1 / 1

Pèlerinage saint Canisius

Sur le chemin de Saint-Pierre-Canisius ou comment partir en pèlerinage virtuel à travers l’Europe centrale?

Pour découvrir la Province d’Europe centrale en ces temps de pandémie, que de plus adapté qu’un pèlerinage virtuel de Vilnius à Fribourg avec pour guide le saint patron de la nouvelle Province Pierre Canisius, jésuite de la première génération. C’est ce que proposent les jésuites européens. Un site dédié - canisius.world/fr - et une APP contenant le passeport du pèlerin - à télécharger en tout  temps sur l’App Store ou Google Play sous le nom de Canisius-Pilgerpass ou Canisius Pèlerinage - permettent de cheminer de Lituanie en Suisse en passant par la Lettonie, la Suède, l’Allemagne et l’Autriche en 33 étapes. À chacune d’entre elles, une communauté, une œuvre ou un jésuite est présenté par un article, une interview ou une vidéo. La carte -tout comme l’APP- évoluera au fil des mois et proposera de nouvelles destinations et autant de nouvelles histoires passionnantes.

Tout au long du voyage, les internautes pourront s'immerger dans la vie, le travail et la spiritualité des jésuites et découvrir ce que signifie chercher et trouver Dieu en toutes choses. À chaque étape, le pèlerin sera invité à répondre à une énigme ou réaliser une tâche pour obtenir un cachet à apposer dans son passeport virtuel du pèlerin. Un pèlerinage n'est pas seulement un voyage dans des contrées inconnues, c'est aussi un voyage intérieur qui permet de prendre conscience de sa propre expérience. Plus encore, ce pèlerinage est un voyage vers Dieu, avec lequel on pourra établir une relation grâce à divers élans spirituels et à un coin de prière virtuel créé spécialement à cet effet.

En ces temps de pandémie de coronavirus et de restrictions, l'application propose un nouveau mode de pèlerinage. Il n'est pas facile pour quiconque de survivre à cette période de contraintes et d'exclusion. Il est d'autant plus important aujourd'hui de trouver un endroit où l'on peut se ressourcer et respirer un air frais, pour ainsi dire, avec des impulsions spirituelles. Ce pèlerinage devrait également renforcer les connaissances et favoriser les échanges entre tous les jésuites de la nouvelle Province d'Europe centrale, leurs collaborateurs, collaboratrices, amis et amies.