CouvSuppChoisir avril17 321afDepuis l’automne 2016, Luc Ruedin sj œuvre au sein de l’équipe de l’Aumônerie œcuménique du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Un service qui a pour mission «d’offrir un soutien spirituel au sens large du terme». Qu’est-ce que cela signifie? Dans Échos des jésuites de Suisse du mois d’avril -supplément qui paraît tous les trois mois dans la revue culturelle choisir- il en explique les contours.

Dans ce même supplément, le Père Christian Rutishauser sj, provincial de Suisse, explique les raisons qui ont poussés les jésuites présents à Rome à la dernière Congrégation générale (CG) de la Compagnie de Jésus à adresser une lettre aux jésuites qui travaillent dans les régions en guerre et les zones de conflits. Un fait unique dans l'histoire de presque 500 ans de l'Ordre. La lettre débute par quelques versets du premier chapitre de la deuxième épître aux Corinthiens de Paul, où l’apôtre transmet le réconfort qu’il a lui¬-même reçu du Christ…

Saint Pierre Favre - Lettres et Instructions (éditions Lessius), l’ouvrage composé des textes du cofondateur de la Compagnie de Jésus traduits en français par le Père Pierre Emonet sj, fait aussi l’objet d’une présentation ce mois d’avril par son auteur: «Humble et discret, Pierre Favre sj est resté dans l’ombre de ses deux compagnons de chambrée, Ignace, le fondateur charismatique, et François Xavier, le missionnaire au long cours. Sa vie exemplaire, son enseignement, la fécondité de son apostolat le désignaient pourtant comme un modèle de vie chrétienne et religieuse.»

Anniversaire à l’international
Dans sa seconde partie, Échos des jésuites de Suisse présente les projets soutenus par la Fondation Jésuites International, l’organisation caritative des jésuites suisses. Ce trimestre, lumière est faite sur des actions menées en Amérique du Sud «là où les jésuites commencèrent, il y a 400 ans, à bâtir leur propre système d’agglomérations -également appelées les Réductions. Les jésuites de cette époque ont réalisé un étonnant travail culturel, qui est encore bel et bien vivant, comme par exemple chez les Chiquitos en Bolivie», note le Père Toni Kurmann sj, de la Procure des missions. Il rappelle: «2017 est une année commémorative à trois titres. Elle marque la fin des Missions jésuites en Amérique latine il y a 250 ans, les débuts de la Réforme il y a 500 ans et l’anniversaire de la naissance de Nicolas de Flüe il y a 600 ans.» Divers événements seront organisés à ces occasions, notamment un Congrès interdisciplinaire qui aura lieu à l’Université de Fribourg les 19 et 20 mai). Tout le programme (en allemand) sur www.jesuiten.ch et www.jesuiten-weltweit.ch

A lire ci-dessous: