curie jésuite

  • L’intendant malhonnête ou l’administrateur de l’injustice?

    Dans la magnifique église des jésuites, au centre-ville de Lucerne, le Père Arturo Sosa sj a présidé l’eucharistie du dimanche 22 septembre. La musique, proposée par un chœur et un orchestre d’une cinquantaine de musiciens, contribuait beaucoup à la qualité de la célébration. On avait choisi la «Missa palatina» de Martin Schmid, missionnaire jésuite suisse et musicien qui avait composé cette œuvre durant son apostolat dans les Réductions de Bolivie au XVIIIe siècle. Mais l’assemblée n’était pas passive: elle chantait de tout cœur les hymnes. Dans son homélie, dont voici le texte ci-dessous, le Père Général a proposé de lire l’évangile du jour, un texte qui surprend et peut même nous irriter, sous un nouvel angle. Pourquoi donc Jésus peut-il affirmer qu’on peut, que Dieu peut, louanger un administrateur malhonnête?

    Pierre Bélanger sj
    jesuits.gobal

  • Le Supérieur général appelle les jésuites à un décentrement salutaire

    Ce n'est vraiment pas en "chef" des jésuites, mais en coopérateur parmi d'autres à la mission du Christ, que le Supérieur général Arturo Sosa sj a rencontré, sans façons et sans col romain, la plupart des 50 compagnons de Suisse, ainsi que les personnes engagées dans les institutions de la province». C'était samedi matin -21 septembre 2019- à Zurich. Cette attitude humble et "relax" du jésuite vénézuélien venait appuyer en actes le désir pressant de voir la Compagnie incarner une présence plus discrète, mais plus à l'écoute des hommes et des femmes de notre temps... et de Dieu! Une priorité si déterminante, à l'heure où se fait tant sentir le besoin pressant de sortir l'Église du cléricalisme, mais aussi de l'individualisme qui marque tant la société.

  • "J'admire la décision du P. Général de consulter toute la Compagnie

    Le Conseil élargi du Père Général des jésuites s’est réuni début septembre. À cette instance participent les présidents des Conférences jésuites qui, sur une base géographique, regroupent les Provinces jésuites du monde entier. Nous avons posé trois questions à chacun des présidents; voici le premiers de leurs témoignages.

    George Pattery sj – Asie du Sud (JCS)

    Pattery GeorgeDans le cadre de votre service en tant que Président de la JCS (Jesuit Conference of South Asia), qu’est-ce qui a été, jusqu'à présent, votre principale source de "consolation" ou de joie?

    L'acceptation et la pratique répandues de la conversation spirituelle comme outil significatif de discernement en commun me donne une immense joie. Cela change positivement nos réunions de commissions et notre vie communautaire. Tout le monde est entendu et à chacun on donne de l'importance. Tout le monde parle. Ce faisant, la vie communautaire prend un nouveau sens. Nous apprenons à découvrir les mouvements intérieurs de chacun et de l'ensemble du groupe. De plus, cet outil peut être facilement adapté aux réunions de nos conseils d'administration et aux échanges au sein des commissions. La conversation spirituelle nous donne le sentiment de cheminer avec l’Esprit.

  • « Une matinée avec le pape »

    par John McCarthy, SJ

    John McCarthy 02b9e

    Dans mon voisinage au Canada, nous ne voyons pas souvent un pape. Aussi, ce fut avec un enthousiasme d’enfant que j’ai rejoint mes frères jésuites venant du monde entier pour attendre l’arrivée du pape François et son discours à la 36e Congrégation générale de la Compagnie de Jésus. Que va-t-il nous dire ? Va-t-il nous demander quelque chose de spécial ? Certains d’entre nous sont peut-être à la recherche d’un porte-manteau sur lequel accrocher nos chapeaux apostoliques. D’autres attendent peut-être une approbation papale aux options qu’ils ont prises.

  • «Voir toutes choses nouvelles dans le Christ»

    LogoStIgnaceYear 2021 2022L’Année ignatienne 2021-2022 a déjà son logo officiel! Il a été conçu par l’architecte espagnol Emilio Ortiz Zaforas. Il présente en latin le nom du fondateur de la Compagnie de Jésus, «Ignatius», qu’Iñigo de Loyola a adopté des années après sa conversion en 1521, lit-on sur le  situe de la Curie jésuite à Rome. La croix est clairement visible au centre du mot, et elle rappelle également l’emblème classique de la Compagnie, «IHS».
    À la fin, le chiffre 500 est lié au logo qui, dans une graphie contemporaine, relie l’ancienne signature d’Ignace à notre époque au moyen d’une nouvelle signature. Elle veut ainsi combiner le moment de la conversion d’Ignace avec la devise choisie pour cette célébration: «Voir toutes choses nouvelles dans le Christ».

