«L’index» n’a pas toujours désigné le doigt le plus proche du pouce. Dans les livres compliqués qui accumulent données, problématiques et références, l’index est chargé de guider le lecteur vers les pages dont les sujets l’intéressent. Plus généralement, l’index -comme le doigt qui montre la lune pendant que l’imbécile regarde le doigt- indique une direction ou un objet. Dans le jargon de l’Église catholique romaine l’Index a longtemps désigné la liste des livres proscrits. Pour préserver la sensibilité, la morale et le dogme, on rangeait ces «mauvais livres» dans «l’enfer» des bibliothèques, d’où ils ne pouvaient sortir qu’avec l’autorisation des autorités idoines.

Dans ces temps que je souhaite révolus, il s’agissait clairement de la police de la pensée et de la police des mœurs. Contrecoup de l’invention de Gutenberg, la culture de l’imprimé avait conduit les autorités à juger néfastes certains livres -inversement à prêter une influence bénéfique aux «bons livres». Je peux pieusement le croire. Cette idée me semble encore vivace quand je vois la manière dont les États totalitaires d’hier et d’aujourd’hui censurent en asphyxiant économiquement les éditeurs, en incarcérant les journalistes comme encore récemment en Algérie, en falsifiant l’histoire, en truquant les photos pour faire disparaître tel personnage dont le pouvoir politique ne veut pas garder la trace -Trotski en régime stalinien-, en rajoutant un personnage -Hitler en régime nazi-, en détruisant les bibliothèques pour effacer des pans d’histoire dont on ne veut pas hériter.

Dans ce contexte, la chasse aux «mauvais livres» reprend aujourd’hui avec force et vigueur. Il y a peu, une polémique s’est élevé contre un éditeur allemand qui a republié Mein Kampf. Et voici qu’une polémique semblable s’en prend aujourd’hui en Suisse contre l’éditeur Payot à la suite de la réédition d’un ancien manuel scolaire comprenant des préjugés racistes et sexistes. Il fut dénoncé à la Commission fédérale contre le racisme par l’Ordre des avocats de Genève.

Au-delà de la liberté d’expression et de la notion de «patrimoine scolaire roman» mis en avant par le directeur de Payot, cette polémique témoigne d’une myopie historique dommageable pour le vivre-ensemble. Et cela pour deux raisons. D’abord il est bien naïf d’imaginer que notre culture démocratique et libérale puisse figer le sens des mots au point d’identifier posture morale et expression. Ce qui désignait un phénomène visible à l’œil nu, la couleur de la peau s’est révélé être une manière de stigmatiser un groupe d’êtres humains. À cette confusion de l’apparence et de l’être s’ajoute le refus exacerbé de voir que nos aïeux, par plus que nous-mêmes, n’étaient indemnes des préjugés de leur époque. Je n’imagine pas que les éditions Payot aient voulu promouvoir le racisme latent qui sévissait en Suisse romande voici un siècle; mais je ne vois pas l’intérêt -bien au contraire- de camoufler par une censure moralisatrice les zones d’ombre que chaque génération porte en elle.

Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

  • Séparatisme islamiste

    Étienne Perrot sj - L’histoire religieuse de la Suisse, ses cantons à dénomination «protestante» ou «catholique», puis l’accession à une véritable laïcité respectueuse des droits humains en matière de liberté de

    Lire la suite
  • Dessins de presse

    EpingleChappatte Expo2020 © Chappatte À l’occasion de l’exposition du dessin de presse, présentée au Musée des Beaux-Arts du Locle , j’épingle le rôle de l’humour dans la vie sociale. Comme le signale un confrère

    Lire la suite
  • Superstitions

    Nous baignons depuis plus de trois siècles dans le rationalisme du XVIIe siècle. Mais en dépit de Descartes, de Spinoza, de Leibnitz, en dépit des sarcasmes des Encyclopédistes du XVIIIe

    Lire la suite
  • L'indispensable aide sociale

    CAR Banner CaritasCH Kim f 970x547 Étienne Perrot s j - Jamais n’a semblé plus pertinente la formule du pape Pie XII, reprise par le pape François: «La politique est la forme la plus haute de la

    Lire la suite
  • Écologie valaisanne

    GiletJaune Creative Commons Zero CC0 Dans une interview parue dans Le Temps le vendredi 31 janvier 2020, Christophe Clivaz rappelle que les régions de montagne toucheront de l’argent du fonds climatique, pour se prémunir contre

    Lire la suite
  • Les sanctions de la FINMA

    La FINMA vient de condamner un banquier suisse à… restituer les 750'000 francs indument gagnés par le moyen illégal d’un délit d’initié. Certains s’en étonne. Non pas que l’on ne

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12