CMC Chagall RoiDavid1951Marc Chagall (1887-1985)

Il est né en 1887 à Vitebsk (en Biélorussie) dans une modeste famille juive très religieuse et très attachée au folklore. Aîné d'une famille de neuf enfants, il commence à travailler dans des ateliers, dès la fin de ses études à l’école des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Il séjourne à Paris de 1910 à 1913. Il se lie d’amitié avec le poète Blaise Cendrars qui lui présente Guillaume Apollinaire dont la pensée l’inspire. Ce dernier sera fasciné par la liberté de Chagall dans l’utilisation de la couleur. Le jeune peintre s'installe à la Ruche où vivent aussi Modigliani, Soutine, Léger, Lipchitz. La pauvreté fait bon ménage avec le génie.

Chagall use du cubisme en franc-tireur pour combiner les souvenirs de Russie et l'évocation de Paris, avec une palette très montée. En 1911, Moi et le village est montré aux Indépendants. En 1914, son exposition à la galerie "Der Sturm" à Berlin influence l'expressionnisme allemand. Rentré cette même année en Russie à cause de la guerre, il épouse Bella, qui restera liée pour toujours au traitement du thème fondamental des amants. Nommé commissaire des Beaux-Arts de Vitebsk en 1917, il crée une académie révolutionnaire, y appelant Lissitsky et Malevitch. En 1919, il réalise des peintures murales, des décors et des costumes pour le Théâtre juif; il s'occupe de mise en scène et transforme même le jeu des acteurs. En 1922, à Berlin, il s'initie à la gravure avant de retourner à Paris en 1923. Bientôt, il met en chantier l'illustration de trois livres monumentaux commandés par Vollard et publiés après la mort de ce dernier: Les Âmes mortes de Gogol, les Fables de La Fontaine et la Bible. En 1931, un voyage en Palestine, Syrie et Égypte, où il retrouve l'atmosphère de la Bible, le marque profondément.

Peu avant 1940, l'angoisse perce à travers les Crucifixions; La Chute de l'ange est une toile dramatique; même les scènes de cirque se doublent d'allusions menaçantes. À la fin du printemps 1941, Chagall est arrêté et doit son salut au journaliste américain Varian Fry, qui lui permet de rejoindre les États-Unis. Il crée décors et costumes pour le ballet Aleko puis, après la mort de Bella, il travaille pour L'Oiseau de feu de Stravinski, qui sera monté à l'Opéra de New York. Rentré en France en 1948, il réside à Saint-Germain-en-Laye, au cap Ferrat, puis à Vence. Son inspiration se renouvelle peu, mais la part faite aux fleurs et aux paysages s'élargit; les visions de Paris forment une série particulièrement poétique; la part faite aux thèmes bibliques s'accroît. De nombreuses rétrospectives le consacrent et diverses commandes officielles l'honorent. Il s'intéresse à la céramique, fait quelques sculptures, conçoit deux vitraux pour la cathédrale de Metz. Douze vitraux pour la synagogue du centre médical de Jérusalem, inauguré en 1962, représentant les tribus d'Israël au moyen de symboles d'animaux, sont un apport saisissant tant à l'art sacré qu'à l'histoire du vitrail. À la demande d'André Malraux, Chagall redécore le plafond de l'Opéra de Paris, inauguré en 1964. Depuis lors, les œuvres monumentales, vitraux, mosaïques, tapisseries, peintures murales, se sont multipliées. Citons deux peintures murales pour le Metropolitan Opera, à New York, des vitraux pour la Fraumünster de Zurich ainsi que pour la cathédrale de Reims. En 1973, s'est ouvert à Nice le Musée national «Message biblique Marc Chagall» grâce à un don du peintre et de sa femme Valentina à la France.

L'œuvre de Chagall n'est pas, au même titre que celle d'un Picasso, synonyme de modernisme et point de départ de recherches plastiques, mais elle a introduit la métaphore poétique au cœur de la peinture. La Bible fut toujours pour Marc Chagall moins le texte fondateur d'une religion qu'un immense réservoir poétique.

