choisir fb rose

La revue culturelle choisir

La revue culturelle choisir est éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959. Elle aborde des thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes. La revue est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’un média d’inspiration chrétienne. Axée sur la justice et le souci des pauvres, sur le dialogue avec les autres cultures et religions, choisir est un organe de discernement et non de propagande. Son objectif est de permettre à ses lecteurs de prendre du recul par rapport aux événements et de trouver des points de repère pour se forger une opinion. Choisir fait partie du réseau des revues culturelles jésuites européennes et américaines publiées.
Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, choisir est aujourd’hui un trimestriel qui propose deux dossiers thématiques par numéro. Son site propose des articles d’informations courts et immédiats, et des commentaires.
Retrouvez ci-dessous la présentation et le sommaire du trimestriel en cours.


 

L'eau et la maison, entre bataille et refuge

Couverture 690 legerL'EAU et LA MAISON

Le 10 décembre 2018, la Déclaration universelle des droits de l’Homme a commémoré ses 70 ans. Ses rédacteurs avaient compris la corrélation entre la préservation de la dignité humaine, via les droits fondamentaux, et la construction de la paix. Cette édition de choisir s’attache à deux de ces droits, celui de l’accès à l'eau potable et celui au logement.

Tous dans le même bain
S’il est un domaine où il est urgent que politiques, entrepreneurs et société civile agissent de concert, c’est celui de la gouvernance des eaux, douces ou marines. Il en va de la survie du vivant, et donc de la paix entre nations et collectivités. Les enjeux principaux sont une distribution plus équitable des eaux (E. Perrot) et leur préservation pour les générations futures (Fr. Herren, M. Lobe). Car si les ressources en eau potable dans le monde sont aujourd’hui suffisantes, 784 millions de personnes en restent pourtant privées quotidiennement. Cette terrible inégalité, qui génère des guerres, peut être bien mieux gérée, comme l’illustre la question de l’eau au Moyen-Orient (O. Hanne).

Outre ces enjeux d’ordre politique, cette édition de choisir s’attarde sur les symboliques spirituelles de l’eau, magma originel et élément de vie. Elle entraîne ses lecteurs au cœur de quelques odyssées mythologiques et religieuses antiques (Ph. Borgeaud), dont celles de la Bible (J.-B. Livio) liées à la topologie particulière de la Terre sainte. Sont encore évoquées différentes traversées, non plus des déserts mais des océans, que ce soit en voilier (S. Gardaz) ou en paquebot (Cl. de Marignan, interview de Didier Burkhalter par L. Bittar).

Reflet de l'être
Aux côtés de l’eau potable, le logement figure aussi parmi les dix indicateurs de la pauvreté de l’ONU. Avoir un abri est essentiel pour se sentir en sécurité. Des études de dessins d’enfants indiquent que dans les situations de guerre, la destruction des maisons touche plus les petits que la mort des hommes (R. Baldy). Car la maison est un espace qui reflète l’intériorité de ses habitants (P. Bittar) et parfois leur vide (Eugène). Le miroir de leur inconscient. Saint Paul va encore plus loin quand il affirme que le corps du Christ, le temple-maison de Dieu, désigne le corps de chaque croyant (Ph. Lefebvre op). De quoi poser un regard différent sur les sans-abri (C. Fossati et Bl. Hofmann) et se pencher avec inquiétude sur le pronostic de 3 milliards de personnes dans le monde qui auront besoin d’un logement convenable d’ici 2030.

À lire encore dans ce numéro une présentation d’une douzaine d’ouvrages sélectionnés, ainsi que de l’œuvre d’Oskar Kokpschka, exposé actuellement au Kunsthaus de Zurich (G. Nevejan). Le musée réactualise cette figure en la considérant à la lumière de ses migrations nombreuses, la rattachant ainsi à des préoccupations très actuelles, celles de l’exil et du multiculturalisme.

Rédaction
revue choisir

Revue choisir
SOMMAIRE
n° 690, janvier-février-mars 2019

Éditorial
Tous dans le bain
par Lucienne Bittar

EAU

Spiritualité
Langage d’un Dieu de vie

par Jean-Bernard Livio sj, bibliste
Religions
Une traversée mythologique
par Philippe Borgeaud,
historien des religions
Politique
Un cocktail public – privé
par Étienne Perrot sj, économiste
Politique
Une responsabilité pour la vie
par Franziska Herren, association
«Une eau propre pour tous»
Politique
Moyen-Orient, l’or blanc, source et arme des conflits
par Olivier Hanne, professeur aux Écoles militaires de Saint-Cyr
Lettres
Kampf ums Wasser (inédit)
par Max Lobe, écrivain
Lettres
Mer porteuse, mer de déportation. Interview de Didier Burkhalter
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef
Histoire
La croisière à la conquête des mers
par Claire de Marignan, Centre d’études stratégiques de la marine
Récit
Dans le sillage «Pacifique» de Magellan
par Samuel Gardaz, journaliste

MAISON

Psychologie
Quand l’enfant dessine un toit…
par René Baldy, psychologue
Société
SDF et mal-logés, une réalité en hausse
par Céline Fossati, journaliste
Lettres
Un petit chez-soi vaut parfois mieux qu’un grand chez-les-autres
par Blaise Hofmann, écrivain
Regard
Viens chez moi, j’habite le même catalogue que toi
par Eugène, écrivain
Cinéma
Derrière la façade
par Patrick Bittar, réalisateur de films
Bibile
Toujours en mouvement, le temple
par Philippe Lefebvre op, bibliste

CULTURE

Exposition
Oskar Kokoschka
par Geneviève Nevejan, historienne d’artn

LIVRES OUVERTS



LucienneBittarRevue culturelle
choisir
Avenue du Mail 14B
1205 Genève

Lucienne Bittar Email Lucienne Bittar
Rédactrice en chef
Tel. +41 22 808 04 19

archives choisir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12