Couv choisir692LA DÉSOBÉISSANCE et CARNIVORE

Un vent de «ça suffit!» souffle sur la planète, avec parfois pour outil d’action la désobéissance civile. En Amérique latine, à Hong Kong, au Liban et ailleurs, des vagues de contestations populaires -soutenues parfois par les Églises locales, voire par le Vatican comme c’est le cas pour le Venezuela (R. Luciani)- dénoncent la corruption étatisée, l’injustice structurelle et les atteintes aux droits humains. En Europe, des jeunes et même des enfants descendent dans les rues, interpellant les États et les adultes sur leur inactivité en matière climatique (D. Frioux). En Suisse, en dépit de la loi, des citoyens viennent en aide à des étrangers sans titre de séjour, se rendant ainsi coupables de « délit de solidarité » (Th. Buckmaster et B. Stauffer-Cart).
Sur quelles valeurs philosophiques (M.-Cl. Caloz-Tschopp), religieuses ou idéologiques leur démarche de résistance à l’ordre établi trouve-t-elle appui, se demande dans sa dernière édition choisir? À partir de quand la désobéissance civile, non-violente, devient-elle une option opportune et légitime pour contrecarrer des pouvoirs négligeant le bien commun ou criminalisant la solidarité humaine? En quoi diffère-t-elle de l’objection de conscience (S. Hurst)?
L’accent est mis dans ce dossier sur la responsabilité qui incombe aux chrétiens. À la suite des prophètes bibliques (J. Asurmendi), loin des clichés qui les présentent comme des croyants appelés à obéir aveuglement (à se soumettre) au Magistère, les catholiques sont invités à suivre leur conscience en amont des institutions, fussent-elles celles de l’Église, dans un acte conciliant foi et raison (Kl. Mertes). En Inde, le Service jésuite des réfugiés a ainsi lancé un appel à la désobéissance civile pour protéger la démocratie, à l’encontre de la nouvelle loi sur la citoyenneté adoptée le 12 décembre 2019, considérée comme «inconstitutionnelle».

Le malaise des carnivores

Dans son deuxième dossier, choisir décortique un paradigme occidental plus vraiment au goût du jour: celui qui fait des humains des carnivores. Il était une fois, la chair… Une histoire de culture et de religion, persillée d’ogres et de cannibales, qui permet depuis bien longtemps à l’humain de se distinguer du reste du monde sur le plan psychanalytique (M. Vaucher) et anthropologique, et de s’attirer les faveurs des dieux par des sacrifices d’animaux, comme c’était le cas chez les Grecs anciens (Ph. Borgeaud). Mais aujourd’hui, une nouvelle forme d’objection de conscience transforme le contenu des assiettes des antispecistes (C. Fossati). D’importantes mutations de la représentation de l’animal et du manger chair sont enclenchées (L. Begue-Shankland) et les multiples dommages d’une consommation élevée de viande sont identifiés. Un dossier où inconscient et choix pragmatiques s’entremêlent.

À ne pas manquer encore les pages culture de la revue, avec la présentation critique de l’évolution de l’œuvre cinématographique de Terrence Malick (P. Bittar) et l’entretien avec la romancière italo-suisse Silvia Ricci Lempen autour des Rêves d’Anna (L. Bittar).

Lucienne Bittar
revue choisir

Revue choisir
SOMMAIRE
n° 694, janvier-février-mars 2020

Éditorial
La vertu au tribunal
par Pierre Emonet sj, directeur

DÉSOBÉISSANCE

Église
Pour une obéissance choisie
par Klaus Mertes sj
Bible
La résistance des prophètes
par Jesús Asurmendi, professeur d’exégèse à l’Institut catholique de Paris
Philosophie
Changer de logiciel civique
par Marie-Claire Caloz-Tschopp, philosophe et politologue
Politique
Au-delà des faits, de la loi et des frontières
par Theo Buckmaster et Bastien Stauffer-Cart
Politique

Venezuela, une Église engagée pour la démocratie
par Rafael Luciani, professeur de l’Université catholique Andrés Bello
Essai
De l’enfant roi aux enfants juges
par Dalibor Frioux, écrivain et philosophe
Médecine
Les limites de l’objection de conscience
par Samia Hurst, bioéthicienne et médecin

CARNIVORES

Psychologie
Manger, ni trop proche ni trop loin
par Myriam Vaucher, psychanalyste
Religions
Animaux, sacrifices, consommation de viande
par Philippe Borgeaud, professeur honoraire d’histoire des religions, Université de Genève
Société
Les tribulations mentales du manger chair
par Laurent Begue-Shankland, professeur en psychologie sociale à l'Université Grenoble Alpes
Arts
Photographe antispéciste
Une pratique éthique
par Céline Fossati, journaliste
Regards
Un steak accompagné d’un steak
par Eugène, écrivain

CULTURE

Lettres
Les rêves d’Anna
Silvia Ricci Lempen et bien d’autres femmes
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef
Exposition
Plateforme 10
par Céline Fossati, journaliste
Cinéma
Terrence Malick
Un maverick spiritualiste à Hollywood
par Patrick Bittar, Paris, réalisateur de films

LIVRES OUVERTS



LucienneBittarRevue culturelle
choisir
Avenue du Mail 14B
1205 Genève

Lucienne Bittar Email Lucienne Bittar
Rédactrice en chef
Tel. +41 22 808 04 19

archives choisir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5