cour st Boniface gSt-Boniface côté cour © Luc JaquetL'antenne ignatienne de Genève propose aux citadins de prendre soin, au cœur de leur vie, de leur spiritualité. Forte du constat qu'il est de plus en plus difficile de prendre plusieurs jours à un mois pour faire une retraite dans un lieu spécialement prévu à cet effet, elle propose de vivre des semaines de retraite dans la vie -avec des rencontres de suivi en fin de journée ou en week-end- pour que la spirituelle ne soit pas qu'une simple parenthèse dans le quotidien. Ainsi, depuis l'automne 2012, l’antenne ignatienne propose différentes formations et notamment, grâce à une collaboration avec l'aumônerie l'université, des Exercices spirituels dans la vie.

L'antenne célèbre également l'eucharistie, du lundi au jeudi à 18h45, à l'église de St-Boniface (av. du Mail 14). Fiez-vous aux infos messe pour vous assurer qu'il n'y ait pas de changements de dernières minutes.

Un autre aspect qui reste très important dans le cadre des activités des jésuites à Genève, c'est l'accompagnement spirituel: un temps pour des rencontres personnelles durant lesquelles la personne accompagnée peut parler de ce qu'elle vit dans sa prière et, d'une façon plus générale, dans sa relation à Dieu.

Les activités des jésuites de Genève s'inscrivent dans la suite des projets en réseau que les jésuites ont accomplis ces dernières décennies, dont la cofondation de l'Atelier Œcuménique de Théologie.

Enfin, vous retrouvez ci-dessous le commentaire quotidien de l'évangile du Père Bruno Fuglistaller sj.


"Père..." Mt 11,25-27

Mt 11,25-27 (Mercredi de la 15e semaine de l'Ordinaire). La relation entre Jésus et Dieu se manifeste dans ces premiers versets de l'Evangile d'aujourd'hui. Il y est question d'une intimité. Celle-ci n'est pas accessible à tous. Les sages et les savants enseignent, mais c'est aux petits que sont révélés des choses. Seuls les humbles ont reconnu que Jésus révèle le royaume et Dieu. Seuls les petits accueillent ce que Dieu donne. 

"Malheureuse es-tu..." Mt 11,20-24

Mt 11,20-24 (Mardi de la 15e semaine de l'Ordinaire). Avec ces critiques des cités juives riveraines de lac de Galilée, Jésus s'inscrit dans la tradition des prophètes. Il leur reproche de ne pas s'être converties suite aux miracles dont elles ont été les témoins. Elles n'ont pas reconnu l'action de Dieu au coeur de leur vie. Leur malheur est de passer à côté d'une chance offerte par Dieu. 

"... je ne suis pas venu apporter la paix..." Mt 10,34 - 11,1

Mt 10,34 -11,1 (Lundi de la 15e semaine de l'Ordinaire). Le mot traduit par "glaive" nous fait évidemment penser à une épée. Or le mot grec (machaira) désigne plutôt que l'on utilise au quotidien. L'enjeu est de mettre une distance (dichazo) pas forcément une rupture (comme c'est le cas dans d'autres passages où d'autres verbes chorizo et aphorizo sont traduits par "séparer") . Pour que le disciple devienne lui-même, il faut qu'il gagne en autonomie. Un chemin vrai pour chacun...

"Ne craignez pas" Mt 10,24,33

Mt 10,24-33 (Samedi de la 14e semaine de l'Ordinaire). Si les disciples vont connaître les persécutions c'est parce qu'ils sont semblables au maître. Face à ces difficultés il ne faut pas avoir peur mais oser parler (vv 26s), se confier au Père (vv 28-31) penser au jugement (vv 32s). Dans l'Evangile de Matthieu le verbre "craindre" apparait en 1,20 pour encourager Joseph à accueillir Marie, et ici dans les versets 26 et 28. Toujours il s'agit avec l'aide de Dieu de faire face au défi que représente la contradiction.