(sources: Encyclopaedia universlis, wikipédia)

L'histoire de l'œuvre

En 1950, quand Chagall s'installe à Vence, il peint plusieurs tableaux en prolongement de son travail sur la Bible, dont Le Roi David (1951). Pour l'anecdote, le nom de David est à la fois celui du frère du peintre et du fils (David McNeil) qu’il a eu avec Virginia Haggard.

Quelques pistes pour regarder et méditer sur «Le Roi David»

Le Roi David prend pratiquement la moitié du tableau. Il est vêtu de rouge, couronné (jaune), jouant de la lyre (jaune), il porte une barbe verte.

Aux pieds du roi, une femme donne le sein, une foule accueille en dansant un homme monté sur un camélidé. Tout ceci aux abords d’une ville (Jérusalem?) sur laquelle se lève le soleil. Au bord de la route, un homme, pieds nus (le vieux sage), est assis à côté d’un livre. De l’ouvrage surgit tout un univers que regarde le roi David, dont deux femmes, l’une nue couchée (Bethsabée admirée par David?) et l’autre qui porte un chandelier. L’une a un visage serein, l’autre un visage sévère.

Au-dessus des femmes, un peintre, une poule, un cheval, un homme avec un baluchon, une autre femme qui regarde le spectateur et, un peu plus bas, un violoniste, Chagall esquisse également le contour de quelques maisons (Vitebsk?).

Entre le roi David et la femme au chandelier, se trouve un bouquet et un enfant.

Le jeux des couleurs est très intéressant
Le fond du tableau est en bleu foncé, couleur de la nuit. Un bleu que l’on trouve aussi dans les cheveux de la femme au chandelier, dans les fleurs du bouquet du jeune garçon, et en bas à droite du tableau. Ainsi se trace une diagonale qui passe d’un bleu très profond (en-haut à gauche du tableau) à un bleu plus vif (dans le bouquet et les cheveux de la femme au chandelier), pour se mélanger ensuite au jaune et donner le vert du manteau de l’homme assis (ce dernier gardant néanmoins le front bleu) et virer au violet (rouge et bleu) de la ville et revenir finalement à un bleu plus pure en bas à droite en bas où l’on distingue une silhouette d’animal (un équidé ou un bovidé ?). Ainsi un mouvement s’établit entre le ciel et la terre.

Le vert circule dans le tableau entre la barbe du roi, le manteau de l’homme assis et le violoniste. Cette circulation du vert met en évidence la parole, le son, peut-être aussi la connaissance de la Bible.

Le rouge manifeste une sorte de verticalité qui monte ou descend entre le vêtement du roi, le soleil, les cheveux de l’enfant et la poule.

Le jaune marque quant à lui des territoires. Derrière le soleil et derrière l’homme assis, on trouve une courbure qui sépare cette partie du tableau de la partie supérieur. Impression encore accentuée par la diagonale qui traverse l’espace entre le roi et la femme. De même le «cadre» sur lequel se tient la poule marque une séparation entre le peintre, l’enfant et le roi. Il y a peut-être un jeu entre le passé (David, les foules à Jérusalem et Vitebsk) et le présent (l’enfant, le peintre).

Le noir qui dans le bas du tableau marque la courbure de la route se poursuit dans la femme puis réapparait dans l’arc dont le peintre pourrait décocher une flèche. Le noir serpente à travers tout le tableau. Il fait en quelque sorte le lien entre tous ces événements et les personnages.

Bruno Fuglistaller sj

Le Roi David de Marc Chagall, peint en 1951, est une huile sur toile de lin de 198 cm x 133 cm. Le tableau fait partie des collections du Musée national d'art moderne/Centre de création industrielle de Paris.

Prochaines méditations à l'aide d'une œuvre d'art
(d'une durée de 20 minutes environ dont un petit commentaire introductif)

Dates: les 28 février, 28 mars, 25 avril, 30 mai 2018.
(Pas de Méditations avec une œuvre d'art en juin, juillet et août)

Les méditations sont proposées le mercredi soir (après l'Eucharistie de 18h45).

