Vie spirituelle au temps du coronavirus

chronique vie spirituelle

Un virus -répondant au nom scientifique de Covid-19- est en train de dominer le monde depuis plusieurs mois. Certains d'entre nous sont touchés personnellement dans leur santé, d'autres craignent pour leurs proches. D'autres encore travaillent pour le bien de tous, où portent aide et secours aux plus fragiles, partout dans le monde. Ici, comme ailleurs, nous avons besoin de tenir le coup sur la durée, physiquement mais aussi spirituellement. Même si la situation n’est pas maîtrisée, l’espérance a toujours guidé et porté l’humanité.

Cet espace vise à apporter des pistes pour discerner, réfléchir, méditer et interagir…

Lui écrire Nous écrire


«Oui vraiment, cet homme était le fils de Dieu!»

Nous voilà donc entrés dans la semaine de la Passion. «Ne rajoutons pas trop vite: et de la Résurrection. Ce sera pour le jour de Pâques, mais avant, il y a dans le texte de Marc cette entrée à Jérusalem et l’acclamation de joie sur le passage du “fils de David“», rappelle archéologique et exégète de la communauté de Montcheuil, Bernard Livio sj. S'il propose le texte prévu en début de liturgie en ce dimanche des Rameaux (ci-dessous), c'est qu'il n'est pas certain que vous l’entendiez, puisque toute procession a été interdite. «Même à Jérusalem: je viens de recevoir un message de là-bas, me disant que la procession n’aura pas lieu à travers les rues de la ville, en descendant depuis le mont des Oliviers pour traverser le vallon du Cédron et remonter jusqu’à la Porte des Lions et l’église Sainte-Anne. Comme chaque année, elle réunissait des milliers de fidèles, des communautés religieuses du pays, des pèlerins de passage, et … des curieux. J’ai aimé y participer chaque fois que je le pouvais - sauf les années où le gouvernement d’occupation interdisait la manifestation. Cette année, il semble que ce soit le covid-19 qui a gagné!»

Lire la suite : «Oui vraiment, cet homme était le fils de Dieu!»

Noël: Il est né …

«Avez-vous remarqué qu’il y a deux faces à Noël, une face illuminée et une face plus discrète, toute intérieure?», interpelle Jean-Bernard Livio sj. «Et combien nous avons de la peine à tenir les deux bouts! Écrasés que nous sommes dès la mi-novembre (et parfois encore plus tôt!) par cette irruption de lampes, de guirlandes électriques, d’enseignes agressives par leur scintillement tapageur, depuis les décorations de nos boutiques et centres commerciaux jusqu’à nos décorations familiales de sapins où brillent désormais lampes et boules artificielles: heureusement pour la sécurité de nos appartements et maisons, les vraies bougies ont disparu de nos sapins domestiques! Pas toutes cependant : il reste les quatre bougies des couronnes de l’Avent, que vous avez allumées dimanche après dimanche dans un petit coin de votre intérieur, là peut-être justement où il fallait mettre un peu d’intimité.»

Lire la suite : Noël: Il est né …

«Je demeurerai avec eux»

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose six pistes de réflexions et une conclusion!
Septième jour de chronique: La conclusion.

Lire la suite : «Je demeurerai avec eux»

Que tout advienne selon ta Parole!

«Nous voilà à deux pas de Noël: c’est à quoi les textes de la liturgie de ce 4e et dernier dimanche de l’Avent nous préparent», rappelle l'exégète et archéologue Jean-Bernard Livio sj. «Et tout d’abord l’évangile, très connu -trop connu peut-être- de l’Annonciation: relisons-le.»

Lors de la première vague de pandémie de ce printemps, les jésuites de Montcheuil (Villars-sur-Glâne) avaient décidé en communauté de partager avec tous quelques réflexions pour meubler les solitudes par Sa présence. Ils renouvellent l’expérience en cette nouvelle période de semi-confinement en proposant une homélie pour chaque dimanche de l’Avent. «Ce ne sont que quelques pistes, à gouter.» La Parole de Dieu étant comme le bon pain -plus savoureux si on le partage!- n’hésitez pas à nous partager vos réaction (), et à les partager également autour de vous.

