689 bandeau

La revue culturelle choisir

choisir16b logo f2922La revue culturelle choisir est éditée par les Jésuites de Suisse romande depuis 1959. Elle aborde des thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes.

A l'origine du projet, on trouve le provincial suisse Joseph Stierli ainsi que trois autres jésuites : Jean Nicod, Raymond Bréchet et Robert Stalder. Basée d'abord à Fribourg, canton catholique, la rédaction, forte de son orientation œcuménique, a rapidement déménagé à Genève. La revue est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’un média d’inspiration chrétienne. Axée sur la justice et le souci des pauvres, sur le dialogue avec le monde laïc, les autres cultures et religions, choisir est un organe de discernement et non de propagande. Son objectif est de permettre à ses lecteurs de prendre du recul par rapport aux événements et de trouver des points de repère pour se forger une opinion.

Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, choisir est aujourd’hui un trimestriel qui propose deux dossiers thématiques par numéro. Son site choisir.ch a été renforcé pour devenir un organe d’actualité, avec des articles d’informations courts et immédiats, et des commentaires.

Choisir fait partie du Réseau des revues culturelles européennes et américaines publiées par la Compagnie de Jésus.


 

La spiritualité au féminin ou accompagné

Couv698 ptite FEMMES et COACH

«La femme est un diable très perfectionné» disait Victor Hugo (Le Roi s’amuse, 1832). Ce à quoi Mark Twain ajoutait ironiquement: «La femme est une des plus belles institutions de ce bas monde!» (Les droits de la femme, 1907). Et Simone de Beauvoir de marteler: «La femme n’est ni une chose ni une servante» (Le deuxième sexe, 1949).

Second rôles, les femmes

Et l’Église, que dit-elle? «Ses propos qui cherchent à valoriser "le rôle spécifique des femmes dans l’Église" dissimulent en réalité ce que le droit canon a institué: leur éviction du sacerdoce et leur subordination», affirment Agnès de Préville et Sabine Sauret dans En finir avec le sexisme bienveillant. Du coup, note François Marxer, «n’ayant que peu ou pas accès au pouvoir magistériel ou clérical, les femmes ont développé, dans le champ théologique, un langage, une logique de l’expérience qui a produit les plus beaux fleurons de l’écriture mystique». Les choses doivent changer, il en va de la survie même de l’Église! Stefan Kiechle sj souligne le rôle que pourraient jouer les femmes contre La disparition de l’eucharistie, et Véronique Lecaros montre comment le déclin des communautés religieuses féminines d’Amérique latine, dont on sous-estime le rôle social, met en danger la transmissions des valeurs de l’Église.

Alors, les lectures féministes de la Bible peuvent-elles améliorer le statut des femmes dans les institutions religieuses? Certes, mais en partie seulement, explique Isabelle Graesslé, tant la Bible elle-même semble paradoxale. Et si on s’approchait de l’évangile apocryphe de Marie pour « appréhender la place des femmes dans le christianisme primitif et revoir la question théologique de la sexualité? propose Jean-Yves Leloup. Nos Églises pourraient aussi s’inspirer d’autres courants religieux, comme celui des quakers qui a toujours traité hommes et femmes à égalité, jusque dans le lead des célébrations.

Les religions, évidemment, n’ont pas l’exclusivité de la discrimination positive. En Égypte, le gouvernement, pensant bien faire, a créé un village pour femmes «déshéritées», qui est vite passé du statut de tremplin vers l’autonomie à celui de cache-misère (Eleonora Vio).