 


 

Les chroniqueurs

etienne perrotLe coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

PierreEmonet 2016 portraitWeb 2 1bb49Le point de vue
de Pierre Emonet sj

BrunoWeb 2 95ea8La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

LucRuedin vertical22 ef721Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

JB FellayD'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

J LambertLe triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

jean-bernard livioLes journées bibliques
de Jean-Bernard Livio sj

albert longchampLe coin lecture
d'Albert Longchamp sj

Archives

Le Christ chassant les marchands du temple (1626)

Rembrandt Harmensz. van Rijn 024Le Christ chassant les marchands du temple est l'une des premières œuvres de Rembrandt. Il a vingt ans lorsqu’il peint cette toile. Le format très réduit de l’œuvre (43 x 33cm) focalise l’attention sur les personnages.

Le Roi David (1951)

CMC Chagall RoiDavid1951Le Roi David peint par Marc Chagall en 1951 prend pratiquement la moitié du tableau. Il est vêtu de rouge, couronné (jaune), jouant de la lyre (jaune), il porte une barbe verte.

L'adoration des bergers (vers1638)

Noel zurbaran nativite

L’espace du tableau est divisé en deux parties: le ciel avec les anges d'une part, et d'autre part la terre avec l’enfant Jésus...

 

Saint Pierre repentant (1580-86)

Oct17 Dur DBM 642

Le saint est représenté jusqu’à mi-corps, avec les yeux pleins de larmes, tournés vers le ciel, les mains jointes pour la prière.

 

Mère Angélique et Mère Agnès Arnauld

Image MeditBruno Champaigne 2017 80e71La pièce dans laquelle les deux religieuses se tiennent, uniquement suggérée par un plancher cloué et un lambris d’appui, s’ouvre, au fond de la composition, sur un panorama de l’abbaye des Champs.

L'Assomption de la Vierge (1518)

Assunta Titien 8e664En 1516, Germano de Caiole, directeur du couvent de franciscains de Venise, fit alors appel au Titien. Il lui commanda une "Assomption de la Vierge" pour le maître-autel de l’église franciscaine Santa Maria Gloriosa dei Frari.

Peinture 181 x 244 cm, 25 février 2009

Soulage triptyque2 c9021Depuis le début, les œuvres de Soulages ne portent jamais d'autre titre que leurs dimensions et leur date. Ce triptyque Peinture 181x244 cm, 25 février 2009 ne fait pas exception.

La Résurrection (vers 1463)

Resurrection DellaFrancesca f9ed7La fresque n’a pas été réalisée dans un lieu sacré, mais dans une salle d’apparat de l’hôtel de ville de Sansepolcro. La référence au sujet est évidente, puisque cela signifie « Saint-Sépulcre».

Job raillé par sa femme (vers 1650)

GeorgesdeLaTour Job f3972Nous sommes devant ce que l’on appelle un «nocturne», c’est-à-dire une scène située pendant la nuit. Deux figures prennent place dans ce tableau: la femme de Job, debout, et Job, qui est assis.

Saint Paul écrivant ses épîtres (1618-1620)

Valentin de Boulogne Saint Paul Writing 832c3

La lumière qui vient de la gauche, met en évidence la tête et les mains de Paul, ainsi que les documents répartis sur la table. Cette lumière plongeante fait des documents et de l’apôtre eux-mêmes des sources lumineuses.

Vierge à l'Enfant avec les apôtres Simon et Jude (1567)

Baroche 1567 SimonJude c0105Au centre de la toile, se trouve Marie et l’enfant Jésus penchés sur un livre dont Jésus tourne les pages. Marie est couronnée de fleurs par un ange qui descend dynamiquement du ciel.

St Jérôme dans son étude (1474-1475)

AntonelloMessina St Jerome 7d69cLe tableau, de petite taille, nous place à l’entrée d’un bâtiment spacieux au centre duquel St Jérôme, en tenue de cardinal, travaille à son bureau.

