revue

  • « Défendre l’évolution de la doctrine »

    CiviltaCattolica eaf61Une évolution de la doctrine de l’Eglise est non seulement possible, mais elle est nécessaire pour répondre aux défis pastoraux, assure la revue La Civiltà cattolica. Après la publication de l’Exhortation apostolique Amoris Laetitia, le bimensuel jésuite traditionnellement relu en Secrétairerie d’Etat consacre une trentaine de pages au document du pape François ouvrant l’accès aux sacrements pour les divorcés remariés, au cas par cas et à certaines conditions.

  • Amoris laetitia: Correctio filialis...

    Emonet CourrierPastoral nov2017Le Courrier pastoralde novembre 2017 publie le "Point de vue" de Pierre Emonet sjsur la Correctio filialis concernant ‘Amoris laetitia’ signée par 62 clercs catholiques et universitaires laïcs.

  • De la désobéissance civique à la lutte par l'assiette

    Couv choisir 694choisir n°694
    janvier-mars 2020

  • L'Amazonie, terre mère, terre de missionnaires

    Couv choisir693 home 500x330choisir n°693
    octobre-décembre 2019

  • La peur comme levier

    695 couvchoisir n°695
    avril-juin 2020

  • Le travail et l'info en chantier

    Couv choisir 691

    choisir n°691
    avril-juin 2019

  • Les couleurs du bonheur

    Couv choisir692Bonheuret Couleurs

    Ce numéro aurait pu s’intituler "la couleur du bonheur" si couleurs et bonheur n’étaient pas affaires de perceptions, personnelles et collectives, neurobiologiques et culturelles. C’est ce qu’indique cette édition d’été, dont la conception a été lancée avant la pandémie de la Covid-19.

    Écouter la voix du bonheur

    De celle-ci, la plupart des confinés ont retenu un fait d’importance, note dans l’éditorial P. Emonet sj: «Le chemin du bonheur passe par le prochain. (…) Parce que l’homme est viscéralement un être social, seule la présence de l’Autre apaise sa nostalgie congénitale.» Ce que le témoignage de vie et de partage laissé par Sœur Emmanuelle (L. Bittar) ne dément pas ; ni le bouleversant récit de l’aumônier R. Wicht, accompagnant dans ses derniers instants Monsieur P., un homme âgé quittant le monde le cœur serein et reconnaissant. Cette attente intime de bonheur, nous l’apaisons dans ces rares moments «où je ne sais quoi vient à nous et nous emporte en élargissant et en élargissant encore l’espace devant nous», dit l’essayiste Y. Mudry, pour qui le poète est le meilleur des guides dans cette recherche. Alors, le bonheur ne serait qu’affaire de perception, d’ouverture à l’autre et au monde? Il serait entre nos mains? L’équation n’est pas si simple, vient rappeler le jésuite J. Trublet à la lecture de la Bible: le bonheur dépend aussi de Dieu, qui nous en a fait la promesse … mais tarde à l’accomplir ! Pour mieux laisser l’homme gagner en sagesse à l’échelle des épreuves? La leçon serait rude si la Bible ne nous ramenait pas à la douceur de toute intimité voulue avec Dieu… Ce paradoxe d’un bonheur auquel chacun aspire, mais qui nous échappe le plus souvent, interpelle toutes les philosophies et religions. Deux exemples dans cette édition, avec M. Porret qui plonge dans la littérature utopiste des temps des Lumières, et J. Scheuer sj, qui initie les lecteurs aux textes fondateurs de l’hindouisme, les Védas puis les Upanishad, ouvrant un autre chemin d’accès à la plénitude. Une chose reste certaine, le bonheur n’est pas affaire de biens matériels (E. Perrot) ni simple affaire de récompense, comme le montre l’interview par C. Fossati du neurobiologiste S. Bouret, se basant sur la recherche animale.