Un art, l’accompagnement spirituel

Les coachs sont partout (Eugène), mais les tourments de l’âme s’abordent-ils de la même manière que les questionnements de nature psychologique ou organisationnelle? Le fait que l’on parle d’«accompagnement spirituel» indique que ce n’est pas le cas. Comment s’y retrouver alors dans la jungle des propositions et des traditions spirituelles? Pour y voir plus clair, choisir a confié les pages de ce dossier à des spécialistes de l’accompagnement. Parmi eux, des jésuites, dont l’efficacité de la pédagogie spirituelle qui repose sur la pratique des Exercices spirituels n’est plus à démontrer: Dominique Salin sj décortique les grandes lignes de cette méthode et de son évolution, soulignant que son succès dépend pour beaucoup aussi du charisme du passeur; Luc Ruedin sj, spécialiste des voies contemplatives orientales, explique ce qui rapproche et éloigne celles-ci des pratiques jésuites; Bernard Senécal sj, maître Sŏn en Corée du Sud, décrit le parcours très exigeant requis pour devenir un maître de méditation dans l’esprit du Chan.

On pourra aussi lire les articles de la neuroscientifique Lia Antico, qui témoigne de son chemin entre Exercices spirituels et méditation de pleine conscience, et de Jacques Besson, superviseur des aumôniers romands en psychiatrie, qui délimite les frontières entre accompagnement spirituel et thérapeutique. Enfin Beat Altenbach sj, membre du groupe d’experts «Abus sexuels dans le contexte ecclésial» de la Conférence des évêques suisses, démontre comment chaque abus sexuel est aussi une blessure spirituelle qui demande pour guérir un suivi particulier. Un sujet actuel très sensible.

Dans ses pages Culture, la revue invite enfin à la découverte d’un patrimoine immatériel, méconnu et préservé, celui des traditions musicales des descendants des esclaves africains en Iran, avec le reportage photo de Giacomo Sini, et un texte de l’iranienne Monir Gaedi.

Rédaction
revue choisir

Revue choisir
SOMMAIRE
n° 689, octobre-novembre-décembre 2018

Éditorial
L’image de Dieu amputée
par Pierre Emonet sj, directeur de choisir

CORPS

Église
La disparition de l’eucharistie
par Stefan Kiechle sj, rédacteur en chef de Stimmen der Zeit
Église
Une force oubliée
par Véronique Lecaros, théologienne
Opinion
En finir avec le sexisme bienveillant
par Agnès de Préville, journaliste, et Sabine Sauret, biblistee
Exégèse
La Bible et la fin du patriarcat
par Isabelle Graesslé, théologienne
Théologie
L’Évangile de Marie
par Jean-Yves Leloup, prêtre, philosophe
Spiritualité
Dieu et les femmes
par François Marxer, théologien
Religions
Société des Amis
par Sally Alderson, Bridget et Edouard Dommen, Karen Taylor, quakers
Religions
Une culture de Paix
par Cheikh K. Bentounes, leader spirituel de la voie soufie Alâwiyya
Reportage
Haute Égypte, le village des veuves et des divorcés
par Eleonora Vio, journaliste

ACCOMPGNEMENT

Histoire
La tradition jésuite retrouvée
par Dominique Salin sj, professeur
Spiritualité
De la pleine conscience à Dieu
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef
Religions
Au pays du Matin calme
par Bernard Senécal sj, professeur de bouddhisme
Psychologie
Santé mentale: entre spi et psy
par Jacques Besson, psychiatre
Psychologie
L’abus sexuel: blessure spirituelle
par Beat Altenbach sj, accompagnateur spirituel
Regard
Un coach pour arrêter les coachs
par Eugène, écrivain

CULTURE

Patrimoine
Sous le soleil iranien
par Monir Gaedi, écrivain

LIVRES OUVERTS

lucienne-bittar0Revue culturelle
choisir

Lucienne Bittar Email Lucienne Bittar
Rédactrice en chef
18 rue Jacques-Dalphin
1227 Carouge - GE

Tel. +41 22 827 46 75

POUR S'ABONNER    DÉCOUVRIR CHOISIR

 


PLAN DE SITUATION

Agrandir la carte

échos des jésuites

Nouvelles d'ici et d'ailleurs

CouvSuppJes choisir698Chaque trimestre, la revue choisir propose des nouvelles des jésuites d'ici et d'ailleurs dans un supplément encarté. A lire également en ligne ici.

Lire la suite...

archives choisir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
Ecrire à la revue choisir
1000 caractères restants