"... vous sera donné à cette heure là..." Mt 10,16-23

Mt 10, 16-23 (Vendredi de la 14e semaine de l'Ordinaire). L'envoi par le Christ met en situation de précarité... "comme des brebis au mileu des loups". Jésus n'évoque pas seulement le refus ponctuel mais une situation d'opposition à l'annonce de l'Evangile. Face à cette difficulté, il ne s'agit pas de trouver en soi des réponses mais d'accueillir celles de l'Esprit parce que toutes les sécurités (familles, relations fondamentales...) voleront en éclats. Pour répondre, il ne sera plus possible de compter sur les fidélités et sécurités du monde. 

"... quelle sera donc notre part?" Mt 19, 27-29

Mt 19,27-29 (Fête de s. Benoît). Les disciples ont tout quitté... quelles avantages en tireront-ils? Pierre s'interroge sur la portée de la radicalité de la vie à la suite du Christ. La réponse du Christ est qu'ils jugeront, discerneront, mais selon l'amour. Suivre le Christ c'est mettre l'amour de Dieu (pour nous et de nous pour lui) au centre de nos vies et "juger" selon cet amour. Parce que aimer conduit à faire des choix et fixer des priorités. Comment Dieu a-t-il la première place dans nos existences, dans nos choix?

"... le royaume des Cieux est tout proche" Mt 10,1-7

Mt 10,1-7 (Mercredi de la 14e semaine de l'Ordinaire). L'appel des Douze suit immédiatement les versets qui évoquent la fatigue et la prostration de la foule (9,36). C'est pour aider que Jésus partage son pouvoir de guérir et d'annoncer le Royaume. Le Royaume n'est pas un lieu particulier mais tout moment où Dieu fait irruption dans la vie de ceux qui accueillent la Parole. Le Royaus s'approche maintenant... 

Bruno fuglistaller 2Saint-Boniface

Avenue du Mail 14 bis
1205 Genève

Bruno Fuglistaller sj Email Bruno Fuglistaller sj

Tel. +41 22 827 46 75

DÉCOUVRIR SAINT-BONIFACE

Infos messe

Reprise des célébrations le 10 septembre

Entre le 1er juillet et le 9 septembre compris, les célébrations des messes ne pourront pas être assurées pour cause de vacances ou d'absences.

Merci de votre compréhension.

 

B. Fuglistaller sj

Célébrer avec les jésuites

La messe est célébrée dès le 18 septembre tous les mardis, mercredis et jeudis, à 18 h 45 (Av. du Mail 14 au 2e étage) par le Père Bruno.

Archives

La Nativité - folio 44 verso

The Nativity Limbourg2En nous intéressant à la construction de la page, et en forçant un peu le trait, on pourrait dire que l’image constitue le chœur d’un plan d’église avec le Père dans l’abside et Jésus sur l’autel entouré de Marie et Joseph.

La Toussaint, 1882

LaToussaint JulesBastienLepage

Un homme âgé et deux enfants marchent sur un chemin, à côté de ce qui semble être un cimetière. Au premier plan, un chemin conduit les personnages vers la gauche, en direction de la lumière.

Christ chassant les marchands du temple (1626)

Rembrandt Harmensz. van Rijn 024Le Christ chassant les marchands du temple (1626) est l'une des premières œuvres de Rembrandt. Il a vingt ans lorsqu’il peint cette toile. Le format très réduit de l’œuvre (43 x 33cm) focalise l’attention sur les personnages.

Le Roi David (1951)

CMC Chagall RoiDavid1951Le Roi David peint par Marc Chagall en 1951 prend pratiquement la moitié du tableau. Il est vêtu de rouge, couronné (jaune), jouant de la lyre (jaune), il porte une barbe verte.

L'adoration des bergers (vers1638)

Noel zurbaran nativite

L’espace du tableau est divisé en deux parties: le ciel avec les anges d'une part, et d'autre part la terre avec l’enfant Jésus...

 

Saint Pierre repentant (1580-86)

Oct17 Dur DBM 642

Le saint est représenté jusqu’à mi-corps, avec les yeux pleins de larmes, tournés vers le ciel, les mains jointes pour la prière.