    Le langage des couleurs

    Les animaux sont aussi de la fête dans notre deuxième dossier. L’exubérance en matière de couleur dans le monde animal n’est pas qu’affaire de beauté, mais a sa nécessité montre C. Laubut. Il en va de même pour les humains, explique J. G. Causse dans son interview (L. Bittar). Si les couleurs sont affaires de perceptions cérébrales, chacune d’entre elle a son utilité et agit sur nous tant pour des raisons physiologiques que de projections culturelles. Des représentations pleinement exploitées tout au long de l’histoire par l’industrie alimentaires (A. Chevillot). Partant aussi des valeurs, l’historienne N. Boulouch relate le passage de la photographie en noir et blanc à la photographie couleur et les querelles relevant de ces deux expressions artistiques. Enfin, l’été étant un temps propice aux ballades, pourquoi ne pas prendre la route pour se plonger dans ces «images vivantes» que sont les vitraux de la Collégiale de Romont et de la Rose de la cathédrale de Lausanne, à la suite de l’historien de l’art Stefan Trümpler? Et découvrir toute la dextérité des artistes verriers du Moyen Âge et la «quatrième dimension de leurs œuvres d’art» que les outils informatiques modernes permettent d’explorer.
    À ne pas manquer aussi, le reportage coloré (dans tous les sens du terme) du photographe suisse D. Ruef, réalisé au Biafra à l’occasion des 50 ans de la fin de la guerre civile au Nigéria. Une plongée dans un monde où le religieux teint tout le quotidien de la population.
    Bonne lecture!

    Lucienne Bittar
    revue choisir

    Revue choisir
    SOMMAIRE
    n° 696, juillet-août-septembre 2020

    Éditorial
    Le bonheur à l’école du virus 
    par Pierre Emonet sj

    BONHEUR
    Spiritualité
    Le ciel sur la terre: là où ça chante 
    par Yvan Mudry
    Bible
    Une promesse paradoxale
    par Jacques Trublet sj
    Philosophie
    Coûteux phantasme
    par Étienne Perrot sj

    Témoignage
    Le champagne de Sr Emmanuelle 
    par Lucienne Bittar
    Témoignage
    Partir les mains pleines
    par  Rachel Wicht
    Religions
    Désirs, fatalité, liberté, un éclairage hindou
    par Jacques Scheuer sj
    Lettres
    Utopie des Lumières
    par Michel Porret
    Sciences
    Le goût de l’effort et de la récompense
    par Céline Fossati

    COULEURS

    Sciences
    Les animaux nous en mettent plein la vue
    par Chloé Laubu
    Histoire
    Manger avec les yeux peut être trompeur
    par Annick Chevillot
    Société
    Des illusions aux effets réels
    entretien avec le designer Jean-Gabriel Causse
    par Lucienne Bittar
    Arts
    À la Collégiale de Romont
    chaque heure est différente
    par Stefan Trümpler
    Photographie
    Une histoire de valeurs
    par Nathalie Boulouch

    CULTURE

    Reportage
    Au nom de Dieu: le Biafra aujourd’hui
    par Didier Ruef
    Lettres
    Pipou (inédit)
    par Bernard Utz

    LIVRES OUVERTS



  • Méditer en Occident

    EchoMagazine janvier2014 5416e

    La revue choisir et son article sur la Méditation en Occident signé par Jacques de Coulon signalé dans L'Echo Magazine du 9 janvier 2014.

  • Nouveau souffle pour "Stimmer der Zeit"

     Kiechle sj ba28cStefan Kiechle sj© jésuites d'AllemagneSuite à un accord entre la Province d’Allemagne de la Compagnie de Jésus et les Éditions Herder, la revue Stimmen der Zeit, la plus ancienne revue culturelle d’Allemagne publiée par les jésuites, fera l’objet d’une restructuration de sa rédaction et de son contenu.

    Dès le 1er janvier 2018, le père Dr Stefan Kiechle sjde Frankfort (actuel provincial de la province allemande) assumera la direction de la rédaction. Le Père Klaus Mertes sj de Sankt Blasien sera membre de la rédaction. Dans un premier temps, un rédacteur des Éditions Herder assumera le poste de responsable.

  • Se dépayser en toute discipline

    Couv choisir692 homechoisir n°692
    juillet-septembre 2019