Pilgrimage2017 ee897Dans une démarche de réconciliation avec les populations autochtones, dès le 21 juillet 2017 et durant près d’un mois, une équipe composée de rameurs indigènes, de jésuites, de Canadiens anglophones et francophones, se lancera dans un parcours de canoë de plus de 800 kilomètres, de l’Ontario au Québec. L’expédition reprendra la route historique parcourue en canot par Samuel de Champlain et saint Jean de Brébeuf sj, accompagnés de leurs guides autochtones. Cet itinéraire en canot a d’abord été parcouru par divers groupes autochtones qui l’ont fait connaître aux premiers missionnaires et explorateurs français.

Suivant une route traditionnelle de commerce fluvial des Premières Nations, le Pèlerinage canadien en canot (PCC) répond aux appels à l’action de la Commission vérité et réconciliation du Canada. Cette Commission a en effet dressé un sombre portrait des pensionnats autochtones où, durant 130 ans, quelque 150’000 enfants indiens, inuits ou métis ont été placés malgré eux. Les Églises ont été largement complices de ce ‘génocide culturel’, selon le rapport de la Commission publié au début décembre 2015. La Commission demande des rencontres de sensibilisation, de prise de conscience et de connaissance mutuelle pour entamer un processus de guérison.

Dynamique de guérison collective
Le défi de la réconciliation est au cœur de la démarche mise en place par les jésuites, relève le site de la Province du Canada français et d’Haïti de la Compagnie de Jésus.

Le Pèlerinage canadien en canot (PCC) débutera à Midland, en Ontario, au fond de la baie Georgienne, empruntera ensuite la French River, le lac Nipissing, les rivières Mattawa et Ottawa et se terminera près de Montréal. «Nous retrouvons cette route historique à l’occasion du 150e anniversaire de la nation Canadienne, mais plus important encore, nous essayons de travailler à la réconciliation des Canadiens», déclare le jésuite Erik Sorensen sj, chef de projet du PCC. «Etant membre de la Compagnie de Jésus, un groupe qui avait un pensionnat indien et qui a joué un rôle important dans les efforts de colonisation par les premiers Européens, j’ai l’impression de participer à une dynamique de guérison collective qui nous amène à changer la façon dont nous faisons les choses», précise-t-il.

«L’occasion de réfléchir sur ce que nous sommes»
«J’espère apprendre beaucoup sur les cultures qui vont être là», estime pour sa part Andrew Starblanket, un autochtone Nehiyaw qui représentera la Première Nation Starblanket du Saskatchewan lors du voyage. «Je suis sûr que je vais apprendre beaucoup sur moi-même et sur les autres». «Le 150e anniversaire de l’Ontario nous donne l’occasion de réfléchir sur ce que nous sommes et sur ce que nous espérons être», a déclaré Eleanor McMahon, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport.

Pilgrimage 2 0a4e6
 
Pilgrimage 4 dbc48  Pilgrimage 1bis fc799 

«Le Pèlerinage canadien en canot donnera aux gens la possibilité d’entrer en contact avec une partie significative de notre histoire, de découvrir par eux-mêmes les paysages à couper le souffle de notre province et d’envisager tout ce que nous pouvons accomplir en travaillant ensemble».

Le pape François promeut une “culture de la rencontre”
Le pape François, qui est jésuite, favorise une “culture de la rencontre”, une culture où nous rejoignons d’autres personnes, là où elles en sont, où nous offrons accueil et hospitalité, et où nous sommes émus avec compassion et portons le désir de traiter toutes les personnes avec dignité, relèvent les jésuites canadiens.

«Cette expérience d’immersion dans la nature aidera également les participants à mieux comprendre la crise écologique à laquelle nous sommes actuellement confrontés, en particulier l’importance de l’eau, notre devoir de la respecter et d’en faire bon usage», confie le jésuite Kevin Kelly, coorganisateur du PCC.

Le PCC partira le 21 juillet de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons (Midland, ON) et arrivera le 15 août dans le Territoire de la Première Nation Kahnawake, près de Montréal. Le grand public pourra se joindre au PCC lors d’événements spéciaux qui seront organisés à certaines haltes importantes le long de l’itinéraire. (cath.ch/be)

 

Mission Jésuite

Fondation jésuites international

jesuitenwelweit 66228

La Fondation jésuites international suisse dans la monde - jesuitenmission weltweit en allemand - est l'œuvre d'entraide suisse des jésuites pour l'action sociale et pastorale en Afrique, en Asie et en Amérique latine.
www.jesuiten-weltweit.ch

Mercy in Motion

MerciMotion2 7a497

MercyMotion logo 4f7d5Mercy in Motion est la Campagne internationale du Service jésuites des réfugilés (JRS) qui vise à donner l'accès à l'éducation à queqlue 100 000 enfants réfugiés. Elle vise ainsi à récolter des dons pour financer des écoles dans les camps.
www.mercy-in-motion.org

Réseau de bénévoles

S'immerger dans une autre culture

jesuitvolunteers 8fdd6

Le service volontaire international des jésuites s'adresse particulièrement aux jeunes. Il leur propose de s'immerger dans un autre continent, dans une culture étrangère, en participant à un projet social des Jésuites, visant à défendre la justice dans un monde globalisé, en plus de grandir spirituellement par la foi.
www.jesuit-volunteers.org

JRS Suisse

Avec les réfugiés en Suisse

JRSSuisse 7fd47

Le Service jésuite des réfugiés de Suisse – (JRS) est une ONG d'aide d'urgence aux réfugiés. Sa mission touche divers domaines : éducation, formation, services d'emploi pour les personnes en fuite et les requérants d'asile. Cette organisation vise également à sensibiliser la population et lui faire prendre conscience des problèmes des réfugiés.
http://jrs-schweiz.ch

JRS international

Avec les réfugiés dans le monde

jrsnet 28ddc

Le Service jésuite des réfugiés (JRS) est une ONG d'aide d'urgence aux réfugiés dans les régions du monde en conflits. Sur la base des besoins des réfugiés et des possibilités de l'organisation, le JRS fournit une large gamme de services à environ 950.000 réfugiés et autres personnes déplacées de force. Ces services sont fournis aux réfugiés et personnes déplacées indépendamment de leur race, origine ethnique ou croyances religieuses.
http://jrs-schweiz.ch