La pandémie galopante a conduit les responsables militaires à mettre en place, pour les trois premières semaines de l’école de recrues, une formation «en distanciel», comme on dit maintenant. «Les recrues recevront un code d’accès à un logiciel fermé qui leur permettra (à raison de six heures par jour) d’apprendre les règlements de service, les prescriptions de sécurité du fusil d’assaut ou encore les grades par l’intermédiaire de plusieurs modules, explique un responsable. Il suffira aux recrues de disposer d’un ordinateur et une connexion internet.» Ce système ne s’appliquera qu’à un peu moins de la moitié des recrues attendues en février 2021; ces recrues ne rejoindront les casernes que trois semaines plus tard, le temps nécessaire pour que les éventuels contaminés au Covid-19 de la première fournée accomplissent la quarantaine qui s’impose.

Les sarcasmes n’ont pas manqué. J’épingle quelques formules chocs: militaires de canapé, soldats en chambre, armée en pyjama, défenseurs de l’uniforme sidérés, officiers catastrophés… Il est vrai que, tel qu’il est présenté, cet E-learning militaire semble peu sérieux. À la rigueur, les tests théoriques passés -mais non sanctionnés- au terme de la troisième semaine, peuvent donner une idée de l’efficacité du dispositif. Mais le doute est permis pour ce qui est des exercices physiques à la maison. Restent les problèmes qui se poseront lorsque la seconde fournée du contingent, militaire en chambre, rejoindront leurs camarades. L’intégration risque de se faire assez mal. Car trois semaines d’armée à la maison et trois semaines en casernes ne forgent pas le même esprit de corps.

J’épingle la remarque du président de la Société suisse des officiers:

«Je conçois qu’il faille actuellement faire des concessions non conventionnelles. Mais je suis quand même sceptique. Le service militaire a un caractère pratique et social qui ne peut être remplacé par de l’E-learning

Il a parfaitement raison. Reste à savoir si le caractère très «physique» de l’école de recrues est la seule voie pour forger un sentir commun qui permettra à chaque citoyen de donner du sens à la défense du pays. Ce n’est peut-être pas le passage obligé, mais l’expérience montre que c’est une voie efficace -notamment en France où il est question de restaurer le service militaire obligatoire, pour cette seule raison et non pour des questions de stratégie, de tactique ou d’opérations militaires; ce qui rend d’ailleurs réticents les officiers supérieurs français.

Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

  • Séparatisme islamiste

    Étienne Perrot sj - L’histoire religieuse de la Suisse, ses cantons à dénomination «protestante» ou «catholique», puis l’accession à une véritable laïcité respectueuse des droits humains en matière de liberté de

    Lire la suite
  • Dessins de presse

    EpingleChappatte Expo2020 © Chappatte À l’occasion de l’exposition du dessin de presse, présentée au Musée des Beaux-Arts du Locle , j’épingle le rôle de l’humour dans la vie sociale. Comme le signale un confrère

    Lire la suite
  • Superstitions

    Nous baignons depuis plus de trois siècles dans le rationalisme du XVIIe siècle. Mais en dépit de Descartes, de Spinoza, de Leibnitz, en dépit des sarcasmes des Encyclopédistes du XVIIIe

    Lire la suite
  • L'indispensable aide sociale

    CAR Banner CaritasCH Kim f 970x547 Étienne Perrot s j - Jamais n’a semblé plus pertinente la formule du pape Pie XII, reprise par le pape François: «La politique est la forme la plus haute de la

    Lire la suite
  • Écologie valaisanne

    GiletJaune Creative Commons Zero CC0 Dans une interview parue dans Le Temps le vendredi 31 janvier 2020, Christophe Clivaz rappelle que les régions de montagne toucheront de l’argent du fonds climatique, pour se prémunir contre

    Lire la suite
  • Les sanctions de la FINMA

    La FINMA vient de condamner un banquier suisse à… restituer les 750'000 francs indument gagnés par le moyen illégal d’un délit d’initié. Certains s’en étonne. Non pas que l’on ne

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12