En mémoire de Werner Heierle sj

Werner HeierleLe jésuite suisse Werner Heierle est décédé lundi après-midi à l'âge de 79 ans à l'hôpital cantonal de Lucerne. Le Père Werner a succombé aux conséquences de son accident, a annoncé le Provincialat des jésuites de Suisse.

Werner Heierle avait quitté le monastère bénédictin de Maria Rickenbach à Niederrickenbach dans le canton de Nidwald -où il passait quelques ours de vacances- pour une promenade seul. Il n'en était pas rentré et avait disparu pendant deux jours. La police cantonale de Nidwald l'a trouvé dans un ravin le 18 octobre.

Le jésuite a vécu ses dernières années dans la communauté des jésuites de Bâle. Il a été, notamment, aumônier, rédacteur en chef de l'ancien magazine "Orientierung" publié par les Jésuites. Pendant de nombreuses années, il a également travaillé comme pasteur dans la paroisse de Dreikönig à Zurich.

Lire la suite : En mémoire de Werner Heierle sj

Hommage au Père George sj

Georgessj«George aimait profondément son pays, mais il a toujours porté un regard très critique sur la situation en Inde et il était lucide de ses défauts et faiblesses. Il m'a fait voir la société indienne de l’intérieur, m’a montré les conséquences destructrices du système de castes sur la vie des gens; l’omniprésence de la corruption et ses effets désastreux, les barrières p.ex. qui s’érigent devant les pauvres s’ils ne peuvent payer ce qui est exigé d’eux; la violence faite aux femmes, les discriminations constantes dont elles font l’objet dans la vie de tous les jours. Et il ne cessait de répéter que la société indienne était loin d’être non-violente.»

Lors de la cérémonie d'adieu au Père George D'Souza sj qui s'est tenue à Carouge (Genève) le 22 octobre, plusieurs personnes ont rendu hommage à l'homme, au jésuite et au défenseur des droits de l'Homme. Parmi elles, l'une de ses amies les plus chères, la sociologue Immita Cornaz. Il l'a connue en Inde alors qu'il était jeune jésuite et qu'elle travaillait pour la coopération au développement du Gouvernement suisse qui y finançait un projet.

Elle nous a aimablement permis de reproduire ci-dessous son texte d'hommage.

Lire la suite : Hommage au Père George sj

Une nouvelle aventure apostolique

MeyerPascal sjDepuis quelques semaines, le jésuite zurichois Pascal Meyer a rejoint l'équipe de Jesuit Worldwide Learning (JWL) à Genève, une organisation jésuite soutenue par les Provinces de Suisse, d'Allemagne et d'Autriche qui offre un enseignement supérieur équitable et de qualité aux personnes et aux communautés en marge de la société, partout dans le monde. Qu'attend-il de cette nouvelle expérience? Premières impressions alors qu'il part en Jordanie pour une première mission de deux semaines. (voir également la vidéo enregistrée à Amman en fin d'article)

Lire la suite : Une nouvelle aventure apostolique

En mémoire du Père D'Souza sj

George DSouza sj web 2013Le Père George D'Souza sj a rejoint le Seigneur ce mardi 16 octobre, vers 19h, après une courte hospitalisation aux soins intensifs de l’Hôpital cantonal de Genève. Il est parti sereinement, à l’âge de 80 ans, entouré de proches et de membres de la Communauté jésuite de Genève. Nous le confions, ainsi que ses proches en Suisse et en Inde, à l’amour du Seigneur.
Le Père D’Souza sj a été actif au sein de la communauté internationale de Genève, notamment comme professeur invité à l’Institut universitaire d’études du développement (IUED) de l’UNIGE (1986-1991), puis comme observateurs accrédité à l’ONU. Il aura également collaboré avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) suisse sur des projets de microcrédits au Bangladesh et au Sénégal.

Lire la suite : En mémoire du Père D'Souza sj

Rencontre des «jésuites européens en formation» à Rome

EJIF 2018 Rom Bilder Sebastian Ortner SJ 15

Chaque année, issus de toute l'Europe, les Jésuites en formation se réunissent. Cette année, la rencontre a eu lieu à Rome. Sebastian Ortner sj, jésuite autrichien, l'un des organisateurs de l'événement, en donne le reflet en un articles et des photos.

Du 28 juillet au 18 août 2018 s'est tenue, la rencontre annuelle des «jésuites européens en formation». En tant que délégué de la province autrichienne, j'étais l'un des 23 scolastiques des 19 provinces participantes. Nous avons été hébergés dans la communauté de San Pietro Canisio, située juste à côté de la Curie générale. D'un côté, la vue s'ouvre sur la Basilique Saint-Pierre toute proche, de l'autre, sur le vénérable paysage du toit de la ville éternelle. La communauté nous a tous impressionnés par son hospitalité fraternelle. Franck Janin, président de la Conférence des provinciaux jésuites européens, a passé quelques jours avec nous au début et à la fin de la rencontre, ce qui nous a rendu particulièrement heureux.

Lire la suite : Rencontre des «jésuites européens en formation» à Rome

Échos des jésuites de Suisse - automne 2018

CouvSuppJes choisir698

Comment se porte la Communauté jésuite de Genève? «Elle grandit et s’internationalise», se réjouit le supérieur Bruno Fuglistaller sj dans une interview à lire dans ce numéro d’automne des Échos des jésuites de Suisse. Un entretien qui se prolonge dans les colonnes du site de la revue choisir. Le Père Fuglistaller sj y évoque notamment la crise des vocations, le statut de la femme en lien avec la Compagnie de Jésus, la place de l'accompagnement spirituel dans notre civilisation moderne.

Lire la suite : Échos des jésuites de Suisse - automne 2018

Tous les chemins mènent au Christ

NZZ RutihauserDans un texte inédit publié par la version allemande de la revue de théologie Communio de juillet-août 2018, le pape émérite Benoît XVI déclare que la théorie selon laquelle l’Église aurait pris la place d’Israël dans l’alliance avec Dieu -la théologie de la substitution- n’a «jamais existé en tant que telle». «L’alliance» entre Dieu et le peuple juif n'a «jamais» été «révoquée». Le judaïsme, insiste-t-il, n’est ainsi pas une religion «comme les autres». Il occupe une position «spéciale», que l’Église doit reconnaître, peut-on lire en introduction d'un article paru sur le site du média catholique Aleteia le 12 juillet. «Des réflexions qui ont été critiquées par des théologiens chrétiens comme par des autorités juives, car elles semblent remettre en question le fondement du dialogue judéo-chrétien qui s’est développé depuis le concile Vatican II», commente le provincial des jésuites de Suisse Christian Rustishauser sj.

Quelques jours plus tôt, le Père provincial publiait dans la Neue Zürcher Zeitung (8 juillet2018), un article en «réponse» à la publication «délicate» du texte du pape émérite, rappelant qu'en renonçant à ses fonctions, Benoît XVI avait aussi pris la décision de se retirer de la vie publique pour mener une existence contemplative. «Benoît XVI s’est jusqu’à présent tenu à sa décision. Et voici que la revue théologique Communio, dont Joseph Ratzinger est l’un des co-fondateurs, publie sur proposition du cardinal Kurt Koch un essai de près de vingt pages écrit par le pape émérite daté du 26 octobre 2017», note Christian Rustishauser sj. Un texte certes «brillamment rédigé», mais dont «l'argumentation est problématique.»

Nous vous proposons la traduction de l'analyse du Père Rutishauser sj en intégralité.

Lire la suite : Tous les chemins mènent au Christ