1 / 1

Pedro Arrupe: un réformateur dans la tourmente

Biographe de saint Ignace, Pierre Canisius ou bien encore Pierre Favre, Pierre Emonet sj vient de publier une biographie du jésuite Pedro Arrupe, une figure phare de notre Ordre. Lire à ce propos notre interview du Père Emonet ici.

D’une prison japonaise à la tête de la Compagnie de Jésus, ce survivant d’Hiroshima, homme d’une rare humanité, sera porté aux nues autant que voué aux gémonies. C’est une vie sur le fil que retrace l’auteur, remarquable biographe d’illustres jésuites.

Nommé supérieur général en 1965, alors que celle-ci traverse une crise de positionnement aiguë, ce basque fraternel et chaleureux se révélera être un guide providentiel, inspiré par l'Esprit, attentif aux signes des temps, au service tant de l’Église, qu'il aimait profondément, que de la justice et des pauvres. Il est à l'origine notamment du Service jésuite des réfugiés. Désavoué pourtant par Jean-Paul II, Pedro Arrupe terminera sa vie, si active et mobile, si riche en contacts et toujours projetée vers l’avenir, par dix années d’immobilité et de paralysie. Un portrait à redécouvrir à l'heure où la cause pour sa béatification se poursuit à Rome.

Une publication à découvrir dans une présentation vidéo par le Père Emonet sj sur notre chaîne YouTube en
Cinq minutes chrono
ou en
Dix minutes chrono

Ci-dessous, un avant-goût de ce que fut la vie de Pedro Arrupe, un réformateur dans la tourmente, avec la préface de Pierre Emonet.

 

Newsletter