En 2018, 972 personnes ont été condamnées au nom de l’article 116 de la loi sur les étrangers. La grande majorité de ces délinquants n’étaient pas des passeurs ou des trafiquants d’êtres humains, mais de simples citoyens venus en aide à des gens en réelle détresse. Une initiative parlementaire de Lisa Mazzone proposait de ne plus sanctionner les personnes qui, pour des motifs humanitaires viennent en aide à des étrangers en situation illégale a été rejetée le 4 mars. Ainsi en ont décidé 102 députés contre 89: pas d’exception, en dépit du protocole des Nations Unies sur le trafic illicite des migrants, qui stipule que les individus ne sont punissables que s’ils tirent directement ou indirectement des avantages financiers ou matériels. La Suisse se montre plus restrictive que de nombreux autres pays.

Le président du PD…C, M. Pfister, sourd aux principes d’éthique chrétienne rappelés par les Églises suisses, s’est dérobé en refilant le Struwwelpeter aux juges «qui peuvent renoncer à des sanctions». En délégant aux juges l’arbitraire d’une décision hasardeuse, il a laissé sous-entendre que la désobéissance civile est un devoir et sa condamnation une entorse au droit. Le très récent procès en appel du Pasteur Norbert Valley l’a confirmé. Voilà qui devrait inquiéter M. Ador (UDC) qui s’est opposé à l’initiative, parce qu’il craint de voir instaurer «une sorte de droit à la résistance qui saperait notre État de droit».

Nos politiciens ont la mémoire courte. Ils n’ont guère retenu la leçon du rapport Bergier sur la politique d'asile de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, et la honte du pays en prenant connaissance des relations économiques et financières entre la Suisse et le Troisième Reich. Pour notre Chambre basse, l’aide aux personnes en détresse semble plus dangereuse pour l’État que la vente d’armes à des pays en guerre, qui poussent vers nos frontières ces mêmes personnes en détresse.

Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

Année 2013

Vous avez dit : un bon journal ? - On ne prête qu'aux riches - Quand la santé devient une maladie - Des poltrons, ces cardinaux ? - Lamentable solution finale - Le cléricalisme, voilà l'ennemi - Le pasteur a relégué aux oubliettes le pontife. Espérons qu'il n'en ressortira pas.

Année 2014

Mauvais procès - Deux poids deux mesures - Le synode, un exercice de discernement - Propre  en ordre ! - Un tourisme pas si innocent - La fausse clef - Vous êtes vieux, suicidez-vous ? - J'Lui, elle ou ...ça ? - Hôpital de campagne et Croix-Rouge - Il y a de la folie dans l'air - Le secret du pape François

Année 2015

Un magistrat qui dérange l’ordre ! ; La Radio frappée de myopie culturellet ; Un idéal dans une réalité fragile : le mariage ! ; Deux terrorismes, un même style ; La bourde de son Éminence ; Au-delà du bien et du mal ; Gifler les pauvres ; Cachez ces crimes que je ne saurais voir ; Etrange mode ! ;  Nuance !

Année 2016

L’argent sans odeur, mais couleur rouge sang; Étonnement ! ; La paix des morts ; Querelle de chiffonniers ; Lamentable duplicité ; Idéologie contre Évangile ; Le prix d’une bonne conscience ; Un zeste de schizophrénie ; Roulez tambours ; L’argent n’a pas d’odeur (bis) ; Dis bonjour à la dame ! ; Avec un peu de retard Monseigneur ! ; L’argent n’a pas d’odeur ; L’ultime racket du voyage.

Année 2017

Conscience contre violence ; La démocratie en péril ; Mars, le dieu de la violence ; Strabisme ; La prière instrumentalisée ; Deviens ce que tu manges ; Des mœurs indignes ; Des records bien honteux ; Un carnaval hors prix ; Un cadeau d'anniversaire ; Quelle justice? ; Une belle hypocrisie ; Juteuse promotion ! ; Tardive reconnaissance ; Choquant ; Le temps n'abolit pas l'injustice ; Le culte de l’argent assassin.