1 / 1

Lumière sur la revue clandestine lituanienne "Chronik"

Un nouveau site web interactif permet de retracer le parcours et les textes des collaborateurs de la revue clandestine lituanienne „Kronikos“ -Chronique de l'Église catholique lituanienne-, publiée pendant la période soviétique. La "chronique" a été rédigée secrètement entre 1972 et 1989 et diffusée aussi bien en Lituanie qu'à l'étranger. Elle documentait la situation et les persécutions de l'Église catholique en Lituanie et en Union soviétique.

L'initiateur et rédacteur en chef de longue date de la chronique était le jésuite Sigitas Tamkevičius, archevêque de Kaunas de 1996 à 2015 et nommé cardinal par le pape François en 2019. En 1983, un tribunal soviétique l'a condamné à six ans de camp de travail. Il a passé cinq ans au goulag, d'abord à Perm, puis en Sibérie. C'est à cette époque que le futur évêque Jonas Boruta sj a pris la direction de la chronique.

De nombreux prêtres et religieuses ont collaboré dans la clandestinité à la publication de la revue et à sa diffusion à l'étranger. Sur le site Internet, on peut suivre les différents sites où la chronique a été rédigée et diffusée. On y trouve également des témoignages de l'époque, notamment sur les nombreuses astuces utilisées pour garder le secret. En 2022, le Parlement lituanien a proclamé une année de la chronique à l'occasion du 50e anniversaire de la création de la revue. Le site web est rédigé en anglais et en lituanien.

Newsletter