Lc 17,1-6 (Lundi de la 32e semaine de l'Ordinaire). Scandale, occasion de chute...c'est inévitable. L'attitude de certains fait trébucher d'autres. Le problème n'est pas nouveau dans l'Eglise, il existe depuis le début. Ce n'est pas rassurant, mais montre bien une réalité que Paul évoque en parlant de la consommation de viandes immolées aux divinités païennes (1 Co 8,9-13). Les membres de l'Eglise ne sont pas parfaits, ni même meilleurs que les autres. La réponse des apôtres à cette déception est de demander plus de foi. Il ne s'agit pas d'être naïfs mais d'apprendre à déceler des signes d'espèrance dans ces situations difficiles....