décès

  • VCanasRonaldo Antônio Osmar, ancien délégué de la police civil et unique survivant des accusés du meurtre en avril 1987 du Frère Vicente Cañas, jésuite espagnol, a été jugé coupable par le Tribunal fédéral régional de Cuiabá et condamné à 14 ans et 3 mois de réclusion. Dans le cadre du premier procès, remontant à 2006, soit 19 ans après les faits, les inculpés avaient été acquittés pour manque de preuve. Ce nouveau procès, qui aura duré deux jours, les 29 et 30 novembre 2017, a porté à la condamnation de Ronaldo Antônio Osmar, qui fut le mandant et contacta les tueurs responsables de l’embuscade mortelle.

  • LKolvenbachsj 1c137e Père Peter-Hans Kolvenbach, préposé général des Jésuites de 1983 à janvier 2008, est décédé à l’âge de 87 ans, samedi 26 novembre 2016, au Liban, à Beyrouth, lui en qui d’aucuns voyaient un «néerlandais d’Orient».

  • MeinradGySJLe Père Meinrad Gyr sj est décédé à Fribourg ce 26 octobre 2017 à l’âge de 97 ans. Doyen de la Province de Suisse, il aura passé 73 ans de sa vie dans la Compagnie de Jésus. Une messe d’adieux a été célébrée à Fribourg le 31 octobre, en l’église Ste Ursule. Ses restes reposent dans le cimetière de la Compagnie à Bad Schönbrunn.
    La Province de Suisse lui est reconnaissante pour sa féconde activité apostolique, pour son engagement infatigable et sa bonté fraternelle.

  • Georgessj«George aimait profondément son pays, mais il a toujours porté un regard très critique sur la situation en Inde et il était lucide de ses défauts et faiblesses. Il m'a fait voir la société indienne de l’intérieur, m’a montré les conséquences destructrices du système de castes sur la vie des gens; l’omniprésence de la corruption et ses effets désastreux, les barrières p.ex. qui s’érigent devant les pauvres s’ils ne peuvent payer ce qui est exigé d’eux; la violence faite aux femmes, les discriminations constantes dont elles font l’objet dans la vie de tous les jours. Et il ne cessait de répéter que la société indienne était loin d’être non-violente.»

    Lors de la cérémonie d'adieu au Père George D'Souza sj qui s'est tenue à Carouge (Genève) le 22 octobre, plusieurs personnes ont rendu hommage à l'homme, au jésuite et au défenseur des droits de l'Homme. Parmi elles, l'une de ses amies les plus chères, la sociologue Immita Cornaz. Il l'a connue en Inde alors qu'il était jeune jésuite et qu'elle travaillait pour la coopération au développement du Gouvernement suisse qui y finançait un projet.

    Elle nous a aimablement permis de reproduire ci-dessous son texte d'hommage.

  • Le Salvador pourrait arrêter les responsables du meurtre des six jésuites de l’Université centro-américaine le 16 novembre 1989. Suite au renouvellement de la requête du juge espagnol Eloy Velasco, le gouvernement salvadorien s’est engagé, le 7 janvier 2016, à arrêter les 17 accusés.

  • Entre le 22 et le 25 avril, les jésuites de Suisse, d’Autriche, d’Allemagne, de Suède, de Lituanie et de Lettonie qui formeront dès 2021 la future province d’Europe centrale (ECE) se sont réunis à Schwäbisch-Gmünd, en Allemagne. Pascal Meyer, jeune jésuite suisse œuvrant à Genève au sien de JWL (www.jwl.org) en faisait partie. Il nous livre ses impressions et réflexions.

  • PereCarlos RiudavetsMontesSJLe Père Carlos Riudavets Montes sj a été retrouvé mort vendredi 10 août.Stupeur dans la communauté jésuite du Pérou. Un missionnaire jésuite espagnol, le père Carlos Riudavets, qui travaillait dans un village indigène de l'Amazonie péruvienne depuis près de quarante ans, a été retrouvé mort vendredi 10 août dans une salle de classe. Probablement tué dès jeudi soir selon les médias locaux. Son agresseur, ainsi que les motivations du meurtre encore inconnues, demeurent sous le coup d’une enquête.