arrupe 1Pedro Arrupe sj Grande figure jésuite du XXe siècle, Père fondateur du Service jésuite des réfugiés (JRS)gallagher 1
Engagement Le Service jésuite des réfugiés est aujourd'hui encore l'une des importantes missions des jésuites.

 

La Compagnie a été fondée pour travailler avec le Christ au salut de l'humanité. Elle poursuit toujours le même but aujourd'hui.
Les jésuites sont à la disposition de l'Église et du pape, pour être envoyés dans le monde, là où leur engagement peut être utile : « Partout dans l'Église, même dans les champs d'activité de pointe et les plus difficiles, aux carrefours des idéologies, dans les secteurs sociaux, là où les exigences brûlantes de l'homme et le message permanent de l'Évangile ont été ou sont confrontés, il y a eu, il y a des jésuites », a rappelé Paul VI dans une allocution aux participants à la 32e Congrégation générale jésuite de 1974.
Si la finalité de la Compagnie a été fixée dans la charte de fondation, les modalités concrètes de sa mission ont été régulièrement reprécisées par les diverses Congrégations générales au gré de l'évolution des circonstances.
 
 

Les principales décisions concernant les priorités de la Compagnie actuelle :

  • 1974-1975, lors de la 32e Congrégation générale : le service de la foi est inséparable de l'engagement pour la promotion de la justice. Ce décret, né sous l'influence des jésuites d'Amérique latine confrontés aux structures d'injustice qui engendrent la pauvreté, a été décisif pour l'orientation de la Compagnie contemporaine. Toutes les Congrégations générales suivantes le confirmeront. Un des fruits de ce décret est la fondation en 1980 par le Père Arrupe du Service jésuite pour les réfugiés (JRS) (www.jrs.net, site en français, anglais, espagnol et italien), un organisme d'aide aux réfugiés actuellement présent dans 50 pays et qui prend en charge quelque 600 000 personnes.

  • 1983 : la 33e Congrégation générale confirme la décision de la 32e Congrégation, tout en insistant sur l'option préférentielle pour les pauvres comme choix prioritaire.

  • 1995 : la 34e Congrégation générale publie trois décrets engageant la Compagnie à s'investir en faveur de la justice, de la culture et du dialogue interreligieux. Elle insiste aussi sur la collaboration non seulement à l'intérieur de la Compagnie mais aussi avec les laïcs

  • 2001 : une lettre du Supérieur générale de la Compagnie, le Père Peter-Hans Kolvenbach, définit 5 priorités pour la mission de la Compagnie :2008 : tout en confirmant les orientations données par les Congrégations précédentes, la 35e Congrégation Générale insiste sur l'engagement en faveur de la justice comme ministère de réconciliation non seulement entre les humains (mondialisation) mais aussi avec la création (écologie). Elle définit le jésuite comme un homme envoyé aux frontières, là où les religions, les cultures se rencontrent et entrent en dialogue.

    • la Chine où vit une grande partie de l'humanité
    • l'Afrique, continent pauvre et oublié
    • le phénomène de la migration avec l'afflux des réfugiés
    • l'apostolat intellectuel (collèges, universités, engagement scientifique)
    • le soutien des institutions romaines de la Compagnie (universités, collèges internationaux)
  • 2008 : tout en confirmant les orientations données par les Congrégations précédentes, la 35e Congrégation Générale insiste sur l’engagement en faveur de la justice comme ministère de réconciliation non seulement entre les humains (mondialisation) mais aussi avec la création (écologie). Elle définit le jésuite comme un homme envoyé aux frontières, là où les religions, les cultures se rencontrent et entrent en dialogue.

Portraits

Pedro Arrupe sj

Arrupe1965-1983 a60a6par Raymond Bréchet sj (1923 - 2007), article paru in choisir de mars 1991.

 

Pedro Arrupe sj

Pedro Arrupe sj 407eepar Pierre Emonet sj, article paru in choisir de novembre 2007.

 

 

La voix de Nicolàs

  • 1
  • 2

Vidéos

Deux prêtres en enfer

Reportage réalisé en 2006 sur l'association "ANAK-Un pont pour les enfants" qui vient en aide aux enfants des rues et de la décharge d'ordures de Manille aux Philippines. Le reportage intitulé "Deux prêtres en enfer" a été réalisé en 2006 pour l'émission 66 minutes sur M6. Une Plongée au coeur de la terrible réalité des enfants chiffonniers de Manille.
Publiée le 24 mars 2013


Père Matthieu Dauchez - L'amour en héritage

Interview et reportage "L'amour en héritage" - dans le 12/50 M6 - Manille - 2008
L'association "ANAK-Un pont pour les enfants" vient en aide aux enfants des rues et de la décharge d'ordures de Manille aux Philippines.
Publiée le 24 mars 2013.


Pedro Arrupe et le JRS