Lire la suite : Que tout advienne selon ta Parole!

Accepter que Dieu prenne sur Lui mon combat

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose six pistes de réflexions et une conclusion, en mots et en musique! Il vous donne rendez-vous deux fois par semaine pour les découvrir, le mardi et le vendredi, jusqu'au 22 décembre!
Cinquième hypothèse: Avec Dieu.

Lire la suite : Accepter que Dieu prenne sur Lui mon combat

Passer du «il» au «Tu»

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose sept pistes de réflexions, en mots et en musique! Il vous donne rendez-vous deux fois par semaine pour les découvrir, le mardi et le vendredi, jusqu'au 22 décembre!
Cinquième hypothèse: À Dieu.

Lire la suite : Passer du «il» au «Tu»

Un dimanche de joie

«Le 3e dimanche de l’Avent est un dimanche de joie, un des rares dimanches de l’année liturgique où le célébrant porte une chasuble rose!», relate l'exégète et archéologue Jean-Bernard Livio sj. «Que cette joie rejoigne les coins les plus obscurs de votre cœur pour y mettre Sa Lumière!»

Lors de la première vague de pandémie de ce printemps, les jésuites de Montcheuil (Villars-sur-Glâne) avaient décidé en communauté de partager avec tous quelques réflexions pour meubler les solitudes par Sa présence. Ils renouvellent l’expérience en cette nouvelle période de semi-confinement en proposant une homélie pour chaque dimanche de l’Avent. «Ce ne sont que quelques pistes, à gouter.» La Parole de Dieu étant comme le bon pain -plus savoureux si on le partage!- n’hésitez pas à nous partager vos réaction (), et à les partager également autour de vous.

Lire la suite : Un dimanche de joie

Lui donner la possibilité de Se révéler

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose sept pistes de réflexions, en mots et en musique! Il vous donne rendez-vous deux fois par semaine pour les découvrir, le mardi et le vendredi, jusqu'au 22 décembre!
Quatrième hypothèse: En Dieu.

Lire la suite : Lui donner la possibilité de Se révéler

Noël à Bethléem au temps de la Covid-19

Avec la crise du coronavirus, les pèlerinages en Terre Sainte sont complètement à l’arrêt depuis des mois, laissant sans revenu des milliers de familles palestiniennes vivant de l’accueil des visiteurs. «C’est une véritable catastrophe pour toute la filière qui vit du tourisme et des pèlerinages», confie le Père Jean-Bernard Livio sj, qui a déjà dû annuler cette année trois visites «Bible en mains» en Israël-Palestine.

Lire la suite : Noël à Bethléem au temps de la Covid-19

Et si Dieu n'était pas là...

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose sept pistes de réflexions, en mots et en musique! Il vous donne rendez-vous deux fois par semaine pour les découvrir, le mardi et le vendredi, jusqu'au 22 décembre!
Troisième hypothèse: Sans Dieu.

Lire la suite : Et si Dieu n'était pas là...

Dis, quand, viendra-t-il?

«Voici le Seigneur Dieu! Il vient! tel est le thème central qui nous est proposé par les lectures de ce 2e dimanche de l’Avent de l'année B 2020. Que pouvons-nous en retenir?», interroge l'exégète et archéologue Jean-Bernard Livio sj. Et tout d’abord c’est pour quand? Quand viendra-t-il?

Lors de la première vague de pandémie de ce printemps, les jésuites de Montcheuil (Villars-sur-Glâne) avaient décidé en communauté de partager avec tous quelques réflexions pour meubler les solitudes par Sa présence. Ils renouvellent l’expérience en cette nouvelle période de semi-confinement en proposant une homélie pour chaque dimanche de l’Avent. «Ce ne sont que quelques pistes, à gouter.» La Parole de Dieu étant comme le bon pain -plus savoureux si on le partage!- n’hésitez pas à nous partager vos réaction (), et à les partager également autour de vous.

Lire la suite : Dis, quand, viendra-t-il?

Innocenter Dieu...

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose sept pistes de réponses, en mots et en musique! Il vous donne rendez-vous deux fois par semaine pour les découvrir, le mardi et le vendredi, jusqu'au 22 décembre!
Deuxième réaction: Pour Dieu.

