Lettre de trois jésuites confinés sous le soleil radieux d'un nouveau printemps  pour la Semaine Sainte

Chers amis,

Il a fait un temps magnifique, en ce dimanche des Rameaux, et même confinés à l’intérieur, le ciel était d’une merveilleuse luminosité. Pour celles et ceux qui ont la chance d’avoir un bout de jardin, je pense que vous admirez les petites fleurs qui poussent partout.

La vie est là, plus forte que tout.

Je voudrais dédier ce message à ceux qui n’ont pas ou plus la possibilité d’admirer le printemps. Isolé dans leur maladie ou pris par leur travail professionnel. Car c’est bien cette vie plus forte que tout que nous avons célébrée, nous trois jésuites de Notre Dame de la Route, en nous arrêtant parfois, parce qu’un texte, une image, un mot, nous rappelaient l’un d’entre vous, que nous nommions alors dans nos intentions.

Oui sachez que vous êtes très présents, et MERCI à toutes celles et tous ceux qui nous envoient des petits signes d’amitié et des demandes de prière.

C’est probablement cette ambiance printanière qui a incité notre amie Luzia à puiser dans les «billets» que Jean Rotzetter sj écrivait jadis régulièrement pour le Journal de Notre-Dame de la Route. Il est daté du printemps 1997, mais il n’a pas pris une ride:

Tu peux sortir de ta prison!

Il en va de la vie humaine comme de celle de la nature. Souvent paralysée par toutes sortes d’entraves elle peine à s’épanouir. Maurice Zundel l’a admirablement expliqué: «Les hommes n’existent pas!» s’exclame-t-il. «L’humanité est comme un musée de cire. Nous voyons des groupes qui font des gestes, occupent des situations, tiennent des rôles… mais il n’y a personne. Autour des tapis verts, il y a des intérêts et des affaires à défendre, mais… il n’y a personne. La religion aussi est devenue un parti comme les autres, même entre les théologiens des diverses écoles… Il n’y a personne. Toute la misère du monde c’est que l’homme n’existe pas.»
«L’homme n’existe pas au départ, il a à se faire!» Quelle meilleure façon de célébrer le centième anniversaire du prophète de chez nous, que de se laisser inviter à la manière d’Ezéchiel de sortir de notre non-existence: «Je vous ferai sortir de vos tombeaux. Je mettrai mon esprit en vous et vous vivrez.»

Qui n’a pas éprouvé cette difficulté à vivre et à échapper à la prison de la tristesse, du découragement ou de la pression qu’exerce sur nous une société qui nous empêche de penser et d’agir librement?

Une situation qui n’a rien d’exceptionnel. Tel est notre destin et notre tâche: secouer ces entraves, travailler à sa propre libération et se redresser comme une plante qui se met à vivre par la force de l’instinct vital.
L’instinct vital, présence de l’Esprit en nous, nous presse à sortir de nos tombeaux, comme Lazare autrefois. Qui écoute la voix de l’Esprit dans son cœur entend l’appel de Jésus:

«Tu peux sortir de là.»

Celui qui se laisse conduire de cette manière éprouvera la force de la résurrection, qui lui dira: «Où que tu ailles, sois rassuré.» Telle est la vraie vie sur terre, celle qui ne passera pas, la résurrection commencée. Chaque jour cette voix bien connue nous sollicite au fond de notre être et nous invite à vivre.
D’autres voix nous le font comprendre et frappent à la porte de notre prison. Celles des hommes et des femmes de notre entourage qui apportent le même message. «Je suis avec toi. Je t’aime bien. Tu peux sortir de ton emprisonnement.»
Qui n’a pas entendu cet appel: « Lazare, sors de là!… François, Madeleine, Dominique, sortez de là!» ?

Éditorial du Père Jean Rotzetter sj dans le Journal de Notre-Dame de la Route, février 1997

Que ce billet accompagne chacune et chacun d’entre vous dans cette Semaine Sainte qui nous fait monter vers l’Essentiel: l’Homme debout!

Jean-Bernard Livio sj
pour les jésuites de Fribourg



Les chroniqueurs

Le coup d'épingle
d'Etienne Perrot sj

Le point de vue
de Pierre Emonet sj

La méditation
de Bruno Fuglistaller sj

Le billet spirituel
de Luc Ruedin sj

D'hier à aujourd'hui
de Jean-Blaise Fellay sj

Le triptyque du quotidien
de Julien Lambert sj

La chronique de l'invité
des jésuites

Les pierres vivantes
de Pierre Martinot-Lagarde sj

Vie Spirituelle
au temps du coronavirus

Archives

  • Profondément touché par l’enfant sans défense

    Profondément touché par l’enfant sans défense

    Le temps de l’Avent, un temps d’attente, touche à sa fin, et celui de la descente de notre Seigneur approche. Valerio Ciriello sj propose une méditation sur l’enfant Jésus, sans défense, qui a vu la lumière du jour pour la première fois il y a plus de 2000 ans dans une étable, à l’extérieur de Bethléem.

    Jésus nu gisait sans

    Lire la suite
  • Une «Messe qui prend son Temps» depuis 20 ans

    Une «Messe qui prend son Temps» depuis 20 ans

    Valerio Ciriello sj de la Province de Suisse était la maître de cérémonie du 20e anniversaire de la «Messe qui prend son Temps...» qui a été fêté à l’église Saint-Ignace de Paris en octobre dernier. Une messe «d'un nouveau type», célébrée par et pour de jeunes adultes, et animée par les jésuites! Son concept? Au lieu des 60 minutes traditionnelles,

    Lire la suite
  • Une leçon d'humilité

    Une leçon d'humilité

    Quel est le lien entre l’aumônerie universitaire catholique de Bâle ( Katholische Universitätgemeinde Basel - kug), la Société des étudiants Marxist Society et à la Fraternité universitaire Jurassia Basiliensis ? Les mauvaises langues répondront, que toutes les trois sont d'une certaine façon d’un autre temps, et qu’elles se valent sur le marché de l'information destinée aux nouveaux étudiants de l'Université de Bâle. Par

    Lire la suite
  • Pourquoi je prie avant de manger

    Pourquoi je prie avant de manger

    Tous les jours, je mange des pommes de terre, des haricots, des légumes de toutes sortes, parfois un steak de bœuf bien assaisonné ou un raisin juteux. Que sont ces aliments que je mets dans ma bouche et que représentent-ils?

    Lire la suite
  • Changer le monde dépend de soi

    Changer le monde dépend de soi

    «Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde!» Ces paroles de Gandhi m’ont accompagné pendant toute la durée des vacances académiques de cet été. Deux mois passés entre le Campus de la Transition à Forges (Paris) et le Schumacher College dans le sud de l’Angleterre qui m'ont ré-ouvert le cœur et l'esprit à l'écologie.

    Lire la suite
  • Annoncer le royaume de Dieu, ici et maintenant

    Annoncer le royaume de Dieu, ici et maintenant

    Le Pape François a fait de ce mois d'octobre 2019 le Mois Missionnaire Extraordinaire, un mois qui marque également le 100e anniversaire de la lettre apostolique Maximum Illud . Rome lui a donné pour thème «Baptisés et envoyés: l’Église du Christ en mission dans le monde».
    «Qu'est-ce que cela signifie pour moi, qui a été baptisé il y a un demi-siècle?»

    Lire la suite
  • 1
  • 2