Bicentenaire de la naissance de l'astrophysicien jésuite Angelo Secchi

Angelo Secchi sjLe père jésuite Angelo Secchi (1818-1878), brillant astronome et astrophysicien italien, «était toujours animé d’un grand amour de la vérité, recherchée avec ténacité par les moyens de la science et les principes de la foi», déclare Mgr Luis Ladaria Ferre sj, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi: «Il a toujours été soutenu par la certitude que les visions du monde, que la foi et la science fournissent à l’homme, sont harmonieuses et complémentaires.»

Lire la suite : Bicentenaire de la naissance de l'astrophysicien jésuite Angelo Secchi

Teilhard de Chardin

pierre teilhard de chardinDocteur en théologie genevoise, Monique Desthieux retrace la vie passionnante du Père jésuite Teilhard de Chardin (1881-1955), chercheur, paléontologue, théologien et philosophe. Les extraits des textes des écrits du jésuite sont lus par la conteuse Marie-Luce Dayer, ceux du pape par Marcelle Thévenoz.

Ce cours que nous vous proposons en vidéo a été donné en janvier 2016 à la paroisse Saint-Paul de Grange-Canal (GE).

 

Lire la suite : Teilhard de Chardin

Un jésuite contre la chasse aux sorcières

Friedrich Spee von Langenfeld timbre a8f92Comment Friedrich Spee von Langenfeld sj (1591- 1635), religieux cultivé, amoureux des lettres, poète et compositeur, a trouvé le temps de lutter contre les injustices ?

Le XVIe siècle fut un siècle dangereux et pas seulement pour les personnes accusées de sorcellerie, torturées et bannies. Il l’était aussi pour ceux qui se sont élevés avec force contre ces persécutions. On compte parmi eux Friedrich Spee von Langenfeld, un jésuite, compositeur de poésie et adversaire des injustices, né il y a 425 ans presque jour pour jour, comme le rappellent katholisch.de.

Lire la suite : Un jésuite contre la chasse aux sorcières

Un jésuite américain à la tête de l'Observatoire astronomique du Vatican

consolmagno 01 c2a32Le Frère Guy J. Consolmagno sj a été nommé par le pape François directeur de l'Observatoire astronomique du Vatican, basé près de Castel Gandolfo, dans les environs de Rome. Depuis 1993, il a étudié les météorites et les astéroïdes comme astronome à l'Observatoire du Vatican. Le frère Consolmagno sj remplace le père José Funes sj, le directeur depuis 2006. Sa nomination a été annoncée le 17 septembre en marge du symposium de célébration des 80 ans de L'Observatoire de Castel Gandolfo.

Lire la suite : Un jésuite américain à la tête de l'Observatoire astronomique du Vatican

Canisius et la miséricorde

pcanisisus.3.2Le 17 février, le Père Pierre Emonet sj intervenait en l'église du collège Saint-Michel de Fribourg dans le cadre d'un cycle de conférences spirituelles liées à l'année sainte de la Miséricorde (8 décembre 2015 - 20 novembre 2016).

À cette occasion, il a revisité la vie du saint Pierre Canisius (1521-1597), fondateur du collège Saint-Michel de Fribourg avec notamment, pour éclairage, la bienveillance et la charité dont il a fait preuve avec « ceux et celles qui se sont laissés égarer par la Réforme ».

 

Lire la suite : Canisius et la miséricorde

Martino Martini, dix ans en terre de Chine

MatinoMartini parPEmonet 657f8Quatre cents ans après sa naissance, Martino Martini sj, jésuite et homme de science dans la Chine de la fin des Ming, demeure une référence, pour son style missionnaire et pour l'ouverture culturelle qui firent découvrir aux Européens l'Empire du Milieu.

Trente, en Italie, est une ville qui a lié son histoire à celle de l'Eglise, non seulement à cause du Concile des années 1545-1564, mais aussi par plusieurs personnalités religieuses qui y sont nées. L'une d'elles est le jésuite Martino Martini. Il nous serait impossible, à nous Occidentaux, de penser la Chine, sans sa contribution.

Lire la suite : Martino Martini, dix ans en terre de Chine

En images

Pierre Canisius

Canisius Histoire a3e8a

Le 17 février 2016, le Père Pierre Emonet sj intervenait en l'église du collège Saint-Michel de Fribourg dans le cadre d'un cycle de conférences spirituelles liées à l'année sainte de la miséricorde. A cette occasion, il a revisité la vie de saint Canisius (1521-1597), fondateur du collège Saint-Michel de Fribourg avec notamment, pour éclairage, la bienveillance et la charité dont il a fait preuve avec « ceux et celles qui se sont laissés égarer par la Réforme ».