Étienne Perrot sj - À Palézieux, à Genève, en Suisse et ailleurs, se pratique un rituel intéressant, les Cercles de pardon. Malgré le mot qui connote un sacrement de l’Église catholique romaine, il s’agit essentiellement d’une démarche psychologique dont le but est de se libérer du ressentiment provoqué par tous ceux, personnes réelles ou fantasmées, que l’on croit être à l’origine de nos agacements ou de nos malheurs.

CaptureEcran

Le scoop, c’est qu’il ne s’agit pas de «pardonner à ceux qui nous ont offensés» comme dit la prière du Notre Père, mais de leur demander pardon. La victime qui se ressent comme telle demande pardon à son bourreau; «c’est fort de café» dirait mon grand-père! Et cependant ça marche. Comme le précisent ceux qui animent de tels Cercles, le rituel est à la fois «simple et puissant». Après une introduction à la méthode, les participants se mettent en cercle, et, à tour de rôle, s’adressent à la personne qui, par hasard se trouve en face d’elle (il s’agit rarement de l’offenseur lui-même) et lui demande pardon. Ce phénomène de transfert, bien connu des psychanalystes, provoque une libération intérieure qui, souvent, ne va pas sans effets somatiques positifs.

J’épingle deux détails soulignés avec insistance par le journal de Suisse romande qui relate l’interview d’une animatrice de Cercles de pardon. Le terme laïque apparaît plusieurs fois dans le commentaire. Et je ne peux qu’approuver. Car l’expérience psychologique des Cercles de pardon ne saurait se confondre avec l’expérience spirituelle d’origine religieuse -même si la méditation sur objet religieux a un effet psychosomatique favorable, comme l’ont prouvé un grand nombre de tests.

La seconde remarque porte sur le fait qu’il ne s’agit pas de pardonner à l’offenseur, mais de lui demander pardon (pour les sentiments agressifs que l’offensé a nourri à son égard). Commentant ce point central, l’interviewée précise «accorder son pardon place le sujet dans la toute-puissance pesante alors que demander pardon l’amène à une humilité qui allège…» Délaissant l’idée d’humilité qui fait interférer fâcheusement la morale avec la psychologie, j’épingle l’expression qui associe le pardon donné à l’offenseur et la «toute-puissance pesante.»
C’est faux!
Comme tous les auteurs spirituels et les philosophes contemporains le rappellent, le pardon est impossible, il ne relève donc pas de la toute-puissance. On peut oublier, on peut expliquer, à la rigueur on peut comprendre, on peut se lasser de ressasser les vieilles rancunes, par fatigue ou par divertissement, mais pas pardonner. Ainsi que le souligne le philosophe Jacques Derrida, seul l’impardonnable doit être pardonné, le «pardonnable» s’oublie, s’explique, se comprend, s’épuise dans la dispersion de la vie quotidienne. Mais pardonner l’impardonnable, cela est impossible. Cette expérience de l’impossible pardon montre, à qui veut la tenter, que pardonner ne relève pas de la toute-puissance, mais de la Grâce.

Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

  • Séparatisme islamiste

    Étienne Perrot sj - L’histoire religieuse de la Suisse, ses cantons à dénomination «protestante» ou «catholique», puis l’accession à une véritable laïcité respectueuse des droits humains en matière de liberté de

    Lire la suite
  • Dessins de presse

    EpingleChappatte Expo2020 © Chappatte À l’occasion de l’exposition du dessin de presse, présentée au Musée des Beaux-Arts du Locle , j’épingle le rôle de l’humour dans la vie sociale. Comme le signale un confrère

    Lire la suite
  • Superstitions

    Nous baignons depuis plus de trois siècles dans le rationalisme du XVIIe siècle. Mais en dépit de Descartes, de Spinoza, de Leibnitz, en dépit des sarcasmes des Encyclopédistes du XVIIIe

    Lire la suite
  • L'indispensable aide sociale

    CAR Banner CaritasCH Kim f 970x547 Étienne Perrot s j - Jamais n’a semblé plus pertinente la formule du pape Pie XII, reprise par le pape François: «La politique est la forme la plus haute de la

    Lire la suite
  • Écologie valaisanne

    GiletJaune Creative Commons Zero CC0 Dans une interview parue dans Le Temps le vendredi 31 janvier 2020, Christophe Clivaz rappelle que les régions de montagne toucheront de l’argent du fonds climatique, pour se prémunir contre

    Lire la suite
  • Les sanctions de la FINMA

    La FINMA vient de condamner un banquier suisse à… restituer les 750'000 francs indument gagnés par le moyen illégal d’un délit d’initié. Certains s’en étonne. Non pas que l’on ne

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12