  • 36e Congrégation Générale

    Quelles sont les attentes?

    La 36e Congrégation Générale de la Compagnie de Jésus s'ouvrira à Rome le 2 octobre 2016. C’est à cette occasion - comme annoncé il y a plusieurs mois déjà - que le Père Général Adolfo Nicolás sj présentera officiellement sa démission. La Congrégation Générale est libre d'accepter sa démission ou de ne pas l'accepter. La brève conversation qui suit entre le P. Patrick Mulemi sj et le Père Général aborde les attentes des jésuites envers la 36e Congrégation Générale.

  • 40 ans au Service des réfugiés

    Arupe JRS SosaLe logo du JRS entre Pedro Arrupe (à g.) et Arturo Sosa (à dr.)Dans un peu plus d’un an, soit en novembre 2020, la Compagnie de Jésus célébrera le 40e anniversaire de la fondation du Service Jésuite des Réfugiés (JRS) par le Père Pedro Arrupe sj, alors Général des jésuites. L’occasion pour l’actuel Général, le Père Arturo Sosa sj, d’affirmer l’engagement renouvelé du JRS par une lettre qu’il vient d’adresser à toute la Compagnie de Jésus et à ceux qui collaborent dans la mission.

  • Compagnons dans une mission de réconciliation et de justice

    VoteCongrégation 44259Au milieu de la matinée du samedi 12 novembre 2016, les participants à la 36e Congrégation générale jésuite ont voté sa clôture. Le temps de tirer un premier bilan des principales décisions prises. A commencer par l'élection du nouveau Supérieur général de la Compagnie de Jésus: Arturo Sosa sj.
    Avant la parution du décret majeur qui sera publié dans un avenir proche, le service de presse de la Congrégation passe en revue quelques éléments clés du futur document.

  • COVID-19: Discerner un chemin vers Dieu

    Quelle partie du chemin vers Dieu l'épidémie du COVID-19 nous montre-t-elle? se demande le Père Général des jésuites, Arturo Sosa sj. «Elle nous montre que nous sommes une seule humanité. Chaque être humain, chaque peuple, chaque culture qui enrichit la diversité humaine fait partie de l'humanité unique, variée, riche et interdépendante... »

  • Curie jésuite sous de nouveaux atours

    Deux nouveaux sites web viennent d'être lancés par la curie générale jésuite. L’un d’eux présente le travail de la Curie elle-même et met l’accent sur les activités du Père Général. L’autre présente la mission de la Compagnie Universelle.

    Ces deux sites sont novateurs dans leur présentation et appellent à faire plus amples connaissances avec l'Ordre fondé par Ignace de Loyola et sa place dans le monde contemporain. Ils proposent plusieurs niveaux de lectures, selon que l'on soit familier de la spiritualité ignacienne et des missions qu'elle poursuit, ou non. D'un abord graphique agréable, le site institutionnel revêt les couleurs rouges de la Compagnie, alors que le second -plus factuel- a opté pour le bleu.

  • Des jésuites à l'international

    Après de longs préparatifs, le Supérieur général de la Compagnie de Jésus , le Père Arturo Sosa sj, est arrivé ce jeudi 19 septembre 2019 à Genève. Il était accompagné de Tomasz Kot sj, son assistant pour l'Europe centrale et orientale, et de Pierre Bélanger sj, journaliste à la Curie  jésuite de Rome. Une réunion avec les jésuites travaillant en lien avec les organisations internationales et des représentants des institutions proches de l’ONU avait été organisée le soir-même. Elle a permis de mesurer l’importance de la place internationale genevoise pour la Compagnie de Jésus.

  • Ecologie et Environnment

    Chaque mois, Patrick Mulemi sj, directeur du Bureau des Communications et Relations Publiques de la Curie Généralice de Rome, s’entretient avec le Père Général Adolfo Nicolás sjsur les principales préoccupations et positionnements de la Compagnie en ce XXIe siècle. En ce 22 février 2016, il était question de l'engagement apostolique jésuite dans le champ de l'Ecologieet de l'Environnement. Le Père Patxi Álvarez de los Mozos sj, Secrétaire pour la Justice sociale et l'Écologie, s'est joint à la conversation.

  • Être chrétien aujourd'hui - Où va notre Église?