Lire la suite : Innocenter Dieu...

Se tenir droit, devant le malheur

En ces temps où la maladie, le malheur, le mal-être deviennent plus palpables et visibles, et alors que Noël approche, comment le chrétien peut-il réagir? questionne Luc Ruedin sj. Responsable de l'Espace Zundel à Lausanne, le jésuite propose sept pistes de réponses distincts, en mots et en musique! Il vous donne rendez-vous deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, du 1er au 22 décembre!
Réaction première: Contre Dieu.

Lire la suite : Se tenir droit, devant le malheur

«Rentre en toi-même pour aller au devant de ton Dieu!»

«En pleine période de confinement, alors que je suis tenté de râler parce que je dois tout annuler, en particulier déplacements et voyages, me reviennent ces mots de Bernard de Clairvaux (XIIe siècle), dans un sermon pour le premier dimanche de l’Avent», se remémore Jean-Bernard Livio sj: Tu n'as pas besoin, ô homme, de passer les mers, de t’élever dans les nuages, de gravir les montagnes. La route qui t’est montrée devant toi n'est pas longue à parcourir: tu n’as qu’à rentrer en toi-même pour aller au devant de ton Dieu.

Lors de la première vague de pandémie de ce printemps, les jésuites de Montcheuil (Villars-sur-Glâne) avaient décidé en communauté de partager avec tous quelques réflexions pour meubler les solitudes par Sa présence. Ils renouvellent l’expérience en cette nouvelle période de semi-confinement en proposant une homélie pour chaque dimanche de l’Avent. «Ce ne sont que quelques pistes, à gouter.» La Parole de Dieu étant comme le bon pain -plus savoureux si on le partage!- n’hésitez pas à nous partager vos réaction (), et à les partager également autour de vous.

Lire la suite : «Rentre en toi-même pour aller au devant de ton Dieu!»

Saint Ignace ou le chemin post-Covid

Le mois de juillet est pour les jésuites un mois ignatien important avec, le 31 juillet, la fête d'Ignace de Loyola. Cette année, le souvenir de sa vie et de l'héritage du fondateur de l’Ordre est particulièrement d'actualité. La conversion du saint -dont on fêtera l'année prochaine le 500e anniversaire- a eu lieu sur son lit de malade. Le coup de canon qui a non seulement brisé sa jambe, mais il a également anéanti tous ses projets de carrière, afin que Dieu puisse travailler dans sa vie.

Lire la suite : Saint Ignace ou le chemin post-Covid

A l’école de la patience

par Pierre Emonet sj - Loin d’identifier ses auditeurs avec une terre ingrate, Jésus les encourage à travailler leurs champs pour qu’ils deviennent productifs. Le paysan qui a hérité une mauvaise parcelle sait bien que tout terrain peut être assaini à condition d’y mettre le prix. Épierrer, débroussailler, labourer, épandre le fumier, la tâche est ardue, elle exige beaucoup de patience et une bonne dose d’endurance, mais peu à peu elle transforme le sol en une meilleure terre. Joie de la patience et de la persévérance!

Lire la suite : A l’école de la patience

Quand les petits dépassent les grands

par Pierre Emonet sj - Quelque chose qui a été caché aux sages et aux savants est révélé aux tout-petits. Mais quoi? Jésus ne le dit que quelques versets plus loin: le lien entre le Père et le Fils. Autrement dit sa dimension divine. L’affirmation est explosive, parce qu’elle bouleverse une opinion bien ancrée, que les théologiens ont une longueur d’avance dans la compréhension du message chrétien. Voici donc le simple fidèle mis en concurrence avec les exégètes et les docteurs qui savent et détiennent la clef des Écritures.

Lire la suite : Quand les petits dépassent les grands

Le numérique, garant de la continuité religieuse ?

