Le mois de juillet est pour les jésuites un mois ignatien important avec, le 31 juillet, la fête d'Ignace de Loyola. Cette année, le souvenir de sa vie et de l'héritage du fondateur de l’Ordre est particulièrement d'actualité. La conversion du saint -dont on fêtera l'année prochaine le 500e anniversaire- a eu lieu sur son lit de malade. Le coup de canon qui a non seulement brisé sa jambe, mais il a également anéanti tous ses projets de carrière, afin que Dieu puisse travailler dans sa vie.

Il peut donc y avoir une opportunité dans un arrêt brutal de faire un énorme changement dans votre vie. C'est encourageant, à la vue du Coronavirus qui a également été capable d'interrompre nos vies à une vitesse incroyable. Mais sommes-nous aussi capables d'y reconnaître quelque chose de l’ordre d’une action de grâce? Beaucoup ont pu faire l'expérience d'une plus grande proximité avec leur famille, avec la nature et aussi avec Dieu. Le fait que nous n'ayons pas eu à nous déplacer outre-frontières ou pu voyager et consommer autant qu’à nos habitudes a montré qu'un mode de vie plus simple est possible. Avec le mois de juillet, la période des vacances bat également son plein.

Que la Saint Ignace nous inspire pour que nous tirions de nouvelles forces de l'interruption forcée et que nous reconnaissions quels chemins Dieu veut prendre avec nous!

Père Martin Stark sj

P. Martin Stark SJ und Pia Dyckmans, Mitarbeiterin der Öffentlichkeitsarbeit am 27. Oktober 2017 im neuen Provinzialat der Jesuiten in der Kaulbachstr. 29a in München, aufgenommen von Christian Ender

 

 

Cet article est issu de la Newsletter des jésuites d'Allemagne avec qui les jésuites de Suisse, d'Autriche et de Lituanie feront alliance pour former une même grande et belle Province dès avril 2021.