaire du Conseil Œcuménique des Églises. Cet article du Père Lombardi sj ouvre le numéro d'été 2018 des Échos des jésuites de Suisse.

Lire la suite : Échos des jésuites de Suisse - été 2018

Julien Lambert a vu «Le Pape François, un Homme de parole»

PapeWendersFilm2Un grand réalisateur comme Wim Wenders, qui fait un film non pas «sur» mais «avec» un pape comme il le spécifie lui-même, non pas en tant que représentant d'Église, mais comme modèle éthique et humain, c'est tout simplement historique. Mais c’est surtout le signe d'une société occidentale dépassant enfin la hantise du prosélytisme, et comprenant que les religions sont une source d'inspiration et de profondeur indispensable dans des sociétés libres. Le charme et la simplicité de François n'y sont pas pour rien: malin comme un jésuite et candide comme un enfant, le pape s'adresse à toutes et tous, et n’hésite pas à appeler les problèmes et les miracles de l'existence par leurs noms.

Lire la suite : Julien Lambert a vu «Le Pape François, un Homme de parole»

Pierre Favre et les jésuites aujourd’hui

Pierre Favre1 300x210Fin connaisseur de la vie et des écrits de Pierre Favre, ce savoyard co-fondateur de la Compagnie de Jésus, Pierre Emonet sj propose en ce week-end de Pentecôte 2018 un séminaire autour de la vie du saint, au lieu même de sa naissance et où il passa sa jeunesse, à Saint-Jean de Sixt, au hameau du Villaret (duché de Savoie).  En juillet dernier, à l'occasion de la naissance de la  Province d’Europe Occidentale Francophone (EOF), le Père Emonet sj a donné une conférence sur le saint patron choisi par la nouvelle entité jésuite. Nous vous en proposons le reflet.

Lire la suite : Pierre Favre et les jésuites aujourd’hui