La Covid-19 a conduit à repenser les relations professionnelles et sociales, notamment par l’incitation à la distanciation physique. Il a fallu les ajuster aux modalités proposées par les réseaux numériques et leurs acteurs, en période de confinement notamment, en complément ou substituts des activités menées en présence mutuelle. Il en va de même du religieux qui, pour une partie, s’est vu jusqu’il y a peu en France empêcher d’organiser rencontres et célébrations. Ces dernières ont même été accusées d’avoir occasionné la diffusion virale de façon assez nette, en plusieurs endroits (notamment le rassemblement évangélique « Les portes ouvertes chrétiennes » de Mulhouse en février 2020). Pour assurer une forme de continuité en cette période de crise et d’absence de rassemblements, les religions ont eu recours à des dispositifs numériques que David Douyère, professeur de sciences de l'information et de la communication de l'Université de Tours, a analysés un article publié sur la version française du site The Conversation.

Lire la suite : Le numérique, garant de la continuité religieuse ?

Aimer, un verbe ambigu

Aimer! Qu'est-ce qui se cache au juste derrière ce verbe qui sonne si doux à nos oreilles? Une ambigüité, celle de la langue française qui n’a que ce seul mot «pour traduire deux expressions grecques antagonistes qui signifient l’amour narcissique et l’amour oblatif», note Pierre Emonet sj, expliquant ainsi la demande du Christ de l'aimer plus que notre mère, plus que notre père, notre fils ou notre fille! Une chronique à lire en intégralité ci-après.

Lire la suite : Aimer, un verbe ambigu

Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

  • Un site pour les répértorier tous!

    SiteCurie CoronaInitiatives2020

    Le siège mondial de la Compagnie de Jésus, la Curie générale à Rome, a reçu un grand nombre de belles initiatives jésuites concernant la crise COVID-19.

    Le leader de la Compagnie, le père Arturo Sosa sj, a demandé qu'un nouveau site web soit lancé pour rassembler ces initiatives en un seul endroit, ainsi que pour les promouvoir dans plusieurs langues

    Lire la suite
  • On ne voit bien qu’avec le cœur

    On ne voit bien qu’avec le cœur

    Par Pierre Emonet sj - Ce dimanche 12 avril 2020, dimanche de Pâques, sera une nouvelle fois sans messe publique, mais pas sans Évangile! Pierre Emonet sj propose sa réflexion sur l'annonce de la résurrection du Christ et la manière dont elle a été reçue. «Perplexe, Pierre ne sait pas que penser devant le tombeau vide, tandis que l’autre comprend. Il

    Lire la suite
  • Entrer dans la Passion

    Entrer dans la Passion

    Un récit vieux de plus de 2000 ans, mais qui nous concerne tous, se vit ici et maintenant. Voici quelques impulsions spirituelles qui peuvent nous aider, dans le confinement, à vivre le Mystère de Pâques. Le récit de la Passion est tissé d'images... telles nos vies. Ces images peuvent venir nous habiter. Elles nous invitent alors à entrer avec Jésus

    Lire la suite
  • Dios no se muda - Dieu reste le même

    Dios no se muda - Dieu reste le même

    En ces temps chahutés par le coronavirus, Luc Ruedin sj propose de cheminer aux côtés de Thérèse d'Avila en prêtant l'oreille aux voix des frères de Taizé pour éclairer notre route! À chaque phrase, son commentaire à méditer.
    Aujourd’hui: Dios no se muda  / Dieu reste le même

    Lire la suite
  • Vox populi vox Dei? Parfois seulement!

    Vox populi vox Dei? Parfois seulement!

    Par Pierre Emonet sj - Ce dimanche 5 avril 2020, dimanche des rameaux, sera une nouvelle fois sans messe publique, mais pas sans Évangile! Pierre Emonet sj propose sa réflexion sur cette journée si importante pour nous mais si étrange en ces temps de pandémie. On y parle de foule. de joie, de jubilation même. Mais aussi de basculement, de doute,

    Lire la suite
  • La douloureuse grâce de la crise du coronavirus

    La douloureuse grâce de la crise du coronavirus

    Tout temps est temps de grâce. Cela vaut aussi pour la crise du coronavirus.  Dieu n'a pas coupé le robinet de sa grâce. Quelle grâce particulière nous accorderait-il cette année pendant la Semaine Sainte? se demande le Père Nikolaas Sintobin sj .
    Les célébrations de la Semaine Sainte sont toutes des joyaux. Nous aimons ces liturgies raffinées. Elles rassemblent les chrétiens

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4