 

Mère Angélique et Mère Agnès Arnauld

Image MeditBruno Champaigne 2017 80e71La pièce dans laquelle les deux religieuses se tiennent, uniquement suggérée par un plancher cloué et un lambris d’appui, s’ouvre, au fond de la composition, sur un panorama de l’abbaye des Champs.

L'Assomption de la Vierge (1518)

Assunta Titien 8e664En 1516, Germano de Caiole, directeur du couvent de franciscains de Venise, fit alors appel au Titien. Il lui commanda une "Assomption de la Vierge" pour le maître-autel de l’église franciscaine Santa Maria Gloriosa dei Frari.

Peinture 181 x 244 cm, 25 février 2009

Soulage triptyque2 c9021Depuis le début, les œuvres de Soulages ne portent jamais d'autre titre que leurs dimensions et leur date. Ce triptyque Peinture 181x244 cm, 25 février 2009 ne fait pas exception.

La Résurrection (vers 1463)

Resurrection DellaFrancesca f9ed7La fresque n’a pas été réalisée dans un lieu sacré, mais dans une salle d’apparat de l’hôtel de ville de Sansepolcro. La référence au sujet est évidente, puisque cela signifie « Saint-Sépulcre».

Job raillé par sa femme (vers 1650)

GeorgesdeLaTour Job f3972Nous sommes devant ce que l’on appelle un «nocturne», c’est-à-dire une scène située pendant la nuit. Deux figures prennent place dans ce tableau: la femme de Job, debout, et Job, qui est assis.

Saint Paul écrivant ses épîtres (1618-1620)

Valentin de Boulogne Saint Paul Writing 832c3

La lumière qui vient de la gauche, met en évidence la tête et les mains de Paul, ainsi que les documents répartis sur la table. Cette lumière plongeante fait des documents et de l’apôtre eux-mêmes des sources lumineuses.

Vierge à l'Enfant avec les apôtres Simon et Jude (1567)

Baroche 1567 SimonJude c0105Au centre de la toile, se trouve Marie et l’enfant Jésus penchés sur un livre dont Jésus tourne les pages. Marie est couronnée de fleurs par un ange qui descend dynamiquement du ciel.

St Jérôme dans son étude (1474-1475)

AntonelloMessina St Jerome 7d69cLe tableau, de petite taille, nous place à l’entrée d’un bâtiment spacieux au centre duquel St Jérôme, en tenue de cardinal, travaille à son bureau.

L’agonie dans le jardin des oliviers (1459)

Agonie Mantegna Fuglistaller 121b3Au premier plan, nous trouvons Pierre, Jacques et Jean qui dorment pendant que le Christ prie au jardin. Les trois disciples sont plongés dans un sommeil profond ...

Pentecôte 1732

Jean restout 0b578Nous sommes au cœur d’une architecture monumentale, une église ? un temple païen? Cette ambiguïté même donne une connotation janséniste : peu importe le lieu, du moment que c’est Dieu qui œuvre…

La Chapelle de Rothko

 rothko chapel d85a5Nous sommes devant une photographie d'une chapelle octogonale sans dénomination, celle de Mark Rothko construite en 1971 dans les environs de Houston au Texas.

Le Couronnement de la Vierge, 1434

 Fra-Couronnement 2e7ceNous sommes devant une peinture sur bois (tempera). Son fond d'or rappelle l'icône, une fenêtre sur l'éternité. Cette impression est accentuée par le cadre en forme de portique.

La Guerre, 1932

Otto Dix The War 2 85f6dLe tableau a été peint par Otto Dix entre 1929 et 1932 et n'a été exposée qu'une seule fois, à Berlin en 1938. La Guerre n’a pas été composé sur commande, mais fait partie de la démarche qu’effectue Otto Dix en transmettant ses souvenirs hérités de la Grande Guerre.

La Vierge du chancelier Rolin, 1434/35

van eyck vierge chancelier rolin 66dccParmi les œuvres de Van Eyck qui ont été conservées, certaines sont datées avec précision, portent sa signature et de sa devise personnelle que l'on peut traduire par « Comme j'ai pu » ou « De mon mieux ». La Vierge du chancelier Rolin lui est attribuée en raison de ses qualités.