• Le lancement de la Fondation VJG, un temps fort pour un événement important © Justinas Auškelis
  • Le Père Vidmantas Šimkūnas sj a souhaité la bienvenue à l'assemblée.
1 / 11

Un projet unique porté par des élèves du lycée jésuite de Vilnius

À première vue, on croirait assister à un débat entre des experts financiers chevronnés qui discutent de la création d'un fonds de dotation, de l'établissement d'un conseil d'administration, des considérations des investissements futurs... Or nous sommes bien au sein d'un lycée, à Vilnius. Et le projet dont on parle ici émane d'étudiants. Deux d'entre eux -Justinas Balbieris et Radvilas Pelanisest- gèreront un fonds nouvellement créé au sein de l'établissement. De quoi s'agit-il?

Durant la pandémie de Covid-19, les élèves du lycée jésuite de Vilnius (VJG) ont eu l'idée de créer un fonds afin d'augmenter le capital dédié aux bourses pour les étudiants, aux investissements dans la formation et le recrutement des enseignants, à la promotion de l'éducation "financière" des élèves et au soutien de la mise en œuvre des technologies modernes. En consultation avec des experts de la finance, du marketing et d'autres domaines, Justinas et Radvilas sont parvenus à convaincre la proviseure du lycée et toute la communauté de la crédibilité de leur idée.

«Penser globalement, agir localement»

Le Fonds de dotation du lycée jésuite de Vilnius est le premier du genre en Europe. Justinas et Radvilas ont réussi à démontrer qu'il ne s'agissait pas d'un jeu et ont entamé des consultations sérieuses avec des experts financiers, mettant en pratique le principe pédagogique jésuite «Penser globalement, agir localement». Le but du fonds consiste à renforcer la communauté du lycée jésuite de Vilnius et à promouvoir l'innovation.

Justinas et Radvilas nous présentent le concept et les objectifs du Fonds VJG:

Qu'est-ce qu'un fonds de capital intouchable? Quels sont les risques et les avantages?
Le principe du Fonds de dotation du lycée jésuite de Vilnius est simple: nous investissons le capital intouchable et les bénéfices sont utilisés pour soutenir des projets liés à l'éducation et à l'innovation. L'argent donné n'est jamais dépensé mais «employé» à bon escient, ce qui génère un retour stable à long terme pour le lycée.

Comme pour tout investissement qui crée une opportunité de gagner de l'argent, il existe un risque de perte. C'est pourquoi notre conseil d'administration est composé de cinq investisseurs professionnels, chargés de s'assurer que tous les risques potentiels soient minimisés et les retours maximisés.

Comment l'idée d'établir un fonds de capital intouchable vous est-elle venue?
Dans la seconde moitié de notre onzième année, nous avons réalisé que notre scolarité au lycée jésuite touchait bientôt à sa fin. Nous avons discuté ensemble de la manière dont le lycée avait influencé nos vies et nous avons décidé de partir «en beauté». Comme nous allions investir notre propre argent, nous avons rapidement eu l'idée de créer un fonds de capital intouchable - et on peut dire que nous avons eu de la chance.

Où avez-vous puisé vos connaissances sur la gestion financière?
Malheureusement, personne ne nous enseigne vraiment comment créer un fonds de capital intouchable à l'école, donc nous avons dû nous tourner vers des personnes capables de nous aider. Parmi elles, le directeur du Fonds universitaire de Vilnius a été l'un des premiers à accepter de nous conseiller sur les aspects les plus importants de la création et de la gestion de ce type de fonds. La contribution d'autres spécialistes du marketing, de la comptabilité, de la finance et du droit a également été très utile pour permettre au fonds de voir le jour, ainsi que pour définir notre stratégie d'investissement et préparer l'ensemble des documents nécessaires.

Avez-vous eu besoin de persuader la proviseure du lycée de soutenir cette idée?
La proviseure a été la première personne à qui nous avons présenté notre idée de créer un fonds. La discussion a duré environ une heure et nous avons obtenu sa permission de concrétiser notre idée. Elle a perçu notre enthousiasme et nous a autorisés à «jouer dans la cour des grands». C'est parce qu'elle a cru en nous qu'aujourd'hui, le lycée jésuite de Vilnius peut être fier de posséder le premier Fonds lycéen de capital intouchable en Europe.

Avez-vous l'intention de poursuivre une carrière dans le secteur de la finance vous-même?
Après l'obtention de notre diplôme, nous prévoyons tous les deux d'étudier la finance et de nous consacrer à la création d'entreprises et au développement de nouvelles idées - une ambition qui est impossible à l'heure actuelle sans avoir acquis un bagage de connaissances solides.

Quelles sont les prochaines étapes concernant le fonds?
Sa création n'est qu'un premier pas. La plupart des fonds de capitaux intouchables sont à même de réaliser leur premier don quelques années seulement après leur création. Notre but est de pouvoir aider la communauté de notre lycée dès la première année de fonctionnement du fonds; ce n'est qu'ensuite que son potentiel pourra être pleinement réalisé.

Quelle a été la réaction des parents ou des anciens élèves face à votre concept?
Les parents, les anciens élèves et toute la communauté se sont toujours montrés très favorables à notre projet. Nous sommes extrêmement reconnaissants de leur soutien financier, du temps et des conseils qu'ils nous ont accordés, ainsi que de leurs commentaires encourageants à l'issue des présentations. C'est la force de notre communauté qui rend notre lycée unique et c'est uniquement grâce à cet environnement curieux et innovant que notre idée a pu se développer.

Newsletter