balance de RobervalÉtienne Perrot sj - «Cela durera autant que les impôts!» Mon grand-père utilisait cette comparaison pour désigner un phénomène qui n’aura pas de fin (dans le genre des discussions sur le temps qu’il fait, sur les mérites respectifs du vélo ou de l’auto ou encore -last but not the least- sur la justice fiscale). À ces discussions interminables, car elles portent sur des situations où toutes les options comportent du pour et du contre, et où les valeurs en jeu sont différemment appréciées selon la situation de chaque interlocuteur, s’ajoutent en ce qui concerne les impôts, l’idée -parfois vraie- que le voisin en paie moins que moi, alors qu’il est plus riche. Bref, ce problème de justice est un problème d’ajustement de l’assiette et du barème selon les situations de chacun. Il conditionne le lien social; ce qui n’est pas son moindre enjeu.

Écoutant ce papotage, potage difficile à avaler pour quiconque est soucieux de justice, un économiste de bon sens, professeur à l’université de Fribourg, ajoute un grain de sel qui mérite d’être épinglé. Il réfute une idée simpliste, tirée de l’idéologie libérale, selon laquelle les entreprises ne réagissent positivement qu’aux baisses de la pression fiscale. Je cite ses propos tirés d’un blog qu’il a fait paraître lundi 15 avril 2019 dans Le Temps: «Ce qui compte (pour la présence des entreprises dans un canton), c’est la qualité des services publics de toute sorte -y compris la bureaucratie-, la stabilité économique et financière, la disponibilité de terrains à bâtir et de personnel qualifié, l’accessibilité aux infrastructures de communication et la qualité des soins médicaux. Beaucoup de ces variables ont un lien direct ou indirect avec les dépenses publiques, que les impôts doivent contribuer à financer pour éviter que l’État s’endette trop.»

Je ne peux que souscrire aux propos du professeur de Fribourg. À deux nuances près. Il ne faudrait pas en conclure que le taux d’imposition n’a pas d’importance; certes, il joue en concurrence avec les éléments cité par l’économiste; mais, à environnement géopolitique et institutionnel comparable, l’impôt fera la différence. De plus, l’attractivité de cet environnement peut varier assez vite, et ce type de rente dont bénéficie la population locale et son administration peut se révéler évanescente, surtout si la demande fléchie, seule vrai moteur de l’investissement et de l’activité économique et de l’emploi. Reste ce discernement permanent (choisir, dirons-nous !) qui vise à trouver un équilibre précaire qui fera marcher les responsables de l’impôt sur un chemin de crête entre deux abîmes: l’essoufflement du corps social dans la course à la productivité et l’enlisement dans un terrain social de plus en plus difficile à financer.

Sur ce terrain, les Suisses, qui savent que les lois sont l’émanation du peuple, me semblent dans une situation plus favorable que les français, pour qui l’État est cette merveilleuse institution qui permet à chacun de croire qu’il peut vivre au dépend de tous les autres citoyens.

Étienne Perrot sj

Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

  • Séparatisme islamiste

    Étienne Perrot sj - L’histoire religieuse de la Suisse, ses cantons à dénomination «protestante» ou «catholique», puis l’accession à une véritable laïcité respectueuse des droits humains en matière de liberté de

    Lire la suite
  • Dessins de presse

    EpingleChappatte Expo2020 © Chappatte À l’occasion de l’exposition du dessin de presse, présentée au Musée des Beaux-Arts du Locle , j’épingle le rôle de l’humour dans la vie sociale. Comme le signale un confrère

    Lire la suite
  • Superstitions

    Nous baignons depuis plus de trois siècles dans le rationalisme du XVIIe siècle. Mais en dépit de Descartes, de Spinoza, de Leibnitz, en dépit des sarcasmes des Encyclopédistes du XVIIIe

    Lire la suite
  • L'indispensable aide sociale

    CAR Banner CaritasCH Kim f 970x547 Étienne Perrot s j - Jamais n’a semblé plus pertinente la formule du pape Pie XII, reprise par le pape François: «La politique est la forme la plus haute de la

    Lire la suite
  • Écologie valaisanne

    GiletJaune Creative Commons Zero CC0 Dans une interview parue dans Le Temps le vendredi 31 janvier 2020, Christophe Clivaz rappelle que les régions de montagne toucheront de l’argent du fonds climatique, pour se prémunir contre

    Lire la suite
  • Les sanctions de la FINMA

    La FINMA vient de condamner un banquier suisse à… restituer les 750'000 francs indument gagnés par le moyen illégal d’un délit d’initié. Certains s’en étonne. Non pas que l’on ne

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12