1 / 3

Pierre Canisius à Fribourg, une arrivée très attendue

Nous voici à Fribourg «la Catholique», entourée des cantons historiquement réformés que sont Vaud, Neuchâtel et Berne¹. Quand Pierre Canisius arrive en Suisse en 1580, la Réforme a déjà fait son œuvre, et le jésuite va jouer un rôle capital dans le maintien de la religion catholique en terre Romande. Aujourd’hui encore, l’âme du saint ², veille sur la Ville. Historien de la communauté de Montcheuil, à Villars-sur-Glâne (Fribourg), Jean-Blaise Fellay sj nous emmène sur les traces historiques du saint patron de la Province jésuite d’Europe centrale³, rappelant que la catholicisation et la protestantisation des populations se sont notamment jouées dans les collèges!

Aujourd’hui comme hier, la situation religieuse en Suisse n’est pas coulée dans le bronze. Les tendances évoluent au gré des guerres, des programmes d’enseignement et de la démographie (notamment de l’immigration). Le fait de créer et de faire vivre des écoles supérieures catholiques de qualité n’est donc pas anodin, tout comme l’arrivée de saint Canisius à Fribourg à la solide réputation de «bâtisseur» de collèges. Rappelons que dès 1556, Pierre Canisius sera directement ou indirectement responsable de la fondation de 18 collèges jésuites en Europe centrale, dont ceux d'Ingolstadt (1556), de Prague (1556), d'Augsbourg (1582), et bien évidemment de Fribourg (1582).

Religieux providentiel
En 1580, les autorités de Fribourg attendaient avec impatience l’arrivée de Pierre Canisius. La situation de la ville était alors jugée grave. La rivalité avec Berne, la puissante voisine, s’exacerbait depuis le passage de cette dernière à la Réforme en 1528. Il fallait de toute urgence fonder un collège catholique pour contrecarrer les influences réformatrices des cantons voisins. Que se passe-t-il alors? Et que reste-t-il aujourd’hui de cette rivalité entre réformés et catholiques et de l’influence de Pierre Canisius à Fribourg, la ville où il repose. La réponse de l’historien et grand connaisseur de Pierre Canisius, Jean-Blaise Fellay sj.

Quelle était la situation à Fribourg avant l’arrivée de Pierre Canisius?

Auteur:

Né en 1941, entré chez les jésuites en 1961, spécialiste de l’Histoire de l’Église, était engagé comme directeur spirituel au Séminaire diocésain du Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg et au Séminaire diocésain de Sion. Le Père Fellay a été rédacteur en chef de la revue culturelle choisir, directeur du centre interdiocésain à Fribourg, professeur à l'Institut Philanthropos et responsable du programme de formation du domaine de Notre-Dame de la Route à Villars-sur-Glâne.