L’agonie dans le jardin des oliviers (1459)

Agonie Mantegna Fuglistaller 121b3Au premier plan, nous trouvons Pierre, Jacques et Jean qui dorment pendant que le Christ prie au jardin. Les trois disciples sont plongés dans un sommeil profond ...

Pentecôte 1732

Jean restout 0b578Nous sommes au cœur d’une architecture monumentale, une église ? un temple païen? Cette ambiguïté même donne une connotation janséniste : peu importe le lieu, du moment que c’est Dieu qui œuvre…

La Chapelle de Rothko

 rothko chapel d85a5Nous sommes devant une photographie d'une chapelle octogonale sans dénomination, celle de Mark Rothko construite en 1971 dans les environs de Houston au Texas.

Le Couronnement de la Vierge, 1434

 Fra-Couronnement 2e7ceNous sommes devant une peinture sur bois (tempera). Son fond d'or rappelle l'icône, une fenêtre sur l'éternité. Cette impression est accentuée par le cadre en forme de portique.

La Guerre, 1932

Otto Dix The War 2 85f6dLe tableau a été peint par Otto Dix entre 1929 et 1932 et n'a été exposée qu'une seule fois, à Berlin en 1938. La Guerre n’a pas été composé sur commande, mais fait partie de la démarche qu’effectue Otto Dix en transmettant ses souvenirs hérités de la Grande Guerre.

La Vierge du chancelier Rolin, 1434/35

van eyck vierge chancelier rolin 66dccParmi les œuvres de Van Eyck qui ont été conservées, certaines sont datées avec précision, portent sa signature et de sa devise personnelle que l'on peut traduire par « Comme j'ai pu » ou « De mon mieux ». La Vierge du chancelier Rolin lui est attribuée en raison de ses qualités.

Moïse recevant les tables de la Loi, 1960-1966

Chagall compromisdéfinitif  d8056

« Moïse recevant les Tables de la Loi » fait partie d'une série inspirée par la Genèse et l'Exode qu'il a peint à partir des années 1950. À l'origine, cette série de tableaux était destinée à la décoration de la Chapelle du Calvaire à Vence (France).

Le semeur, 1880

 le-semeur VanGogh homeComme le semeur nous sommes entre ciel et terre, et nous regardons le soleil. Lui, il lui tourne le dos. Sans doute, ne veut-il pas plus prêter attention aux grains qui tombent sur le chemin, dans les ronces....

L'adoration des Mages, vers 1475

BERNARDINO DA PARENZO Adoration des Mages Vers 1475 40591« L'Adoration des Mages » de Bernardino da Parenzo a été peint vers 1475. Il est l'élément de la prédelle d'un retable dont faisait partie L'Arrestation du Christ de l'ancienne collection Borromeo. Les armoiries, très usées, n'ont pu être déchiffrées. Le tableau est entré au Louvre en 1863.

L'adoration de la Trinité, 1511

Dürer DSC1811 DxO 2 930x1024 ee6deCe tableau a été commandé par Matthäus Landauer pour la chapelle de tous les Saints à Nuremberg. Le dessin préparatoire du tableau est daté de 1508. La commande était donc déjà passée à cette époque et la composition arrêtée dans tous les traits essentiels.

La Crucifixion de saint Pierre, 1601

CaravaggioNous savons que la scène se déroule en extérieur, mais Le Caravage occulte le paysage en situant la scène de nuit. Les corps surgissent d'une sorte de néant. Toute l'histoire est résumée dans ce que nous voyons, le regard ne peut être distrait par d'autres éléments.

La vocation de saint Matthieu, 1599-1600

Caravaggio Lavocazione di SanMatteo 2Michelangelo Merisi, dit le Caravage (1573-1610), a reçu sa première formation auprès d'un élève du Titien. En 1592, alors qu'il va à Rome, le cardinal del Monte devient son mécène et lui passe sa première commande officielle pour la chapelle Contarelli, à St-Louis des Français.