687 bandeau

La revue culturelle choisir

choisir16b logo f2922La revue culturelle choisir est éditée par les Jésuites de Suisse romande depuis 1959. Elle aborde des thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes.

A l'origine du projet, on trouve le provincial suisse Joseph Stierli ainsi que trois autres jésuites : Jean Nicod, Raymond Bréchet et Robert Stalder. Basée d'abord à Fribourg, canton catholique, la rédaction, forte de son orientation œcuménique, a rapidement déménagé à Genève. La revue est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’un média d’inspiration chrétienne. Axée sur la justice et le souci des pauvres, sur le dialogue avec le monde laïc, les autres cultures et religions, choisir est un organe de discernement et non de propagande. Son objectif est de permettre à ses lecteurs de prendre du recul par rapport aux événements et de trouver des points de repère pour se forger une opinion.

Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, choisir est aujourd’hui un trimestriel qui propose deux dossiers thématiques par numéro. Son site choisir.ch a été renforcé pour devenir un organe d’actualité, avec des articles d’informations courts et immédiats, et des commentaires.

Choisir fait partie du Réseau des revues culturelles européennes et américaines publiées par la Compagnie de Jésus.


 

Trop d'humains pour une planète !

couv687 DÉMOGRAPHIE et APOCALYPSE

Deux titres énigmatiques pour deux thèmes -Démographie et Apocalypse- qui n’ont à priori pas de lien. Quoique… Dans son éditorial, le directeur de choisir Pierre Emonet sj relève: «Ces thèmes sont apparemment antagoniques, telle une maladie et son remède. À moins que la lecture du mot apocalypse fasse davantage échos à une hypothétique fin du monde comme le cinéma l’entend le plus souvent.»
Ceux qui se seront déjà plongés dans le programme des rendez-vous cinéma Il est une foi de l’ECR -qui se tiennent à Genève du 2 au 6 mai- en auront eu la démonstration: l’apocalypse version 7e art a une couleur catastrophiste. Loin de s’en effrayer, choisir s’est une nouvelle fois associé à la manifestation et parraine le film d’Andreï Tarkovski, Le Sacrifice, en organisant le dimanche 6 mai à 19h30, après son visionnement à 17h, une rencontre avec le bibliste Jean-Bernard Livio sj.

L’apocalypse à la sauce hollywoodienne n’a pourtant rien à voir avec celle annoncée dans le Nouveau Testament. L’Apocalypse est une «bonne nouvelle» (litt. un évangile), rappelle le Père Livio sj. «Elle s’ouvre du reste sur ce verset lumineux: “Heureux celui qui lit, heureux celui qui écoute ces paroles prophétiques, heureux celles et ceux qui en retiennent le contenu, car le temps est proche”.» Et c’est de cette Apocalypse-là dont il est question dans son article du trimestrielle d’avril-mai-juin 2018. En attendant cette fin heureuse, l’historien Jean-François Mayer se demande si les nombreux scénarios catastrophistes ou optimistes tendance New Age qui fleurissent signifient le retour des mouvements millénaristes.

DIX MILLIARDS DE PETITS HUMAINS...

Qui de la poule ou de l’œuf à la priorité en matière démographique? Autrement dit, qui de l’humain existant ou de celui à naître doit être au centre des préoccupations socio-politiques. Le dilemme est cornélien, mais le choix sera sans doute nécessaire, car à l’orée de 2050, 10 milliards d’individus peupleront la Terre, et 11,2 en 2100, selon les projections 2017 des Nations Unies (G. Pison). La survie de la race humaine passera inévitablement par un changement radical des modes de vie occidentaux (L. Bittar et J. Grinevald). Car la maîtrise de la démographie comme seul levier pour préserver un écosystème en péril pose question. La recherche du bien, qui englobe celle de l’intérêt commun, appartient-elle à la sphère politique? (M. Bettens) Et quid de la maîtrise de la fécondité? Alors que la Chine a aboli sa politique de l’enfant unique, le Japon se meurt par manque de naissances, sans trouver de "remèdes" culturellement acceptables (A. Chevillot). Historiquement, les solutions adoptées pour limiter les naissances ont trop souvent eu un goût douteux, pour ne par dire scandaleux. À l’image des milliers de femmes de l’île de La Réunion qui ont subi, dans les années 60 et à leur insu, avortements et stérilisations (F. Vergès). Et que dire de la position du Vatican en matière de natalité? Réponse jésuite des Pères Catta sj et Saintôt sj.

Céline Fossati
revue choisir

Revue choisir
SOMMAIRE
n° 687, avril-mai-juin 2018

Éditorial
Un bien pas si commun
par Pierre Emonet sj, directeur

DÉMOGRAPHIE

Société
Dix milliards de petits humains…
par Gilles Pison, démographe
Sciences
Pourquoi l’Anthropocène fait peur
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef
Philosophie
L’enfant, un bien commun?
par Myriam Bettens, théologienne
Églises
Le Vatican et la maîtrise de la fécondité
par Grégoire Catta sj, du Cerras,
et Bruno Saintôt sj, du Centre Sèvres
Religions
Musulmans en Europe
par Yasemin El-Menouar,
sociologue des religions
Politique
Du suicide japonais
par Annick Chevillot, journaliste
Politique
Purification ethnique
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef
Reportage
Myanmar, le viol comme arme
par Eleonora Vio, journaliste (Nawart Press),
et Gabriel Berretta, photographe
Histoire
Natalité et colonialisme
par Françoise Vergès,
chaire Global South(s)-Maison des sciences de l’homme

APOCALYPSE

Bible
N’ayez pas peur!
par Jean-Bernard Livio sj,
bibliste et archéologue
Livres
Tremblements et lueurs
par Monique Desthieux, théologienne
Religions
Entre Nouvel Âge et effondrement
par Jean-François Mayer, historien
Regard
Tout va bien
par Eugène, écrivain
Bandes dessinées
Des poissons dans nos salons
par Étienne Perrot sj, économiste
Cinéma
Le sacrifice
par Patrick Bittar, réalisateur

CULTURE

Arts
Ferdinand Hodler
par Geneviève Nevejan, journaliste
Lettres
Écrivain, un métier
par Céline Zufferey, écrivain

LIVRES OUVERTS

lucienne-bittar0Revue culturelle
choisir

Lucienne Bittar Email Lucienne Bittar
Rédactrice en chef
18 rue Jacques-Dalphin
1227 Carouge - GE

Tel. +41 22 827 46 75

POUR S'ABONNER    DÉCOUVRIR CHOISIR

 


PLAN DE SITUATION

Agrandir la carte

échos des jésuites

Nouvelles d'ici et d'ailleurs

CouvEchojes choisir janv18Chaque trimestre, la revue choisir propose des nouvelles des jésuites d'ici et d'ailleurs dans un supplément encarté. A lire également en ligne ici.

Lire la suite...

archives choisir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
Ecrire à la revue choisir
1000 caractères restants