choisir fb rose

La revue culturelle choisir

La revue culturelle choisir est éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959. Elle aborde des thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes. La revue est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’un média d’inspiration chrétienne. Axée sur la justice et le souci des pauvres, sur le dialogue avec les autres cultures et religions, choisir est un organe de discernement et non de propagande. Son objectif est de permettre à ses lecteurs de prendre du recul par rapport aux événements et de trouver des points de repère pour se forger une opinion. Choisir fait partie du réseau des revues culturelles jésuites européennes et américaines publiées.
Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, choisir est aujourd’hui un trimestriel qui propose deux dossiers thématiques par numéro. Son site propose des articles d’informations courts et immédiats, et des commentaires.
Retrouvez ci-dessous la présentation et le sommaire du trimestriel en cours.


 

Le travail et l'info en chantier

Couv choisir 691LE TRAVAIL et LES FAKE NEWS

Mensonges, fake news, post-vérité… Comment s’y retrouver entre les différentes dénominations toutes liées à la désinformation  ? C’est le sujet du dossier Bullshits de la revue culturelle jésuite choisir. Cette édition s’attaque aux conséquences de la robotisation et du numérique sur notre rapport à la Vérité -aux États-Unis, un logiciel trie déjà l'information, recoupant les différentes articles d'un même sujet pour en proposer trois version: l'une dite "neutre", la seconde dite "de droite", et la dernière dite "de gauche"- avec des spécialistes: Sebastian Dieguez, auteur de Total Bullshit ! Au cœur de la post-vérité, Antoine Droux, producteur de Médialogues (RTS), et Dominique von Burg, président du Conseil suisse de la presse). Leur diagnostique est sans appel. Nous sommes entrés dans une ère où la perception du vrai se passe des faits et de la connaissance, pour se loger dans l’émotion et l’avis personnel, ré-ouvrant la voie à la rumeur. Parmi les effets collatéraux regrettables: la défiance du public à l’égard des professionnels des médias, qui devront à l’avenir faire preuve de plus de transparence et renforcer davantage encore leur ligne déontologique.

La vérité du travail

Il n’y a pas que le métier de journaliste qui soit méchamment frappé par les mutations de la quatrième révolution industrielle. C’est tout le marché du travail qui est chamboulé. À l’occasion du centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), la revue choisir propose un remarquable dossier sur la question.
Elle part du postulat que la fonction principale du travail, outre de permettre à ceux qui l’effectuent de gagner décemment leur vie, est la maîtrise de l’environnement et le développement de projets socio-économiques collectifs visant le bien commun matériel et spirituel (E. Perrot). Le travail n’est pas un produit commercialisable comme les autres, rappelle ce dernier.

Dans les faits, on est bien loin de ce cadre idéal! La mondialisation, guidée par le profit économique et associée au numérique, a multiplié les nouvelles formes d’emplois, notamment informels (L. Corteebeeck), créant des opportunités, mais aussi d’inédites souffrances et nombre d’exclus (J.-Cl. Huot; A. de Boccard). Beaucoup parmi ceux qui ont un travail stable se plaignent de la perte de sens de leur activité (Eugène). Certains trouvent une niche à la mesure de leur personnalité (L. Bittar, M. Bettens, C. Fossati). Mais le plus souvent, noyés dans les normes et les procédures faisant office de nouvelle Vérité, les employés deviennent les rouages interchangeables d’une machine extrinsèque, qui musèle leur créativité et leurs talents (J.-N. Moreau) ainsi que les solidarités collectives. La jeune génération inventera-t-elle de nouveaux chemins (M. Lovey)?
Ce numéro d'avril-mai-juin de choisir offre une bonne base de réflexion sur les éventuelles actions à entreprendre (Wallimann-Saaki) pour préparer l’avenir du travail.

Rédaction
revue choisir

Revue choisir
SOMMAIRE
n° 691, avril-mai-juin 2019

Éditorial
La vérité du travail
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef

TRAVAIL

Église
De l’individu à la planète

par Étienne Perrot sj, économiste
Psychologie
Numérisation, libération ou esclavage?
par Aliénor de Boccard, psychologue sociale et du travail
Politique
Révision de la loi sur le travail
par Thomas Wallimann-Saaki, Ennetmoos (Nidwald) président de la Commission suisse Justice et Paix
Société
Un marché violent pour les plus fragiles
par Jean-Claude Huot, aumônier dans le monde du travail
«Une eau propre pour tous»
Photographie
L’Homo Helveticus de Didier Ruef
par Céline Fossati, journaliste choisir
Témoignage
Rencontre sur le bitume
avec Michel Simonet, balayeur et écrivain

par Lucienne Bittar, rédactrice en chef choisir
Économie
Les syndicats à l’ère du numérique
par Luc Cortebeeck, syndicaliste, membre du Conseil d’administration de l’OIT
Économie
Entreprendre, sans en faire un fromage
par Myriam Bettens, journaliste
Économie
Artisan d’art, un métier d’avenir ... en Asie
par Céline Fossati, journaliste choisir
Analyse
Les dérives de la modélisation
par Jean-Nicolas Moreau, fondateur et président honoraire du cabinet Res-EuroConseil
Analyse
À l’épreuve de la génération Y
par Max Lovey, doctorant en science politique
Regard
Colleur d’affiches, diplomate
par Eugène, écrivain

BULLSHIT

Société
C’est vrai cette foutaise ?
par Sebastian Dieguez, chercheur en neurosciences
Médias
What the fake ?
par Antoine Droux, journaliste RTS
Médias
Journalistes, jusqu’au bout
par Dominique von Burg, président du Conseil suisse de la presse

CULTURE

Exposition
Fly to the moon
par Geneviève Nevejan, historienne d’art
Cinéma
Werner Herzog
par Patrick Bittar, réalisateur de films
Événement
Il est une foi, rencontres cinéma de l'ECR
Briana Berg, coresponsable de la programmation
par Patrick Bittar, réalisateur de films

LIVRES OUVERTS



LucienneBittarRevue culturelle
choisir
Avenue du Mail 14B
1205 Genève

Lucienne Bittar Email Lucienne Bittar
Rédactrice en chef
Tel. +41 22 808 04 19

archives choisir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12