    Qu'en est-il de la foi, de sa place dans une société très sécularisée? Une Église comme l'Église catholique a-t-elle un rôle au-delà du rituel? À l'Université de Zurich, le Père Général a participé vendredi à une table ronde sur ces questions. Devant un auditoire de personnes qui réfléchissent au rôle culturel de la religion et à l'élément de stabilité qu'elle peut apporter à une société, le Père Arturo Sosa sj a fait une déclaration que nous relatons dans son intégralité ci-dessous.

  • Être chrétien en Suisse aujourd'hui?

    Ce vendredi soir 20 septembre 2019, plus de 300 personnes ont assisté à une table ronde organisée par les jésuites où le Père Sosa sj a rencontré des représentants du monde ecclésiastique suisse, à l'occasion du deuxième jour de sa visite. Quelles réponses apporter aux défis auxquels l'Église est confrontée aujourd'hui? Que signifie être chrétien au XXIe siècle? Quel est l'avenir des jeunes croyants? Telles sont les questions auxquelles les orateurs ont tenté de répondre.

  • Eucharistie, Sacrement et Transformation

    Au mois de mai, l'Eglise célèbre la solennité du Saint-Sacrement, la fête de l'Eucharistie. Dans cette brève conversation, Patrick Mulemi sj, directeur de la Communication et des Relations publiques à la Curie généralice des jésuites à Rome, parle avec le Père Général Adolfo Nicolás sj de l'Eucharistie.

  • L’Europe est traversée par des forces de repli, de peurs, d’exclusions mutuelles

    Janin FranckSJ 2018Le Conseil élargi du Père Général s’est réuni en septembre. À cette instance participent les présidents des Conférences jésuites. Nous avons posé trois questions à chacun d’eux. Nous poursuivons la publication de leurs témoignages avec le Père Franck Janin sj, président de la Conférence des provinciaux jésuites européens (Jesuit Conference of European Provincials  - JCEP).

    Dans votre service en tant que Président de la JCEP, qu’est-ce qui a été, jusqu'à présent, votre principale source de "consolation" ou de joie?

    Cette première année comme président de la Conférence d’Europe fut une année de découverte. Une grande partie de mon temps consista à participer aux rencontres des réseaux de collaboration (une vingtaine) qui existent entre les Provinces et Régions. Ce qui m’a particulièrement réjoui et consolé fut de voir tous ces compagnons –et aussi, pour certains réseaux, leurs partenaires dans la mission– venus de toute l’Europe, entrer en dialogue, partager leurs expériences, envisager des projets communs. La Conférence européenne est marquée par une grande diversité de pays, de langues, avec des histoires parfois difficiles. Ce que nous pouvons bâtir comme pensée et action commune est d’une importance capitale alors que l’Europe est traversée par des forces de repli, de peurs, d’exclusions mutuelles. La Province du Proche Orient fait aussi partie de notre Conférence. L’idée que les conflits d’intérêts peuvent dégénérer en conflits meurtriers ne doit jamais être sous-estimée.

  • La Curie Générale a 90 ans

    Le 8 décembre 2017, la Curie Générale jésuite a fêté les 90 ans de présence dans le site actuel à Borgo Santo Spirito 4, près du Vatican. (Côté cour pour la photo d'archive, et coté jardin)

    Curia SI

    1 curiaroof

  • La gouvernance, entre réalité multiculturelle et nouveaux modèles

    Aujourd'hui, plus de 16 000 jésuites travaillent en diverses parties du monde. Cette réalité multiculturelle est une richesse et en même temps un défi. Dans cette brève conversation de juin, le Père Patrick Mulemi sj demande au Père Général Adolfo Nicolás sj ce que cette réalité multiculturelle signifie en matière de gouvernance de la Compagnie.

  • La marche de la Compagnie de Jésus, pour la consolation du monde

    Pape GC36 7738c« Marcher! », c’est l’invitation du pape François aux jésuites du monde. Il précise ce que cela signifie: pour saint Igance de Loyola, «c’est un "profit" et un progrès, c’est aller de l’avant, c’est faire quelque chose en faveur des autres», et c’est «un chemin vers Dieu». Et rien de triomphaliste dans cette humble marche avec Dieu et avec les hommes: «Marchons en nous faisant tout à tous et en cherchant à en aider quelques-uns.»

  • La vie communautaire

    Depuis janvier 2016, le bulletin Jésuites dans le monde publie des éditions spéciales intitulées « Conversations avec le Père Général Adolfo Nicolás » traitant divers aspects de la vie des jésuites. Dans la première de ces éditions, le Père Général parle de la Vie communautaire des jésuites au Père Patrick Mulemi sj, Directeur du Bureau des Communications et Relations Publiques de la Curie Généralice de Rome.